Les niveaux de discours

En japonais il existe plusieurs niveaux de discours selon la personne à qui l’on s’adresse ( à un ami, à un supérieur hiérarchique,…). Je ne parlerais ici que des 2 principaux qui nous intéressent : la forme polie et la forme neutre.

La forme polie

Cette forme s’appelle aussi forme en « masu ». L’on se doit de l’utiliser avec des étrangers ou bien des personnes supérieures en âge afin de leur témoigner du respect. L’appliquer avec des amis proches est tout à fait faisable.

– Le présent:

Exemples de verbes conjugués à la forme polie au présent:

tabemasu

ikimasu


– Le passé:

Il faut remplacer « masu » par « mashita »

tabemashita

ikimashita


– La négation:

Il faut remplacer « masu » par « masen »:

tabemasen

ikimasen


– La négation passée:

Il faut ajouter « deshita » à « masen »:

tabemasen deshita

ikimasen deshita


La forme neutre

Appelée aussi jishôkei (« forme du dictionnaire »). Cette forme est à employer avec les amis, la famille et les personnes inférieures en âge et en hiérarchie uniquement car elle ne comporte pas de notion de respect.

Exemples de verbes à la forme neutre au présent:

taberu

iku

– Le passé: il s’agit de la forme en ta:


A) Les verbes ichidan

Il faut remplacer ru par ta

exemple : taberu => tabeta


B) Les verbes godan

Voici les différentes terminaisons des verbes godan au passé neutre :

ku : hiku =>hiita

u : kau => kaita

gu : isogu => isoida

mu : yomu => yonda

bu : erabu => eranda

nu : shinu => shinda

ru : furu => futta

tsu : matsu => matta

su : kasu => kashita


C) Les verbes suru et kuru (ou 3ème groupe)

kuru => kita

suru => shita


– La négation: il s’agit de la forme en « nai » :

A) Les verbes ichidan

On remplace ru par « nai »

exemple : taberu => tabenai


B) Les verbes godan

Pour les verbes godan, c’est un peu plus dur. Il faut changer la terminaison du verbe en mettant la syllabe correspondante à la colonne des « a » dans le tableau d’hiragana et ajouter nai. Pour le passé, c’est la même règle que pour les ichidan, on remplace nai par nakatta.

isoGU => isoGAnai

asoBU => asoBAnai

kaTSU => kaTAnai

cas particulier : lorsque la syllabe finale est U, on n’utilise pas A mais WA.

exemple : kaU => kaWAnai


C) Les verbes suru et kuru (ou 3ème groupe)

kuru => konai

suru => shinai


– La négation au passé:

on remplace « nai » par « nakatta »:

tabenai => tabenakatta

isoganai => isoganakatta

shinai => shinakatta

konai => konakatta


icon Auteur: Bloodbrother