Faites attention aux vieux!
Commentaires 3

Faites attention aux vieux!

old-asian
www.chinasmack.com

Depuis quelques temps le Japon est confronté à l’étrange phénomène de la hausse de la criminalité chez les seniors. Cette tendance est confirmée par les chiffres 2010 du vol à l’étalage qui dévoilent qu’un quart de ces vols ont été commis par des personnes âgées de plus de 65 ans. Ce sont précisément 27.362 seniors qui ont été arrêtés au Japon en 2010 pour vol à l’étalage. Presque autant que les adolescents.

Les personnes âgées volent le plus souvent par nécessité de la nourriture ou des vêtements. L’éclatement des familles fait que les personnes âgées se retrouvent parfois seules et sans soutien pour les aider à faire face à leurs problèmes.

Du coup les prisons japonaises à la population vieillissante doivent s’adapter avec des installations et du personnel spécial pour pouvoir recevoir ces vagues de nouveaux locataires.

Un japonais sur cinq a plus de 65 ans.

Les jeunes Japonais se désintéressent de plus en plus du sexe
Commentaires 7

Les jeunes Japonais se désintéressent de plus en plus du sexe

Un article de l’AFP vient de dévoiler des chiffres plutôt étonnants sur l’appétit sexuel des japonais qui semble plus bas que jamais. Mieux, l’article évoque plusieurs raisons au désintérêt des japonais pour le sexe.

couples japonais
Photo: www.asianoffbeat.com

Plus d’un tiers des jeunes Japonais de moins de 20 ans se disent peu intéressés, voire dégoûtés, par les relations sexuelles et un nombre croissant de couples ont des rapports très espacés ou y ont renoncé, révèle une étude du gouvernement nippon.

Quelque 36% des garçons et 58,5% des filles âgés de 16 à 19 ans prétendent « ne pas s’intéresser » ou « éprouver une aversion » pour les relations sexuelles, soit la proportion la plus élevée parmi toutes les tranches d’âge, indique l’enquête du ministère de la Santé menée en 2010 auprès de 2.693 personnes dont 1.540 ont accepté de répondre.

[…]

Chez les filles, dans le meilleur cas (25 à 29 ans), près d’un tiers ne revendiquent aucun appétit sexuel.

Par ailleurs, chez les couples, près de 41% reconnaissent ne pas avoir eu de rapports sexuels dans le mois précédent l’enquête.

icon L’article complet

Le soir du tremblement de terre (4)
Commentaires 1

Le soir du tremblement de terre (4)

tremblement-de-terre-tokyo11-mars-2011
Tokyo by Night. Tout comme des centaines de milliers de personnes je redécouvre la ville dans laquelle j'habite en empruntant à pied des endroits où l'on ne passe généralement qu'en train ou en voiture. Au loin je vois que la tour la plus haute du pays, la Tokyo Sky Tree, est toujours debout.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Les gens n'ont pas seulement des casques, certains ont aussi des kits de survie. Je l'imagine contenir un plan de la ville, une lampe de poche et souvent on y devine aussi un casque d'après la forme.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Le séisme ne fait pas que des malheureux. Ici un magasin de vélo fait le plein de clients. Acheter un vélo au Japon prend du temps car il faut l'immatriculer et il est souvent équipé sur mesure (béquille, panier, antivol...). Les gens ont du attendre sacrément longtemps debout avant de pouvoir pédaler.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Un peu plus loin dans un magasin de surf cet employé n'a même pas essayé de rentrer préférant dormir sur place.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Ici une salle des fêtes a ouvert ses portes et des volontaires proposent aux gens d'utiliser les toilettes ou de leur indiquer la meilleure route pour rentrer.
Shiohigari à Futtsu
Commentaires 20

Shiohigari à Futtsu

Aujourd’hui c’était dimanche en famille, direction la mer, à Futtsu, dans la province de Chiba. Et l’attraction de la journée était la pêche au mollusque, on appelle ça « shiohigari » en japonais et c’est une attraction très prisée, surtout par les familles avec des enfants.

C’était ma première expérience du genre au Japon et j’ai eu pas mal de surprises en voyant l’endroit choisi pour l’activité. À environ 100km de Tokyo je m’attendais à un endroit assez calme surtout qu’avec la Golden Week (congé national) il ne devait pas y avoir grand monde. J’ai découvert un endroit petit, surpeuplé et en plus payant. ¥1600 par personne (environ 13€) et pour le prix on ne peut ramener « que » 2kg de mollusques par personne. Je voyais ça comme une activité nature tranquille et je suis tombé dans le truc typiquement japonais, tout organisé et plein de monde. Même les mollusques sont implantés artificiellement.

J’ai eu un peu de mal à m’y mettre mais finalement je me suis pris au jeu et je me suis bien amusé. Il y a deux sortes de mollusques à trouver appelés asari (ne me demandez pas le nom en français) et, plus rares, les hamaguri que l’on connaît sous le nom de palourdes. Il y avait des petits mollusques à la pelle, il suffisait de plonger la main dans l’eau pour en sortir parfois une dizaine, mais les palourdes étaient difficiles à trouver et c’était le but de tout le monde d’en collecter le plus possible.

Au final bonne journée donc qui s’est conclue avec un BBQ. Je repars avec mes premiers coups de soleil de l’année et les ongles en morceau genre Saw mais je conseille de tenter l’expérience si vous en avez l’occasion.

Photo du jour: le distributeur ouvert
Commentaires 55

Photo du jour: le distributeur ouvert

Voici quelque chose que l’on ne verrait peut-être pas en dehors du Japon. Aujourd’hui dans la rue j’ai vu ce distributeur de boissons ouvert. Il est resté comme ça longtemps et il n’y avait aucun signe dans les parages d’une personne venue le remplir ou l’entretenir. Il avait du être tout simplement mal refermé. Ce qui est étonnant c’est que personne ne se soit servi en boissons. Dans la plupart des endroits du monde j’imagine bien que les cannettes accessibles auraient disparues assez rapidement. Vous ne pensez pas?

distributeur-ouvert

distributeur-ouvert-2

Et je vais essayer d’arrêter les news sur les distributeurs automatiques pour quelques temps, ça commence à faire beaucoup ces derniers jours.

Le Japonais du dimanche 4: Celle qui a 20 ans
Commentaires 35

Le Japonais du dimanche 4: Celle qui a 20 ans

Le Japonais de ce dimanche est une Japonaise qui se rend à une cérémonie pour ses 20 ans. Au Japon on est majeur à 20 ans. On peut conduire à 18 ans, mais boire de l’alcool et rentrer en boîte à 20 ans.

Pour marquer le passage dans l’âge adulte une cérémonie est organisée chaque année et tous les jeunes qui ont eu 20 ans l’année d’avant sont invités. C’est une cérémonie très officielle, appelée seijinshiki, à laquelle filles et garçons se rendent en habits traditionnels. Les filles n’hésitent pas à se coiffer et se maquiller de façon très colorée, ce qui donne un contraste intéressant avec leurs habits. Elles sont comme prises entre deux générations.

Payer pour s’endormir avec une jolie inconnue
Commentaires 29

Payer pour s’endormir avec une jolie inconnue

Encore un WTF bien japonais! Vous connaissez sûrement Akihabara comme étant le quartier de l’électronique et des mangas de Tokyo, mais aussi comme étant un incroyable point de concentration de maid cafés et autres dérivés du genre. Il y a pas mal d’endroits étonnants à Akihabara où l’on peut passer du temps avec de jeunes Japonaises contre rémunération mais le nouvel établissement Soine-ya [ソイネ屋] va trèèès loin dans le glauque. C’est tout simplement un endroit où les clients peuvent s’endormir à côté d’une jeune fille inconnue âgée de 18 à 30 ans. Juste dormir (ou presque).

« Soine-ya » ou « Soine cafe » se traduit par « l’endroit où l’on dort ensemble ». Et le concept du lieu à la base c’est juste ça. On s’allonge sur un matelas dans une petite pièce, une jeune fille vient s’allonger près de vous, et on dort. Voilà. Enfin, « voilà », non pas vraiment, car on peut aussi faire plein de choses avec la fille (pas de choses cochonnes hein!). On peut lui tenir la main, lui caresser les cheveux, dormir sur ses genoux, l’attacher et la recouvrir de cire chaude etc.

Et c’est… SUPER CHER.

Sur la page « Menu » on peut voir les tarifs suivant:

– Admission : ¥3 000 (30€)

– 20 minutes : ¥3 000 (30€)
– 40 minutes : ¥5 000 (50€) / ¥3 000 (30€) si c’est votre première fois
– 60 minutes : ¥6 000 (60€)

– 10 heures : ¥50 000 (500€)

Mais attention là ce sont juste les tarifs pour rester allonger sans rien faire. Après chaque interaction avec la fille est payante (comme dans un maid cafe). Par exemple se faire tapoter le dos coûte ¥1 000 (10€) les 3 minutes. Se regarder une minute dans les yeux c’est encore ¥1 000 (10€). Un massage de pied c’est ¥2 000 (20€) les 3 minutes etc. Il y a toute une liste sur le site.

On paye aussi un supplément si on veut choisir la fille avec qui on veut passer du temps. Et ce choix peut être déterminé par le physique de la demoiselle mais aussi par les options spéciales qu’elle propose. Dans la vidéo plus bas la fille propose carrément de vous donner une baffe dans la gueule pour ¥1 000 (10€). Moins violent, on peut aussi choisir de la prendre dans ses bras. Et là c’est ¥1 000 (10€) pour 5 secondes ou ¥10 000 (100€) la minute.

Une présentation de Soine-ya sous forme de mini-reportage:

Depuis qu’il a ouvert fin septembre, l’établissement fait beaucoup parler de lui sur le net et grâce au buzz les clients vont certainement affluer malgré les tarifs.

Et si vous êtes une fille entre 18 et 30 ans avec un visa permettant de travailler au Japon pourquoi ne pas postuler pour un job? Vous serez payé au minimum ¥3 500 (35€) de l’heure… pour dormir.

Alors, ça vous tente?

Photo du jour: Toilettes – Mode d’emploi
Commentaires 19

Photo du jour: Toilettes – Mode d’emploi

Il est fréquent, dans les pays d’Asie, de voir des modes d’emploi dans les toilettes à l’européenne. En gros on nous explique qu’il ne faut pas mettre les pieds sur le siège, qu’il faut s’asseoir dos au réservoir ou encore qu’il faut jeter le papier dans les toilettes (ou non). En général les messages s’adressent à la population qui n’a pas l’habitude de ce genre de toilettes, et même souvent pas l’habitude de toilettes tout court. On voit donc ces modes d’emploi dans des pays comme la Chine, le Laos, la Thaïlande, l’Inde et plusieurs autres. Les textes sont toujours accompagnés d’illustrations souvent comiques.

Au Japon on voit parfois ces messages illustrés. Mais ici la différence c’est que l’on s’adresse aux étrangers et non aux Japonais. Les textes sont alors écrits en chinois et en coréen. C’est sûrement un peu vexant pour les touristes arrivant de ces pays car en général, si on a les moyens de venir au Japon c’est qu’on sait utiliser des toilettes occidentales.

Remarquez qu’avec le « Flush » on s’adresse aussi aux Occidentaux qui ont souvent du mal à trouver le bouton de la chasse d’eau. Ça se comprend car celui-ci se trouve parfois sur le réservoir, parfois dans le mur, parfois sur le siège, voire même parfois sur un petit panneau de contrôle électronique.

J’ai pris cette photo dans les toilettes d’une aire d’autoroute. Et juste pour vous montrer à quoi ressemblent les toilettes publiques dans ce genre d’endroit voici une seconde photo:

Ça n’est pas nickel comme dans un centre commercial mais on trouve tout de même un siège chauffant et lavant, un distributeur d’alcool (plein) pour désinfecter le siège, des barres pour personnes avec un handicap, et un siège pour enfant (en plus d’une table à langer même chez les hommes qu’on ne voit pas sur la photo).

Kishidan en Nazi provoque de vives réactions
Commentaires 20

Kishidan en Nazi provoque de vives réactions

kishidan-nazi

On parlait récemment sur Ici Japon de la présence de symboles du nazisme au Japon qui ne semblaient déranger personne dans le pays. Cette fois, après le magasin Don Quichotte qui vendait des déguisements de nazi dans ses rayons c’est au tour du groupe de rock japonais Kishidan et au président de Sony Music de présenter leurs excuses après que les membres soient apparus en public habillés en SS et suite, encore une fois, à des pressions d’associations juives américaines.

Apprendre les toilettes avec Shimajiro
Commentaires 7

Apprendre les toilettes avec Shimajiro

Au Japon il est fréquent qu’une bonne partie de l’éducation des enfants se fasse par la télévision. Les parents peuvent s’abonner à un service et recevoir chaque mois de nouvelles vidéos grâce auxquels l’enfant s’amuse, danse et chante mais aussi apprend. Il apprend par exemple à compter ou parler anglais ou bien il apprend les règles de politesse etc. Shimajiro est l’un des nombreux héros des enfants en bas âge et voici une vidéo dans laquelle il leur apprend à utiliser les toilettes. C’est ultra-mignon avec le petit caca qui fait un sourire et tout et tout.

Et pour le plaisir, je suis tombé sur ce qui semble être une (mauvaise) copie chinoise de la vidéo. La Chine va vraiment très loin dans la contrefaçon.