La Particule (w)o: を

La particule o (ou plutôt « wo ») a une fonction essentielle véritablement importante pour les débutants en japonais: l’indication du complèment d’objet direct.

Le complément d’objet direct étant la chose ou la personne sur laquelle passe l’action du sujet ( Du Bon Usage )

C’est aussi une des plus facile à « comprendre » .

Ex:

Sake o nomimasu = Je bois du sake
Pan o taberu = Je mange du pain
Benkyô o suru = Je fais des études

Attention ne pas confondre le « o » « particule » et le « o » qui est parfois ajouté devant un mot pour le rendre plus « poli »…

Ex:

O-cha o nomimasu = Je bois du thé.

Le o « qualifie » le thé… on trouve ce « o » devant beaucoup de mots jugés « nobles » et souvent de manière quasi automatique… Ainsi « hashi » (baguettes) se dira presque toujours: « o-hashi »
Ce o est bien la particule qui désigne le complément d’objet direct. (Je bois quoi ? => du thé)

A ce niveau la distinction entre « o » et « wo » devient très pertinente puisque le « o » de « politesse » est désigné par le hiragana: お alors que le « o » particule est en fait le hiragana: を, anciennement « wo ». Il n’y a donc qu’à l’oral que la confusion est possible… et à l’écrit, ne pas oublié cette règle sous peine de ne pas être compris !

Dans notre exemple, on écrira donc:

飲みます
Ocha wo nomimasu.

Notez que le « o » de politesse peut être « collé » ou pas au mot qu’il « qualifie » dans la transcription en romaji (dans le cas de « ocha » on le colle tant on n’imagine pas pouvoir utiliser le mot « cha » tout seul). Dans l’écriture japonaise, il n’y a de toutes façons jamais d’espaces…