Cours de japonais Express n°1

Les Cours Express, au nombre de 3, s’adressent aux personnes qui veulent apprendre un japonais très basique en un minimum de temps. Ils ne remplacent pas de vrais cours et ne servent qu’en cas de dépannage. Ils profiteront surtout à ceux qui partent pour le Japon et désirent acquérir un japonais « de survie » avant leur départ.
Les Cours Express présentent quelques façons de s’exprimer (donner son avis, demander son chemin etc.) dans un japonais simple et facile à retenir qui peut être utilisé aussi bien par un homme ou une femme dans la plupart des situations rencontrées en voyage.

Sommaire :

Cours Express n°1: Donner son avis
Cours Express n°2: Se débrouiller seul
Cours Express n°3: Formules de politesse et expressions utiles


Comment exprimer ce que je pense ou ressens

La façon la plus facile de communiquer est d’utiliser la forme :

adjectif + desu

« desu », prononcez « dess », se traduit dans ce cas par « c’est » et permet de former des phrases simples de type « c’est beau », « c’est chaud », « c’est cher » etc.

Exemples :

kirei desu => c’est beau

• oishii desu => c’est bon

• omoshiroi desu => c’est intéressant


Voici une liste d’adjectifs pratiques :

oishii
kawaii
omoshiroi
muzukashii
ôkii
chiisai
takai
yasui
atsui
ii
kirei
bon/délicieux
mignon
intéressant/amusant
difficile
grand/gros
petit
cher
pas cher
chaud
bien
beau

Note : il n’a pas de genre japonais. Ex: atsui = chaud ou chaude.


Pour former la négation on remplace le dernier « i » de l’adjectif par « kunai ».

Ex: oishii => oishikunai


• oishii desu => c’est bon
• oishikunai desu => ce n’est pas bon

• takai desu => c’est cher
• takakunai desu => ce n’est pas cher


Exception : Parmi les adjectifs cités on trouve deux exceptions qui sont « ii » et « kirei ».

A la forme négative « ii » devient « yokunai » et « kirei » devient « kirei janai ».

• yokunai desu => ce n’est pas bien

• kirei janai desu => ce n’est pas beau


Note : Souvent les Japonais se passent de « desu » entre amis ou en famille. Dans ce cas l’adjectif, alors seul, est chanté.

Ecoutez bien la prononciation:

• oishii desu => c’est bon
• oishii => c’est bon

• yasui => c’est n’est pas cher

• muzukashii=> c’est difficile

• atsui => c’est chaud / il fait chaud


Aimé / Détesté

On traduit « aimé » par « suki » et « détesté » par « kirai ».


• suki desu => j’aime

• kirai desu => je déteste


Pour être moins sévère que « kirai desu » on peut utiliser:


• suki janai desu => je n’aime pas


Pour traduire que l’on aime quelque chose on utilise la forme:

sujet + ga + suki desu


nihon ga suki desu => j’aime le Japon

sakana ga kirai desu => je déteste le poisson

Attention : Ne confondez pas « kirai » (détesté) et « kirei » (beau).


Vocabulaire utile :

nihon
nihonjin
furansu
furansujin
sakana
niku
sake
tabako
Japon
japonais
France
français
poisson
viande
alcool
cigarettes


La question

En rajoutant tout simplement « ka » à la fin d’une phrase simple on transforme une affirmation en question:


• omoshiroi desu => c’est intéressant
• omoshiroi desu ka => c’est intéressant?

• niku ga suki desu => j’aime la viande
• niku ga suki desu ka => tu aimes la viande?

Remarquez que l’on se passe très bien de pronoms (je, tu, i…) en japonais. La logique suffit souvent.


Amplification / Atténuation

Pour amplifier ou atténuer une affirmation on place un adverbe devant l’adjectif comme en français.


• ii desu => c’est bien
totemo ii desu => c’est très bien

• muzukashii desu => c’est difficile
chotto muzukashii desu => c’est un peu difficile


Vocabulaire utile :

totemo
chotto
hontô ni
zenzen (+ négatif)
très
un peu
vraiment
pas du tout