bouton
Blog | Cours de japonais | Voyager au Japon | Cuisine | Photos | Dossiers | Forum | Boutique | english
accueil
candysanmembre
Ici-Japon | Zone membre
Le Japon   separation   Blog   separation   Chaînes   separation   Fiches   separation   Projets Japon   separation   Nos Boutiques   separation  

Ici-Japon | Zone Membre

Bienvenue

Se connecter


J'ai oublié mon mot de passe



icon S'inscrire
candysan
instagram
instagram
instagram
candysan
mai 18

… et ce n’est qu’un début. L’année dernière le Japon a décidé qu’il fallait des règles pour encadrer la publication et la vente de manga ayant un contenu à caractère sexuel. Jusque là tout été permis et n’importe qui pouvait acheter les manga les plus hardcore que l’on puisse imaginer. Malgré la forte opposition des éditeurs le gouvernement a décidé d’interdire la vente des manga érotiques aux moins de 18 ans, et en plus de ça certains ouvrages jugés immoraux seront purement interdit. Et la sanction vient de tomber pour 6 manga, ils seront tout simplement interdit à la vente. Il s’agit de:

Oku sama wa Shougakusei: L’histoire d’un homme de 24 ans qui se retrouve marié à une fille de 12 ans. Interdit pour viols sur mineur.

Aki Sora: Histoire d’amour entre un frère et sa soeur. Interdit pour inceste.

aki-sora

Kareshi Sharing: Une fille couche avec le petit-ami de sa soeur jumelle et lui propose pour se faire pardonner d’en faire autant avec le sien. Interdit pour viols, inceste et viols collectifs

kareshi-sharing

Retrouvez la suite de la liste sur Adala News.

Ces 6 manga représentent une goutte d’eau dans l’océan du manga érotique au Japon mais les interdictions vont certainement se multiplier à partir de maintenant.

Faites circuler l'info:
  • RSS
  • Facebook
  • Twitter
  • Google Bookmarks
  • Wikio FR
  • del.icio.us
  • Digg
  • Mixx
  • Reddit
  • Scoopeo
  • StumbleUpon
  • MySpace
  • MSN Reporter
  • email
  • Print
  • Add to favorites

47 Réponse à “6 manga interdits au Japon…”

  1. Squareenix dit :

    C’est bizarre, pourtant il y a des animes comme ecchi kiss X
    Qui sont seulement interdit aux moins de 16 ans.

  2. Sheley dit :

    Il y a certaines histoire, on se demande, de un, comment le mec peut écrire un truc pareil. De deux, comment ça a pu être édité… (genre le premier).

    Dans un sens, c’est pas plus mal je trouve pour certains.

  3. anjuchan82 dit :

    bon, il faut pas toujours tout censurer mais dans ce genre de cas, je trouve que c’est une bonne chose. sauf pour le dernier, pourquoi parler de viol et inceste si elle couche avec le mec de sa soeur? d’après ta description, elle le fait volontairement, non?
    certains s’indigneront, liberté d’expression oblige, mais il faut savoir mettre des limites à tout.

  4. Heos dit :

    Je suis à 50% d’accord sur la décision du japon envers les mangas. Je trouve normal d’interdire les œuvres qui font allusion au mineur (protection de l’enfance) et tout les mangas en relation au viol .
    Par contre, je ne vois pas pourquoi les mangas du type “sexe à l’école” avec aucuns mineurs ou “inceste” seront interdit. Dans l’absolu, si tout le monde est adulte et consentant ça ne pose pas trop de problème. Il ne fraudait pas que le japon fasse l’inverse et censure tout ce qui passe devant leur nez.

  5. Hachiko-chan dit :

    Pour les mangas présentés dans cet article, je suis complètement d’accord avec la décision de censure ! Ah se demander comme ce genre de chose peut être vendu ! (les mangakas aussi ne doivent pas tourner ronds — ) Surtout pour le premier o:

  6. Pasteque dit :

    Comme certains l’ont dit, il est aberrant que certains manga est été publié et même écrit… Les personnes les écrivant ne doivent pas être “saine d’esprit”, et les lecteurs non plus.
    Pour le dernier, il me parait acceptable…

    • MomoiroCho dit :

      Si tu veut tous savoir je lis se genre de mangas, et mon ésprit tourne parfaitement bien.
      C’est juste que se genre d’histoire que l’on a pas l’habitude de lire developpe d’en un certain sense notre imagination, et nous met en face de choses differente de notre quotidien.
      Et puis se genre de manga peut aussi être un beau mangas, je n’est jamais lue se qui on été interdit, mais j’en est lut un comme le deuxième, et malgrès que se soit un frêre et une soeur, c’etait une magnifique histoire d’amour.
      Et puis même si les mangas poussent dans l’insencé, se ne sont que des mangas.
      Ce genre de chose nese passera pas dans la réalitié, ou alors c’est plutôt rare.
      Mais je ne pense pas que sa est un gros impacte sur les lecteurs.
      C’est juste dommage de nous interdire se genre de divertissement pour ceux a qui sa plait.

      • Rinny dit :

        Je suis entierement d’accord je suis une fervente lectrice de mangas incestueux entre frères et soeurs ( je viens d’ailleurs de terminer aki-sora cité ci-dessus) mon esprit n’en ai pas tordu pour autant ( j’ai jamais essayer de coucher avec ma soeur)

  7. Tokkōtai dit :

    Une bonne chose de faite. Sinon c’est moi où le Japon change de plus en plus, dans le mauvais sens comme dans le bon. C’est bien d’interdire ce genre d’insanité mais ça me fait de la peine de voir que de plus en plus de lycées japonais suppriment le port obligatoire de l’uniforme. Le Japon est-il en train de s’occidentaliser plus qu’il ne l’avait déjà fait auparavant ?

  8. Mad Sponge dit :

    Il ne faut pas oublier que c’est seulement à Tokyo.

    En effet, c’est le gouverneur de Tokyo, Shintarou Ishihara, qui veut mettre une censure sur tout ce qu’il juge indécent. Toutefois, c’est un ex-auteur de romans érotiques qui a écrit bien plus que ça.

    Ses plans ne sont pas que ces exemplaires, mais beaucoup bien étendu. C’est quelqu’un de très détesté des otaku japonais, et moi, mais heureusement il n’est limité qu’à Tokyo.

    Je tiens à préciser que je suis en accords avec ces exemples cependant! xD

    Attention aux publicités osées:
    http://www.sankakucomplex.com/2011/05/17/ishiharas-banned-books-the-6-manga-you-must-not-read/
    http://www.sankakucomplex.com/2011/05/18/ishihara-the-anime-industry-deserved-the-quake/
    http://www.sankakucomplex.com/2010/12/17/ishihara-otaku-have-corrupt-dna/

  9. Yume-san dit :

    Comme l’impression que ça va changer beaucoup de choses ..

  10. Kimyh dit :

    C’est dommage pour les fervents lecteurs de ce genre de mangas.
    Personnellement je m’en fout que ce genre de chose soit publiée ou pas.

    Sinon pour le commentaire de Tokkotai, il est évident que le Japon s’occidentalise.

  11. nono-chan dit :

    je suis contre >.<
    le dernier a l'air bien, ça me donne envie de le lire T.T

  12. Kanzaki dit :

    Je suis totalement contre, et si je peux pas les acheter je les téléchargeraient illégalement comme tout le monde, et c’est pas mieux…
    J’ai vu aussi ça depuis un moment, c’est un certain Ishihara qui met le bazar, d’ailleurs il a dit que le Japon méritait le tremblement de terre…

    Enfin bref, le ban lui même je suis totalement contre, ceci est une oeuvre FICTIVE!!!

  13. Kami-chan dit :

    De la a censuré les oeuvres de certains mangaka je pense que cela va peut etre un peu loin mais en ce qui concerne l’age pour la vente je trouve ça totalement normal et ne comprend pas pourquoi cela n’a pas été fait plus tôt.
    Après c’est chacun son avis et je respecte celui des autres. En tout cas, un conseille pour les amateurs de hentai, trouvez les plus hard avec des motifs comme dit précédemment et attendez leur interdiction ! Vous aurez des mangas de valeur surtout si ils sont en version originale. ;)

  14. Aiji dit :

    Alors là, un GROS mais alors, TRES GROS : WTFFFF ?!!!!
    Vive le délire :) Interdire la vente aux -18, je suis d’accord, mais INTERDIRE à la vente des oeuvres comme celles-ci que ça fait des années que ça marche sans problèmes ??? qu’est-ce qui tourne pas rond ? Le mec, Ishihara là, nous l’a fait à l’américaine, avec son côté hypocrite prude… Occidentalisation de mes fesses !

    Ils vont interdire à la vente so what ? Il va y avoir un marché noir du manga “hardcore” (entre guillemets car qui décide de l’interdiction ou pas ?) et du DL en masse sur internet, ça changera quoi… En plus, je veux pas dire mais là les 6 mangas interdits, c’est un peu du “lol” pour l’exemple, y a des mangas ULTRA trash avec des tentacules et tout le tralala, je les ai pas vus interdits (mais ils viendront sûrement).

    Ceux qui me diront que les auteurs ne sont pas sains d’esprit et que ça “influencent” les jeunes, je leur rirai au nez :P et leur expliquerai qu’il y a des études qui montrent justement l’inverse, breeeeeef !

    En résumé, je suis pour l’interdiction aux mineurs mais totalement contre l’interdiction totale. Vive la censure à l’occidentale ! :)

    • aki ♂ dit :

      c’est plus chocant de voir un enfant et un adulte, qu un adulte et un extraterrestre… non? Le problème (celon eux) n’est pas dans le “trash” mais dans le caractère moral de la chose.

      • Aiji dit :

        Le rapport est à établir avec la raison “viol” et non pas “viol sur mineur” ^^ Si un viol entre adultes est choquant, un viol “tentaculaire” ne l’est pas ? Cela dit on peut pousser le raisonnement : ces “choses” n’existant pas, elles n’interviennent pas dans le cadre “moral” à proprement parlé, donc aucun raison de les censurer. Si on pousse (encore) plus loin, cela tient du cadre imaginaire alors que les scènes avec adultes non, cependant “cette oeuvre est une oeuvre de fiction” c’est pas là par hasard et c’est le serpent qui se mord la queue :)

      • aki ♂ dit :

        ouai je sais pas… j ai vu qq truc tentaculaires, et c’est plus drole qu autre choses, mais je suis loin d’avoir une grande expérience dans le domaine.

  15. Badbart dit :

    Des livres qui risquent de se retrouver bien vite sur des réseaux en ligne… Quelque part l’interdiction fera une bonne publicité.

  16. Vince dit :

    Les couvertures de ces mangas semblent pas trop hard, pour ce qui est dedans, je ne sais pas, je ne fais pas dans le hard et autres.
    Je ne sais pas comment réagir, je suis juste un grand touriste qui ne s’occupe pas de ce genre de chose. Liberté; pas liberté; là est la question?

  17. Si il veut tout censurer, il a du boulot le gars parce que des mangas avec des personnages de 14 ans au corps d’adulte (qui a dit St Seya ?XD) dans des situations plus que douteuses, des relations majeurs/mineurs et j’en passe, il doit en avoir autant que des brins d’herbes dans un stade de foot.
    Comme le dit Aiji, proteger oui, interdire à la vente…pas forcément la meilleure des solutions.

  18. sadiah dit :

    premièrement, ils sont dèja tous en ligne…
    deuxièment, travaillant avec des enfants, je trouve le contenu de certain manga complètement dégoutant et abjecte.

    je comprend la limite d’age pour l’achat, et je suis carément pour à l’interdiction de -18.

    Mais, je ne comprend pas ce changement radical de censure. C’est sous pression du monde occidentale? Bientot on va voir les Japonais traverser la rue alors que le feu est rouge, et même cracher par terre… Les différentes études ne montre pas que le Japon à un exces de viol, pédophilie, ou autre maltraitance sexuelle. Il est prouvé, que le fait de satisfaire ses déviances par des supports visuels tels que Manga et anime , calme et empêche le passage à l’acte.

  19. Maaku dit :

    Proteger – Je suis daccord. Interdire ? Bah là non ! C’est pas un gun charger cest juste un Manga. J’aime bien mieux savoir que les pedophile se “défoule” sur un manga que sur ma fille non ?!

  20. Henning dit :

    Je suis aussi en accord avec le fait de ne pas les vendre à des moins de 18 ans mais les interdire vas loin. Qui plus je ne comprend pas en quoi un manga dit “incestueux” doit être interdit. Je ne vois pas ce qu’il y à d’horriblement immorale. Bien sur dans la réalité ça peut sembler abjecte, mais si les personnes sont majeurs et consentante, alors ou est le problèmes ? Je soutient, interdiction d’age oui. Interdiction tout court NON !

  21. Nekomimi dit :

    Pour l’interdiction au -18 ans je suis d’accord (je suis mineur),car de toute façon je trouve ca un peu dégue,mais comme aussi certains,interdire la vente là je ne suis pas d’accord.En plus je crois qu’au Japon c’est le pays où il y a un taux assez bas de pédophili par rapport aux nombres de citoyens,on se demande pourquoi^^

  22. Rames dit :

    Bizarre de vouloir interdire tout ça… Pas que je sois fan de ce genre de lecture mais bon, un manga avec des illustration reste poru moi quelque chose du domaine de l’imagination et on comprend bien que ce n’est qu’une fiction.
    Surtout qu’au jour d’aujourd’hui.. Le net est tellement remplie de cul que cette décision arrive trop tard quoi. Sérieux, ça va vraiment servir à ralentir les fantasmes des plus tarés d’entres nous ?

  23. Suji dit :

    Oui pour ce qui est du -18 je dit comme tout le monde dit mais la de les enlever!!!! C’est chian pour les mangaka qui eux réussissait! Bon moi sa me touche pas vraiment puisque je suis plus yaoi, seinen et shonen et jaime pas trop les hentais mais la je trouve ça un peu pousser. En plus il est prouver que le taux de criminalité est excesivement bas au japon où tout ce qui est imaginaire est vraiment poussé a des limite extrême des fois. Mais vous remarquerz que dans leur vie de tout les jours les japonais sont très pidique. Ils en font tellement dans les manga et anime que sa leur tente même pas de faire pour de vrai. Nous de notre côté on sensure tout a la télé ben y a plein de pédophile et de tueur! C’es tsimple on fait toujours le contaire de ce qu’on nous dit de faire et dite le moi si je me trompe!

  24. Aiji dit :

    @Suji : Principe de réactance : plus tu vas dire de ne pas le faire, plus les autres auront tendance à s’y interesser :P

    Au fait, des infos sur comment cette censure se décide ? Un comité “d’experts” ou un truc dans le genre ? Comment ils gèrent les cas les “tricheurs” qui portent sur leurs oeuvres la magnifique mention “Aucun personnage de cette fiction n’est mineur, l’âge indiqué est seulement l’âge qu’ils semblent avoir” (ou un truc dans le genre, je me rappelle plus de la phrase exacte)

  25. Kazumi dit :

    L’inceste, “lolicon” est compagnie c’est quelque chose de typiquement Japonais (dans la littérature), bien encrer dans leurs culture.
    Autant je trouve cela normal d’interdire ces oeuvres aux mineurs, car pour certains thèmes abordés il faut savoir prendre du recul et avoir une certaine maturitée intellectuelle, mais aller jusqu’à les censurés là il y a un monde.
    En tout cas on voie bien que les dirigeants japonais en place veulent assainir l’image qu’ils renvoient aux pays extérieurs.

    • Orihane-San dit :

      J’ai oublié de rajouter que lorsqu’on “zoom” sur l’une des villes occidentalisée du Japon comme Shibuya, nous nous rendons compte comment est vu l’occidentale : sans pudeur, superficiel, usant d’artifices (genre UV à fond la caisse ; extensions pour cheveux et colorations, paillettes, faux ongles, faux-cils, chirurgie esthétique/plastique des seins même chez les mineurs, débridage, lunettes de soleil XXL, mini-jupes…) pour parraître le plus “beau” et le plus attrayant/attractif : culte de l’apparence ; accro de mode… On dirait une ribambelle de Paris Hilton bridées, et même les garçons s’y mettent. Je ne dis pas qu’ils n’ont pas le droit d’accéder à un mode de vie à l’américaine, mais j’ai peur que ce phénomène prenne trop d’ampleur et que les nippons deviennent de plus en plus aussi individualistes que les occidentaux.

  26. Squirel dit :

    Les auteurs et éditeurs faisaient déjà l’effort de marquer “-18″ sur leurs bouquins, mais maintenant ce sera enfin appliqué par tous. Ce qui est une très bonne chose. Mais maintenant que c’est fait, les mangas un peu bizarre vont commencer à disparaitre… Les mosaïques et autres traits de marqueurs sont déjà désagréables, mais qui dit “censure” veut forcément dire “dérive”, dans 10ans un manga sera publié uniquement si il est accessible 3ans…

    M’enfin, les mangas commerciaux sont relativement soft comparés aux Doujins. Le Japon a du pain sur la planche si il veut nettoyer tout ça =D

    Non non, je ne suis pas vraiment fan de truc ultra-hardcore, mais j’apprécie les histoires un peu tordues du genre =)

  27. aki ♂ dit :

    je suis contre… interdire aux 18 … c’est la limite. Mais interdire? C’est complètement débile. De un pcq ca ne changera rien, les détraqué seront toujours détraqués. De deux pcq ce sera toujours possible de les trouver sur internet et marché Doujin. Et de trois, c’est juste des dessins!! Ca ne fait de mal à personne, ceux que ca répugne, just f**k off.

  28. Orihane-San dit :

    Cet article m’a fait un choc. Je suis une fille, j’ai 16ans, je ne suis donc pas majeure ; mais je j’ai vu beaucoup d’animés Ecchi/Hentai avec le thème de l’inceste (“Onii-chan no Koto Zenzen Suki Janain Dakara ne!” par exemple) et de la pédophilie (“Junjou Romantica” par exemple, qui en plus d’aborder le thème de la pédophilie, est une oeuvre Yaoi/BL, soit abordant le thème de l’homosexualité – encore parfois tabou en occident -). Je peux vous dire que je ne suis pas “détraquée” pour autant. Et quand bien même je l’étais, ne préféreriez-vous pas que j’assouvisse mes pulsions via ce genre de manga – soit de la fiction – que sur le premier enfant que je croiserais dans la rue ?
    Ce genre de littérature, qualifiée d’immorale dans cet article, possède une importante place au sein de la culture nippone. Je dis “qualifiée” d’immorale “dans cet article”, car je ne vois pas en quoi ces thèmes sont immoraux tant qu’ils restent abordés uniquement à l’intérieur d’oeuvres fictives. Certains films pornographiques sont bien plus choquants, comme ceux dans lesquels on peut voir de jeunes mineurs se faire dépuceler sauvagement par un adulte ! Est-ce bien plus morale et moins choquant qu’un dessin animé reproduisant le même scénario ? Vous m’excuserez mais les pays occidentaux, en laissant ce genre de vidéos mettant en scène de jeunes mineurs, circuler sur le net, ne sont en rien plus moraux que les nippons, je dirais même qu’ils sont les pires. Je m’explique :
    Le Japon ne se cache pas de publier de telles oeuvres, je dirai même qu’il l’affirme avec fierté ; alors que les occidentaux les font circuler sur le web sans le dire franchement, bonjour l’hypocrisie, après ils viennent faire une leçon de morale aux japonais et leur mettent la pression, moi je dis LOL.
    Je suis tout à fait contre l’idée d’interdire la publication de ces oeuvres. Si ça peut soulager les occidentaux, l’interdiction à la vente de ce genre de produits aux mineurs, à la limite, je peux l’accepter, et encore… Car il ne faut pas oublier que les japonais ont une vision de la sexualité bien plus saine qu’en occident.
    D’abord, au pays du soleil levant, la femme est vénérée en tant qu’incarnation du désir, trésor charnel ; et non pas rabaissée au niveau d’objet sexuel ne servant qu’à donner du plaisir à la “race masculine”. En occident, on a vite fait de coller une étiquette de prostituée à la geisha, alors qu’une geisha est une femme qui se préparera pendant des années et restera pure, avant de partager ses atouts charnels une seule et unique fois avec un seul et unique homme en échange d’argent, comme un évènement sacré, un service qu’elle se doit de rendre et dans lequel elle devra s’iappliquer puisqu’elle est née en tant que femme.
    De plus, les japonais connaissent bien mieux leur corps que les occidentaux, et sont plus pudiques. Le sexe possède un caractère sacré qui n’est plus en occident ; je suis outrée lorsque j’entends certaines de mes collègues parler de sex-friends.
    Désacraliser la sexualité de la sorte ; ne plus prendre le temps de connaître le corps de son ou sa partenaire ; c’est rendre le sexe sale et sans valeur.
    Bon, j’ai peut-être été un peu loin dans mon résonnement, je me suis éloignée – volontairement – du sujet pour découler sur un thème plus vaste : la sexualité et les différents peuples (Japon/Occident).
    On va dire un petit “oui” pour interdire la vente au moins de 18ans, et un NON monumentale pour ce qui est l’interdiction à la vente des mangas pornos.
    Si vous voulez répondre à mon avis, réponse négative ou possitive, je suis toute ouïe.

    • Aiji dit :

      Argumentation forte intéressante :) même si je la trouve trop “simplifiée” à certains endroits.
      La qualification d’immoral est effectivement assez particulière. Quand bien même, la censure complète d’une œuvre n’est en aucun cas une solution. Disons que le point clé repose surtout, à mon avis, plus sur le “choquant”. En effet, certaines images dans des œuvres de ce genre (hardcore hentai et autres) peuvent être extrêmement choquantes pour des enfants (à l’image de certains jeux-vidéos), mais ça c’est une question d’éducation (à l’image de certains jeux-vidéos, bis repetita :P ) et le Japon tourne bien depuis des années avec un système comme celui-ci donc bon…

      Ensuite, pour ce qui est de la “pression occidentale”, rien ne prouve qu’il y ait “pression” concrète, une américanisation s’opérant de toute façon d’elle-même… Peut-être est-ce tout simplement ce gouverneur qui est stupide (ou influencer par une force obscure ^^ ). Il ne faudrait donc pas a

      Pour ce qui est des films pornos mettant en scène des mineurs, je tiens à préciser que tout œuvre à caractère pédophile est INTERDITE en France, iccompris la possession même de telles œuvres, un tel film est donc impossible à tourner dans un pays comme la France, donc tous les pays occidentaux n’en sont pas au point que tu décris dans ton argumentation ;)
      Cependant il y a effectivement une relative hypocritie constatée envers le porno dans le monde occidentale (certains pays ne le sont pas cependant, par exemple dans les pays scandinaves).

      Pour l’extrapolation de fin d’argumentation, je dirais que tu vas un peu loin. Par exemple, pour ce qui est de la “pudeur”, je pense que tu restreins le raisonnement à la sphère publique, mais on peut l’étendre à une sphère plus importante (proportion de japonaises ayant déjà jouée dans un film porno par exemple ^^) donc je trouve cet argument relativement fragile. On pourrait également parler de cette “vision de la sexualité”, les japonais montrant de plus en plus un désintéressement vis à vis de cela.

      • Orihane-San dit :

        Eh bien tu as raison, j’avais zappé le pourcentage de japonaises ayant tourné un film porno. Oui je parlais en effet de la pudeur “publique”. Le Japon s’américanise de plus en plus, et oui, il n’y a pas de preuve concrète d’une pression des pays occidentaux sur le gouvernement nippon, j’aurai sans doute dû préciser l’hypothétique dans cette argumentation ; j’avoue ne pas avoir voulu me casser la tête et avoir débalé tout ça alors que je n’étais pas sûre de mes infos ; je m’attendais à ce que l’on me reprenne, je manquais cruellement de d’informations comme le fait que des vidéos pornographiques à contenu pédophile étaient interdites de diffusion en France etc..
        Merci pour cet avis fort intéressant !

      • aki ♂ dit :

        non mais je t’arrête, je suis d’accord sur le “non”, il ne faut pas interdire. Mais uniquement pour promulguer une forme d’expression, qui comme les autres doit rester libre. Dire que la culture japonaise n’aborde pas le sexe de la même manière n’a pas sa place ici. C’est pour compenser? On peut être choquant d’un coté car on est pur de l’autre? Ou tu veux dire que comme le voient les japonnais, ce n’est pas choquant? Dans leur culture, c’est affaire courante, les viols, etc? Je pense que les auteurs se veulent choquant volontairement, et on peut parler de caractère immoral ici, c’est justement ce qui choque. Les japonais adorent ce qui est trash, aux exrtrèmes. Mais ça reste des extrèmes, même au Japon.

  29. Mad Sponge dit :

    Well… c’est juste à Tokyo, à cause du gouverneur complexé Ishihara, qui a déjà été auteur érotique et qui veux banir tout ce qu’il trouve indécent.

  30. Yota dit :

    “Motif de l’interdiction : sexe à l’école” … et bien, on va voir la publication de manga hard au Japon divisée par 2 rien que pour ce motif … lol

  31. Tsukinohime dit :

    Je suis daccord pour imposer des règles et ici le coup de l’interdiction au moins de 18 et de la “réglementation” dans les magasins plus sérieusement est une bonne chose.

    En revanche l’interdiction pure et dure de certains manga je trouve sa largement exagérer, c’est tout simplement de l’interdiction d’expression. Je comprend le motif mais je ne l’accepte pas, ce n’est pas juste pour les auteurs.
    Après il est vrai que le contenu de ceux interdit doit être vraiment exagéré pour être interdit et les auteurs n’auraient pas du écrire ce genre de folie..

    Enfin soit en gros je trouve quand même que c’est une bonne chose avec des côté négatifs…

  32. Minako-chan dit :

    A ce train là on va interdire Sailor Moon XD Je suis désolée mais dans la plupart des mangas que je connais et hyper connus on trouve des incestes et des détournements de mineurs,sous-entendus bien sûr mais bon qu’est-ce que ça change,si on peut rajouter des images^-^.C’est fictif,moi perso les hentai me font marrer,quand je vois une gamine se faire violer par un vieux pervers XD,on sait que c’est pas vrai,le mangaka qui créé ce genre de fiction c’est pour nous faire évader de la réalité trop “stricte”.D’ailleurs j’ai vu un reportage sur arte une fois,où on parlait du public japonais des hentai et c’étaient tous des gens en apparence normaux qui rentraient de leur boulot tranquillement et ils confiaient même que ça les excitaient pas de lire ça mais qu’ils étaient plutôt impassibles comme ci ils lisaient une histoire par curiosité.

  33. Minato dit :

    Que je rigole, c’est vraiment trop drôle.
    Non mais sérieux faut pas pousser le bouchon là. En ce moment je suis en train de lire Aki Sora (l’histoire d’amour en membres d’une même famille), certes ya des scènes assez torrides de sexe mais je trouve à côté que l’histoire est assez sympa. Le héros se trouve embarqué dans des histoires assez marrantes et inattendues. Des scènes sexuelles, ya des mangas pire que celui-là. Regardez Step Up Love Story, c’est exactement du même genre niveau relation sexuelle, et pourtant il est publié. Là c’est juste parce que c’est une histoire inceste que ça pose problème.

    Je trouve ça tout simplement ridicule d’interdire ce manga, quel mal il y a à avoir une histoire d’amour entre membres d’une même famille: aucun. Je trouve que ça change des autres mangas hentaï, il y a de l’originalité.

    De plus, on ne vois que les seins et les actes (pas de représentation de sexe), alors où est le mal ?

    Alors comme l’a dit quelqu’un précédemment, si on commence à supprimer les mangas hentaï, ben ça va faire beaucoup de suppression.

  34. souissikarim dit :

    et bien, tout le monde a de bons arguments, mais qui sommes nous pour définir ce qui est moral ou ne l’est pas. je pense qu’il faut laisser cela aux personnes qui en sont capable.

    arigatô

  35. thegeekoolol dit :

    je suis d’accord avec le fait que ça soit immoral et qu’il ne faut pas en vendre à des mineurs, mais en général ceux qui cherchent ce genre de manga sont déjà avertis du contenu si c’est interdit au mineurs, non? même le premier qui peut inciter à devenir pédophile, ceux qui vont le lire soit sont déjà pédophiles soit savent que ce n’est qu’un manga et que ce n’est pas possible en vrai. après peut-être que certains majeurs peuvent passer des mangas de ce genre à des mineurs mais un mineur qui n’est pas intéressé par les trucs de ce genre ne va pas le lire jusqu’au bout, sinon c’est que même si c’était interdit à la vente il chercherait sur internet pour le lire en ligne et ça c’est pas censuré

  36. haru-sora dit :

    supprimer les mangas hentaï, pédophiles et incestes ça serait comme supprimer les 3/4 d’internet, ça serait totalement déraisonnable pour ceux qui aiment les mangas de ce genre. par exemple je lis beaucoup de mangas avec de l’inceste mais j’ai ni frère ni sœur et même si j’en avais ça me donnerait pas ce genre d’envies, c’est comme si je disais que comme le personnage principal de monogatari dans plusieurs épisodes on voit que c’est un lolicon c’est seulement pour rajouter des occasions de faire rire les lecteurs c’est pas pour ça que les lecteurs vont devenir des pédophiles.

Laisser un message