Articles de la chaîne - kompyûtâ 10


jan 28

Aujourd'hui sur kompyûtâ, j'aimerais vous présenter un project sur lequel je travaille depuis près de deux ans. Il s'agit d'un site web nommé VocalVidéo (ボカロ動画 en Japonais). Le nom complet du site est ボカロ動画共有サイト (Site de partage VocalVidéo en français). VocalVidéo est la contraction des termes «Vocaloid» et «Vidéo». C'est un nouveau type de service en ligne pour la communauté mondiale Vocaloid. VocalVideo a pour but de brouiller la frontière entre les services déjà utilisés par les artistes vocaloid. En plus d'offrir de partager et de visionner des vidéos, VocalVidéo va aussi permettre à ses utilisateurs de partager des «status» comme un réseau social normal.

La particularité de VocalVidéo est qu'il inclu aussi un système novateur d'attribution et de marquage qui différencie les artistes, genres musicaux et les vocaloids. L'utilisateur ayant téléversé le contenu et l'artiste ayant créé le contenu sont considéré différemment; par exemple, un utilisateur peut téléverser n'importe quelle vidéo et l'attribuer au compositeur l'ayant créé grâce au système de marquage.

VocalVidéo se donne aussi pour but de promovoir les nouvelles technologies. Celui-ci exploites à fond les capacités de Javascript. Cela veut dire que VocalVidéo n'a pas besion de ni Flash, ni de plugins douteux pour fonctionner.

N'oubliez pas de vous inscrire à l'infolettre afin de recevoir directement dans votre boîte courriel des mises à jours concernant VocalVidéo et être informé, avant tout le monde, des nouvelles fonctionnalités et de l'état du développement de VocalVidéo.

VocalVidéo possède aussi une page Facebook et un compte Twitter, dont les liens sont inclus ci-dessous.

http://vocalvideo.net/about
https://www.facebook.com/bokarovideo (Anglais)
https://twitter.com/bokarovideo (Japonais)

VidéoVocaloidsite webRéseaux sociauxVocalVidéo
[+0]

juin 21

Aujourd'hui, sur kompyûtâ, il sera question de déccouvrir comment taper en japonais sur son ordinateur. Cet article est la suite de l'article 「コンピューターの言語を変わる」 où j'expliquais comment changer la langue d'affichage de ton bureau Windows, Linux ou Mac.

Comme tu le sais probablement déjà, le japonais ne s'écrit pas avec l'alphabet que nous utilisons dans la plupart des langues occidentales. Les langues comme le japonais, le chinois et le coréen s'écrivent avec une multitude de caractères que les japonais nomme «Kanji»(漢字 ou caractère chinois en français). Alors, comment écrire le japonais sans un clavier de 5000 touches? En fait, les claviers d'ordinateurs ont tous à peu près le même nombre de touches (autour de 104 à 106 pour un clavier standard). Les japonais utilisent les kanas(仮名) pour écrire. Alors, comment obtiennent-ils les kanjis? Pour obtenir les kanjis, ils utilisent ce qui s'appelle une méthode de saisie(Input Method en anglais) et c'est exactement ce que nous allons utiliser. Une méthode de saisie est un programme système, un programme faisant partie des composant du système d'explotation, qui permet de modifier d'entrer avec un clavier des caractères complexes comme les kanjis ou l'hangeul.

Sur Linux, le logiciel de méthode de saisie se nomme iBus. Sur Windows, il y a IME. Finalement, sur Mac, il y a Kotoeri.

Installer et utiliser iBus sur Linux

Démmarrer IbusSelon la distribution que tu utilises, il se peut que IBus soit déjà installé. Par expemple, sur Ubuntu la méthode de saisie des déjà présente dès l'installation. Sinon, il faut l'installer.

Pour installer iBus sur Debian ou l'un de ces dérivés tapes cette commande dans un terminal:

sudo apt-get install ibus ibus-anthy

iBus est le logiciel lui-même. iBus-anthy est la méthode de saisie pour le japonais.

Pour démmarer iBus tapes cette commande:

ibus-daemon

Cette commande est utile que lors du premier démmarage de iBus. Par la suite, iBus va démmarer avec le système. Sur un bureau GNOME, Cinnamon, Mate ou Unity, ouvres l'utilitaire de réglage système et choisissez l'option "Support linguistique".


Ensuite, il faut configurer iBus. Pour ce faire, il faut ouvrir l'utilitaire graphique ibus-setup.

Dans la fenêtre qui apparait, il y a trois onglets: Général, Méthode de saisie (ou semblable) et Avancé. Dans le premier, ce trouvent les options pour changer les raccourcis et l'apparence. Dans le second, il y a la gestion des méthodes de saisie disponibles. Dans le dernier, il y a les options pour modifier comment iBus se comporte. Pour ajouter la méthode de saisie Anthy, il faut aller dans le deuxième onglet et cliquer sur la liste déroulante. Une liste des langues pour lesquelles une ou plusieurs méthodes de saisie est installée s'affiche. Dans notre cas, il ne risque d'y avoir que «Japonais». Sélectionnez «Japonais», et ensuite «Anthy». Finalement, appuyez sur «Ajouter». La saisie japonaise est maintenant disponible.

Pour écrire en japonais tapez sur les touches Controle+Espace. Le texte que vous écrivez est souligné et se transphore en hiragana(平仮名). Appuies sur Espace pour transphormer les kanas en kanjis(漢字). Si la solution proposée est incorrecte, il est possible d'appuyer plusieurs fois sur Espace. Lorsque la bonne solution est proposée, appuie sur Entrer et le texte n'est plus souligné. Tu peux maintenant continuer à écrire. Une fois que tu as finis d'écrire en Japonais retapes sur les touche Controle+Espace pour retourner à la saisie normale.

Bien sur iBus avec Anthy n'est pas la seule solution possible sur Linux. Il en existe plusieurs autres. C'est l'option que j'utilise et celle qui est la plus conseillée par la communauté. Rien ne vous empêche de chercher pour d'autres solutions.

Installer et utiliser IME sur Windows

Contrairement au changement de langue qui olbige une version avancée de Windows, IME est disponible sur toutes les éditions de Windows. IME est un composant du système, mais il n'est pas installé par défaut. La procédure pour l'installer et le mettre en marche diffère entre Windows XP et Windows 7. La procédure d'installation et d'utilisation de IME pour Windows XP est disponible sur cette page: http://msdn.microsoft.com/fr-fr/library/windows/desktop/ee418266(v=vs.85).aspx. Cependant, vous devez avoir en votre possession le CD d'installation et avoir des compétances en anglais pour lire le document (Désolé).

Sur Windows 7, il est très facile de mettre en marche la méthode de saisie. Tout ce passe dans le panneau de configuration Windows dans la section Région et Langue. Dans la fenêtre Région et Langue, il y a un onglet qui se nomme «Clavier et Langue» dans lequel il y a le bouton «Changer le clavier». Pour ajouter une méthode de saisie, cliques sur le bouton Ajouter. Dans la fenêtre qui apparait, faites défiler la liste jusqu'à japonais et cliquez sur le plus à côté. Trois options vont apparaitre: Japonais (clavier japonais), Microsoft IME (méthode de saisie) et autres. Nous allons sélectionner Microsoft IME puisque nous cherchons une méthode de saisie et non un clavier Japonais. Cliquez sur OK.

Quelque chose du genre devrait apparaitre dans la barre de tâche:

 

Dans notre cas, c'est FR qui devrait être affiché. Cliquez sur FR et une liste va apparaitre. Choisissez JP. Le FR se transphorme pour de venir ceci:

Cliquez sur le 'A' et sélectionnez Hirgana dans la liste qui s'affiche. Le 'A' devient un 'あ' (un 'a' en hiragana).

Maintenant, tu peux taper en japonais. Le texte que tu écris est souligné et se transphore en hiragana(平仮名). Appuies sur Espace pour transphormer les kanas en kanjis(漢字). Si la solution proposée est incorrecte, il est possible d'appuyer plusieurs fois sur Espace. Lorsque la bonne solution est proposée, appuie sur Entrer et le texte n'est plus souligné.  Pour passé du Japonais au Français, appuie sur les touches Alt+Shift.

Pour plus d'information sur comment installer et utiliser IME sur les différentes version de Windows visitez ce site(en anglais ou japonais seulement): http://www.coscom.co.jp/learnjapanese801/index.html.

Installer et utiliser Kotoeri sur Mac OSX

Sur Mac, Kotoeri est déjà installé. Il ne faut que l'activer. Pour l'activer, allez dans le panneau de préférences système et choisissez les options internationnales. Une fois dans les options de langue cliquez sur Menu de saisie et sélectionnez Kotoeri dans la liste. Ne sélectionnez que le sous item Hiragana(平仮名).

Pour écrire en japonais tapez sur les touches Commande+Espace. Le texte que vous écrivez est souligné et se transphore en hiragana(平仮名). Appuies sur Espace pour transphormer les kanas en kanjis(漢字). Si la solution proposée est incorrecte, il est possible d'appuyer plusieurs fois sur Espace. Lorsque la bonne solution est proposée, appuie sur Entrer et le texte n'est plus souligné.  Tu peux maintenant continuer à écrire. Une fois que tu as finis d'écrire en Japonais retapes sur les touche Commande+Espace pour retourner à la saisie normale.

ATTENTION!!!!!

Pour ceux qui ont un clavier AZERTY, Kotoeri utilise un clavier QWERTY par défaut pour la traduction de la frappe. Heureusement, il y a la possibilité de modifier le comportement de Kotoeri. Passer en mode Japonais en tapant sur Commande+Espace. Cliquer sur le "あ" dans la barre de tâche. Dans le menu, sélectionnez "Préférence Kotoeri". Sur la fenêtre qui apparaît, il y a un menu déroulant qui se nomme "Keyboard Layout for Romaji" qui à la valeur "US". Cliquez sur le menu et choisissez la disposition clavier de votre choix.

Pour plus d'information sur comment utiliser Kotoeri sur Mac OSX, visitez ce site(en français!):  http://luinil.blog.lemonde.fr/2008/02/23/ecrire-en-japonais-sur-mac-os-x/

JaponaisUnbreakable Machine DollPCpersonalisationclavierméthode de saisieécrire en japonais
[+1]

avr 20

久しぶりね,皆さん!

Aujourd'hui sur kompyûtâ , il va être question d'un site web bien malin pour mettre en pratique et d'apprendre le japonais. Vous savez comme moi qu'il est relativement difficile d'obtenir des nouvelles Japon surtout si on n'est pas capable de lire le Japonais. Alors, les dirigeants de la NHK (日本放送協会 Nippon Housou Kyoukai), La Société de Diffusion Japonaise, ont créé la section 「News Web Easy」 sur leur site d'acualités. La NHK est l'équivalent japonais de la Société Radio-Canada. C'est une société d'État de diffusion radiophonique et télévisuelle.

Comme son nom l'indique, la 「News Web Easy」 présente des nouvelles écrites dans un japonais simple. Le slogan est d'allieurs 「やさしい日本語のニュースです」(Nouvelles en japonais facile). Le public cible de ce site est les enfents! La simplicité est donc assuré. Aussi, pour chaque article, il y a un lien vers la nouvelle originale sur le site principal.

Voici le lien vers le site:

http://www3.nhk.or.jp/news/easy/

JaponJaponaisNewsweb sérieNHK
[+3]

jan 06

Le sujet de l'article d'aujourd'hui sur kompyûtâ est un site web. Donc, pour la première fois il y a un article dont l'information présentée est bonne pour tout le monde que vous soyez sur Windows, Linux ou Mac. Tout ce dont vous avez besoins est d'un navigateur internet (Si vous lisez cette article, il est probable que vous utilisiez déjà un navigateur webWink). Bien sûr, comme bon utilisateur d'internet, je vous recommande d'utiliser n'importe quel navigateur qui ne se nomme pas Internet Explorer (pour des raisons de sécurité et soyons francs, IE est très lent).


Comme vous le savez probablement, il existe un très grand nombre de kanji (漢字). En effet, il se nombrent à plus de 50'000. Une chance qu'il soit nécessaire d'en apprendre seulement entre 2000 et 3000 d'entre eux. Pour rendre plus facile la recherche et l'apprentissage de ces caractères chinois (漢字 litéralement 漢(chinois)+字(caractère) donc caractères chinois) il existe plusieurs outils. Aujourd'hui, j'ai décidé de vous parler de l'Interface de Kanji Alive. Vous pouvez y accéder par ce lien:

http://kanjialive.uchicago.edu/web/

En bref, le but de l'interface de Kanji Alive est de rendre possible la recherche de Kanji de diverses façons et d'afficher de l'information sur les Kanji sélectionnés. Le site n'est disponible qu'en anglais.

Les méthodes de recherche proposées sont clasiques bien que je ne voie pas d'autre façon de chercher un Kanji. Les méthodes proposées sont la prononciation(Onyomi(音読み litéralement «lecture par le son») et Kunyomi(訓読み litéralement «lecture à la japonaise»)), la signification du caractère en anglais(je sais encore de l'anglais), le radical et le niveau lié au Kanji (1 à 6 seulement). Un autre mode existe, mais je ne l'ai pas utilisé. Ce dernier mode se sert de livre et des lessons contenues dans ces livres. Donc, il faut utiliser le numéro de chapitre (ou de lesson) pour chercher le kanji.

Pour les informations offertes sur les kanjis et bien quoi de mieux qu'une capture d'écran:

Capture du Site Kanji Alive

Je te laisse découvrir cette interface qui est vraiment très pratique.

Alivesite web
[+2]

déc 21

Aujourd'hui sur kompyûtâ, je vais vous présenter le système d'exploitation(OS) que j'utilise quotidiennement pour presque n'importe quoi dont l'étude du japonais(日本語). Comme je l'ai déjà dis, je n'utilise pas Windows comme OS principal comme environ 95% des utilisateurs de PC (Bien que l'on ne nomme pas PC un ordi roulant Mac, les Mac reposent sur la même architecture que les PC. En effet, les Mac utilisent l'architecture x86_64 avec les processeurs I3, I5 et I7 d'Intel). J'utilise Ubuntu, le système d'exploitation GNU/Linux distribué par Canonical.Ubuntu Logo 2012

Ubuntu est un ancien mot africain qui signifie «humanité». Ubuntu est donc un OS Linux qui est destiné aux gens qui n'ont pas d'expérience en informatique (utilisateur normal de Windows). En effet, il est extrèmement simple à installer. Tout est configuré automatiquement et près à fonctionner dès que l'intallation est terminée. L'installation s'est toujours bien déroulée pour moi.

Voici l'environnement de Bureau par défault de Ubuntu:Ubuntu 12.10 Unity desktop with Google Earth runingC'est l'interface par défault de Ubuntu depuis la version 11.04 de l'OS. Cette interface semble être aimée des nouveau venu de l'univers Windows, mais du côté des habitués, elle est très critiquée. Pour ma part, après deux mois d'utilisations, je ne m'y étais pas encore habitué. La mécanique de ce desktop ne me convenait pas. Il fallait plusieurs clics pour accéder à la liste des applications.

Le desltop que je préfère est GNOME-Shell. C'est un bureau développé par la GNOME Fundation. D'allieurs, Unity n'est qu'une surcouche de GNOME-Shell. Voici capture de mon bureau à l'heure que j'écris cet article:
Qu'est ce que j'aime de Ubuntu et de GNOME-Shell?
Ce que j'aime de Ubuntu, c'est la facilité d'utilisation pour le novice de Linux. Il n'est pas nécessaire d'apprendre des lignes de commandes pour l'utiliser (on est toujours libre d'en faire l'usage). Il m'est possible de le modifier du tout au tout sans briser de licence. La communautée est toujours prête à aider. Pour l'étude du japonais, les logiciels sont facilement accèssible dans la logithèque. Il est possible de facilement installer le japonais ( Présenté dans un autre de mes articles [ici]), d'utiliser une méthode de saisie comme IBus et plein de Fonts sont disponibles dans la logithèque. Dans GNOME-Shell, j'aime bien les raccourcis claviers. Par exemple, en appuyant sur la touche Super (avec le logo Windows ou Mac) une vue d'ensemble apparait et je peux directement taper le nom de l'application que je cherche ou je peux cliquer sur un bouton dans la barre des favoris pour voir la listes de toutes les apps installée. J'aime aussi le fait de pouvoir choisir le nombre de Workspace que je veux avoir. Sur Unity, on est limité à seulement 4.

Comment installer?

Pour voir la procédre d'installation, aller sur le site de Ubuntu dans la section Download. Je vous conseille d'utiliser le Wibi pour pouvoir installer Ubuntu comme si c'était une application Windows normale.

Pour installer GNOME-Shell, tapez dans le terminal (c'est plus facile à expliquer avec le terminal):

sudo add-apt-repository ppa:gnome3-team/gnome3

sudo apt-get update

sudo apt-get install gnome-shell

sudo apt-get install gnome-tweak-tool

Par la suite déconnectez vous de votre session, cliquez sur le logo Ubuntu à côté de vorte nom d'utilisateur et choisissez Gnome-shell. Finalement, reconnectez-vous. Voilà, vous utilisez GNOME-Shell.

Pour finir, t'es es libre de choisir si tu essais ou non Ubuntu. Ubuntu est système très agréable à utiliser et à détruire. Durant mon année d'utilisaton de Ubuntu, j'ai réussi à le détruire trois fois pendant les trois premiers mois en essayant des trucs sans rien comprendre à ce que je faisais. Je peux vous assurer que je ne retournerai plus jamais vers Windows tellement je suis bien avec Ubuntu.

jeux vidéosUbuntu
[+4]

déc 16

Vendredi, j'avais posté une petit quiz [ici]. Je te demandais si tu savais de quel système d'exploitation (OS) qu'il s'agissait. Voici de nouveau la capture d'écran.Les choix étaient: Windows, Mac OSX, Linux Ubuntu, Otakux Linux, Google Android et Linux Slackware.

Pour commencer, nous pouvons tout de suite exclure Windows des choix possible. Pourquoi? Regardes bien le panel. Il n'y a pas de bouton Windows, l'heure est au centre, et il y a mon nom d'utilisateur. Le panel ne ressemble en rien au panel de Windows. Mac OSX n'est pas non plus la bonne réponse et Android non plus. Alors, cela nous laisse plus que les trois choix Linux.

Je félicite tout ceux qui ont répondu soi Ubuntu, Otakux ou Slackware. Sur Linux, il est possible d'installer n'importe lequel des bureaux existant sur n'importe laquelle des distributions. Donc, les trois choix Linux pouvaient être la bonne réponse. Cependant, Otakux et Slackware ne sont pas la bonne réponse.

La bonne réponse était Linux Ubuntu

Rappelles-toi de mon premier article [ici]. Je disais que j'utilisais le bureau Gnome-Shell et Linux. C'était pour vous préparer pour ce petit quizSurprised. Et oui. Vous savez maintenant que je fais parti des nombreux utilisateur de Ubuntu. Ne ratez pas, vendredi prochain, mon article entièrement consacré à Linux Ubuntu Laughing.

Merci à tout ceux qui ont participé

jeux vidéosquizz
[+0]

déc 14

みんな、どのオペレーティングシステムがですか知っていますか?

De quel système d'exploitation s'agit-il?

1)Windowsです。

2)マックのOSXです。

3)リナックスUbuntuです。

4)リナックスOtakuxです。

5)Androidです。

6)リナックスSlackwareです。

 

正しい答え日曜日を与える。

À Dimanche pour la bonne réponseWink

jeux vidéosquizz
[+0]

déc 11

Désolé pour le retard, mais les examens finaux approchent et du coup je n'ai plus beaucoup de temps libre pour préparer les articles. D'ici deux semaines, le rythme de parution de article devrait s'accélérer. J'ai plein de sujet dont je voudrai te parler.

Cette semaine sur konpyûtâ, il sera question de changer la langue de votre OS pour la langue japonaise (ou toutes autres langues). En japonais, on nomme la langue japonaise nihongo(日本語) et une langue ce dit gengo(言語). En ce moment, ton OS est probablement en français ou en anglais. Pourquoi vouloir changer la langue de mon OS pour le japonais? Et bien, toutes les raisons peuvent être bonne; ça peut être aussi anodin que «je veux être plus en contact avec le japonais», ou encore pire «je veux me faire traiter de fou». Et oui! Mon PC Linux est en japonais depuis environ trois mois et mes amis et mes profs de programmation n'arrêtent pas de dire que je suis fou d'avoir mon ordi en japonais, surtout lorsqu'il y a des erreurs. Et encore! Quand je leur dis que je comprends ce qui est écrit dans les messages d'erreurs (Je comprends entre 50 et 99% selon la complexité des kanjis. La plupart du temps, les erreurs que je reçoie son du genre «Le fichier n'a pas été trouvé»), ils en rajoutent une couche. Ouf, je m'égareTongue Out. N'empêche que cette anecdote est vraie. Dans cet article, je vais te montrer comment changer la langue de ton PC Windows, PC Linux, Mac, iPhone et Android.


Changer la langue d'affichage de son OS est une procédure extrèmement simple qui ne nécessite même pas de toucher à des fichiers de configuration ou au terminal (pour Linux aussi). Le sujet de la traduction du système d'exploitation à déjà été traité dans le forum, mais le contenu est vieux, mais très utile pour les utilisateurs de Windows XP. Je te laisse le lire : http://www.ici-japon.com/forum/viewtopic.php?f=3&t=107. Attention, ta version de Windows doit être authentique et tu dois disposer de la version Ultimate (ou Intégrale lorsque traduit en français).

Pour Windows Vista et Seven 

 Pour changer la langue d'affichage dans Windows, aller dans le panneau de configuration puis dans «Horloge, langue et région» et «Options régionales et linguistiques». Cliquez sur l'onglet Claviers et langues et choisissez la langue d'affichage à Japonais dans la liste. Si le Japonais n'est pas installé, il est possible de télécharger le pack à partir de Windows Update.

Dans Windows Update:

1- Cliquez sur Des mises à jour facultatives sont disponibles.

2- Sous Modules linguistiques Windows 7, sélectionnez le pack pour le Japonais.

3- Cliquez sur OK et installez les mises à jours.

4- Après le redémarage, retournez dans les Options régionales et linguistiques et changez la langue d'affichage pour Japonais.

J'aurai aimé te dire que c'est possible d'installer le japonais sur les autres versions de Windows (Home, Professionnal, ...) , mais Microsoft doit bien trouver une façon de faire des profits.

Pour Mac

Pour Mac la prossédure est simple. Allez dans les préférences système et choisissez les options Internationales. Par la suite, dans l'onglet Langue, choissez Japonais(日本語) dans la liste. Et c'est tout.

Pour Linux

Selon la version de Linux utilisée, la procédure est très semblable à celle montrée pour Mac. Étant utilisateur de Linux, je considère que si toi aussi tu utilises Linux, tu as développé le réflexe d'aller chercher de l'aide en ligne quand tu as des problèmes. Je vais présenter la méthode pour Unity, GNOME Shell, Cinnamon, et autres dérivés de GNOME 3. Pour les autres, l'aide en ligne est très conviviale et il est super simple de trouver une solution pour n'importe quel problèmes.

Allez dans le dash (pour Unity le bureau par défault de Ubuntu), le menu Activity (pour GNOME Shell) ou dans le Menu(pour Cinnamon) et tapez gnome-control-center. Dans la fenêtre qui apparait, cliquez sur Language Support. Cliquez ensuite sur Install other language et dans la fenêtre qui apparait, sélectionnez Japonais(日本語). Ensuite, dans la fenêtre de Language Support, déplacer 日本語 au sommet de la liste des langues installées. Reconnectez-vous et votre session est maintenant en japonais.

Comme on est sur Linux, il est bien sûr possible de faire tout ça avec le Terminal, mais la procédure est différente selon les distributions. Par exemple, sur Debian, le changement de langue se fait avec la commande dpkg-reconfigure locales.

Pour les smartphones

Cette fois, que ce soit pour le IOS ou Android, c'est très semblable. En gros, pour Android, allez dans Settings. Ensuite dans Language et dans Select Language. Pour IOS, allez dans Réglages, dans Général  et dans international. Là, choisis Langue. Maintenant, pour autant Android et IOS, choisis Japonais(日本語) pour que le sytème d'exploitation de ton smartphone s'affiche en japonais.

Japonaispersonnalisationchanger la langue de son PC
[+2]

nov 18

Le premier sujet de Kompyûtâ est les logiciels pour apprendre les kanas. Les Kanas(仮名)sont des caractères d'invention japonaise dérivés des kanjis(漢字). Chaque kana représente une syllabe et il y a deux types de kanas: les hiraganas(平仮名) et les katakanas(片仮名). Chaque syllabaire contient 46 syllabes. Les kanas sont la base du japonais écrit. Les étudants japonais apprennent à écrire les kanas avant d'apprendre les kanjis. En ce qui te concerne, il t'est tout aussi indispenssable d'apprendre ces caractères si tu ne veux pas te retrouver face à un mur au beau milieu de ton apprentissage du japonais. Cependant, sachez qu'apprendre les kanas est relativement simple et peux se faire en moins d'une semaine. Par contre, il est important d'avoir les bons outils car il est facile d'échouer cette étape de l'étude du japonais (Je connais personnellement des personnes qui ont échoué cette étape).La fenêtre d'ouverture de Kanatest

Les logiciels en question ce nomment Kanatest et iKana. Le premier n'est disponnible que pour Linux. Le second n'est que pour Mac. Kanatest est le logiciel que j'ai personnellement utilisé pour mémoriser les kanas.

Quels sont les fonctionnalités de Kanatest?

Kanatest permet d'apprendre les kanas selon la forme de flashcards. Il est possible de choisir les kanas à étudier. Pour choisir les kanas à apprendre il y a deux listes déroulantes. Le «Mode de test» permet de choisir entre les hiraganas, les katakanas ou les deux (mixte). De l'autre côté, l'autre liste permet de choisir les syllabes à apprendre. Les options suivantes sont disponnibles:

  • Tous les kanas
  • kanas de bases
  • A-I-U-E-O
  • KA-KI-KU-KE-KO
  • SA-SHI-SU-SE-SO
  • TA-CHI-TSU-TE-TO
  • NA-NI-NU-NE-NO
  • HA-HI-FU-HE-HO
  • MA-MI-MU-ME-MO
  • YA-YU-YO de différentes façons
  • RA-RI-RU-RE-RO
  • WA-WO-N
  • Lettres composées (partie 1)
  • Lettres composées (partie 2)
  • Session personnalisée

Une fois que le mode et que le jeu de kana ont été sélectionné cliquez sur «démarer» et le test commence. Tout ce qu'il reste à faire et de donner la transcription en romanji(ロマン字) du kanas. Le résultat est donné à la fin.

Dans l'écran d'ouverture, il y a quatre autres boutons. Que font-ils?

Le premier affiche une fenêtre de statistiques mesurant votre progression. Le second permet de visualiser une charte de kanas pour l'étude. Le troisième est le bouton d'option. Les options disponnibles sont la couleur, la taille et la polices des kanas, le mode de test (afficher une seule fois chaque kana, répéter les kanas ratés, tous répéter) et les kanas de la session personnalisée. Le quatrième affiche des informations sur le logiciel.

Comment installer sur Linux?

Pour les distributions Ubuntu (Ubuntu, Kubuntu, Xubuntu, Lubuntu, Edubuntu, Ubuntu GNOME, ...) ou les dérivés(Linux Mint, Elementary OS, Pinguy, ...) tapez dans un terminal:

sudo apt-get install kanatest

Pour Fedora ou ses dérivés utilisant le gestionnaire yum tapez:

yum install kanatest

Mais avant, vous pouvez aussi chercher si le paquet est disponible:

yum search kanatest

Sinon, vas sur le site du projet, il y a une archive .tar.gz s'il faut passer par la compilation. Il est aussi possible de télécharger un paquet binaire sur pkgs.org pour Ubuntu, Debian et Fedora.

Quelles sont les alternatives pour Windows?

Malheureusement, avec toutes les recherches que j'ai pu faire, je n'ai pas trouvé d'excécutables pour Windows. Par contre, il existe trois solutions pour utiliser kanatest sur Windows. Par contre, il faut que tu te transformes en super technicien en informatique pour pouvoir les essayer! Non, je rigoleTongue Out. En fait, les trois solutions sont super simple à appliquer.

  1. Intaller le serveur X Cygwin
  2. Intaller VirtualBox, créer une machine virtuelle et installer linux dans celle-ci
  3. Télécharger Ubuntu et le Wubi et installer Ubuntu sans modifier Windows(Ubuntu devient un logiciel Windows régulier)

Les options 2 et 3 impliquent d'installer Linux et cela n'est pas le but de cet article. Personnellement, je crois que l'option 3 est la plus simmple. Pour voir la procédure d'installation de Cygwin et de kanatest sur Windows (en anglais):

http://www.klein2.de/learning-hiragana-katakana-the-geek-way-windows-variant/

Si tu ne sens pas aventurier, tu peux toujours utiliser anki pour l'étude des kanas.

Et pour Mac?

Pour Mac et tous les autres produits de la compagnie à la pomme, il y a iKana. iKana est l'équivalent pour Mac de Kanatest, mais celui-ci offre plein d'autres fonctionnalités. Voici la description officielle du produit tirée du Mac App Store:

"iKana is the fun and easy way to learn Hiragana and Katakana, the two Japanese phonetic alphabets. It will also help teach you over 700 common Japanese words using a spaced repetition based training system. iKana lets you:

- Learn Hiragana and Katakana including the contracted syllables.
- See stroke animations for each kana.
- Test your ability to recall kana against the clock.
- Learn over 700 common Japanese words."

Il coûte 11€, 7$ CAD ou 1000円. Voici les liens vers le Mac App Store:

Si jamais tu préfères ne pas utiliser aucune de ces options?

Il est toujours possible d'apprendre les kanas sans utiliser son ordinateur. La traditionnelle table de kanas reste encore un incontournable même avec les ordinateurs et internet. Tu peux télécharger et imprimer une table de kanas et l'étudier, l'utiliser dans la lecture de texte japonais ou comme référence pour apprendre à les écrire. Voici une table standard pour les hiraganas avec quelques caractères qui ne sont plus utilisés(wi et we). L'ordre et le sens des traits est aussi indiqué:

Table des Hiraganas

SurprisedNotez que ce lit du haut vers le bas et de droite à gauche comme un texte japonais traditionnel.Surprised

Voici la même chose pour les katakanas:

Table des katakanas

 Si tu as des questions sur l'une ou l'autre des procédures expliquées dans cet article n'ésites pas à commenter, je me ferai un plaisir de t'aider.

kanatestikana
[+5]

nov 14

Blue futurist 3D gridJe crois que pour bien commencer, il faut que je me présente pour que tu puisses avoir un avant goût que ce qui s'en vient dans ma chaîne et bien comprendre le but de la chaîne. Si je te tutoie, c'est parce que d'où je viens on se tutoie beaucoup et non par manque de politesse.

Allons-y!

Qui suis-je?

Mon pseudonyme est Youmy. J'ai 18 ans et je viens du Québec au Canada. Je suis passionné d'informatique et de la culture japonaise. J'étudie depuis un ans en Informatique dans ma ville natale dans le but de devenir programmeur. Dans mon enfance, deux choses mon captivé: l'intérêt pour l'informatique et les animés. Voilà ou j'en suis! Après mes études, je désire partir pour le pays du soleil levant.

J'ai commencé à apprendre le japonais il y a cinq mois déjà et ce brusquement. J'explique brièvement:

Imagine que tu tombes sur une vidéos ou une page web et que tu te dises tout d'un coup "je veux apprendre le Japonais".

Bref, c'est presque ça qui c'est passé. Je crois qu'inconsciemment toute mon enfance m'est revennu en mémoire tout d'un coup car maintenant je me rappelle qu'au primaire je voulais déjà apprendre le japonais mais je ne savais pas trop ou commencer.

Quels sont mes connaissances informatiques?

Mes connaissances informatiques sont: Microsoft Windows, Linux, OpenSolaris, Android, C++, Java, HTML5/CSS3, XML, Javascript(aucun raport avec Java), language assembleur, Batch(commandes windows) et Bash(commandes Linux).

Quel est le but de la chaîne Kompyûtâ?

Kompyûtâ(コンピューター) est la façon de dire «ordinateur» en japonais. C'est un emprunt du mot anglais «computer» qui signifie justement «ordinateur». Donc, cette chaîne sera consacrée à l'ordinateur en général et appliqué au Japonais. Le but de cette chaîne est de te présenter toutes sortes de choses pour facilité la prise en main de ton PC, pour personnaliser ton OS(Operating System ou Système d'expoitation en français) pour mieux intégrer le Japonais à celui-ci et te présenter de nouveaux logiciels, sites web, et même de nouveaux OS! Étant conscient que plusieurs OS existent (les plus répendus sont dans l'ordre du plus connu au moins connu: Windows(88%), Linux(5%), Mac(5%), autres(2%)), je vais tout faire que les solutions présentées soient disponibles pour la plupart d'entre-eux.


Quel(s) système(s) d'exploitation (OS) j'utilise?

Je préfère être direct pour répondre à cette question.

-J'utilise LinuxLaughing comme OS principal

-J'utilise Windows comme OS d'appoint

Pour finir, voici une capture de mon bureau Linux. Il se nomme GNOME-Shell ( "GNOME" s'écrit vraiment en majuscule):

Bureau GNOME-Shell

[+9]