La particule « no » : の

Les fonctions essentielles (car elles sont très nombreuses) de cette particule pour le débutant sont :


a. La « liaison »

Ainsi, no sert à créer des possessifs sous la forme : « Ce qui possède » NO « ce qui est possédé ».

Ex:

Watashi no hon = Mon livre.
Pieru no inu = Le chien de Pierre.

Mais plus généralement, no sert à « relier » des mots entre eux.

Ex:

Ashita no asa = Demain matin.
Toranku no naka = Dans la valise.
Nihonjin no tomadachi = Un ami japonais.


b. La transformation de verbe en nom

C’est une fonction assez complexe, qui « remplace » un peu notre infinitif. On peut aussi traduire ce no par l’expression « le fait de ».

Ex:

Watashi wa Nihongo o hanasu no ga suki desu = J’aime parler le japonais (litt. : « Le fait de » parler le japonais est aimé de moi.)


c. Poser une question

Comme indiqué supra, cette fonction est réservée aux femmes et remplace la particule ka. Cet usage, bien que répandu, est toutefois facultatif : une femme peut parfaitement employer « ka ». Par contre un homme ne peut jamais dire « no » pour poser une question.