Chine vs. Japon: dans quel pays voyager?
Commentaires 43

Chine vs. Japon: dans quel pays voyager?

La Chine et le Japon sont deux pays superbes dans lesquels voyager laisse un souvenir impérissable. Ce sont aussi deux pays radicalement différents qu’il est toujours intéressant de mettre en parallèle. Alors qui de l’Empire du Milieu ou du Pays du Soleil Levant remportera le match de la meilleure destination touristique?

Chiffres du tourisme

Chine: 3e ou 4e destination touristique mondiale derrière la France et les États-Unis et au coude à coude avec l’Espagne. 58,6 millions de touristes en 2012.

Japon: 37e destination touristique mondiale en 2012 avec 6.2 millions de visiteurs (contre 8.6 millions en 2010, avant le séisme de mars 2011).

Les Prix

L’un des facteurs clés qui rentre en compte dans le choix d’une destination de voyage c’est son budget. On le sait tous, partir au Japon coûte cher. De l’autre côté, voyager en Chine est très abordable.

Une fois que l’on a payé son billet d’avion les postes de dépenses les plus importants du voyageur sont le logement et les transports. Deux choses réputées onéreuses au Japon à cause du coût de la vie et de l’excellence de l’offre. On peut trouver des bons plans et même voyager au Japon pour moins cher que dans beaucoup de pays européens si on fait un peu attention à son porte-monnaie, mais se déplacer du nord au sud du pays et rechercher un logement confortable revient vraiment cher.

En Chine l’offre est extrêmement variée et à toutes les étapes d’un séjour on a le choix entre le luxe hors de prix et le mode survie à la limite du supportable. Si on préfère le train à l’avion et le bus au taxi, si les douches froides ne font pas peur, et si on mange dans les petits restaurants familiaux, alors on peut traverser le pays de long en large avec pas grand-chose. Et même un voyage plus confortable coûte bien moins cher que dans n’importe quel pays industrialisé.

Chine: note
Japon: note

La facilité de voyager

Dans chacun des deux pays la langue est une grosse barrière et l’anglais ne sera pas très utile dans la plupart des situations. Si vous avez la bonne idée d’apprendre quelques mots essentiels avant de partir alors le japonais sera bien plus facile à retenir et à comprendre une fois sur place que le chinois.

Si l’on reste durant tout son voyage dans une grande ville comme Tokyo ou Pékin alors on peut s’en sortir relativement simplement dans tous les cas. Quelques indications écrites en anglais de temps en temps et un bon guide touristique (et mieux un voyage bien préparé à l’avance) permettent toujours de se débrouiller seul. En ville le plus gros challenge est souvent de comprendre le fonctionnement des transports en commun et là-dessus le Japon s’en sort mieux si l’on exclut le petit temps d’adaptation nécessaire les premiers jours et les difficultés pour trouver la bonne sortie dans les gares immenses. Deuxième challenge: commander au restaurant, et là aussi le Japon a beaucoup d’avance car souvent on trouve des photos dans les menus et beaucoup de noms d’aliments viennent de l’anglais (chicken, beef, potato, soup, salada…).

Menus chinois

Les difficultés arrivent lorsque l’on se déplace dans le pays en mode routard. Il faut trouver les moyens de transport adaptés, des endroits pour se loger, faire face à tous les problèmes que l’on peut rencontrer en voyage. Au Japon on est vraiment aidé par l’amabilité des gens et l’excellence du service dans tous les domaines. En Chine au contraire on est confronté à la rudesse des personnes et à un système parfois totalement incompréhensible pour un non-Chinois. Acheter un simple billet de train par exemple est une vraie galère qui demande beaucoup de patience et pas mal de connaissances si on ne veut pas payer le prix fort dans une agence de voyages.

Chine: note
Japon: note

Le climat

Le climat au Japon est assez agréable. La période allant de début juin à mi-septembre durant laquelle s’enchaînent la saison des pluies et un été très chaud et humide peut être difficilement supportable. Mais les autres mois de l’année sont plutôt agréables, on est assez proches du climat français dans tout le centre du Japon.

Avec son territoire immense la Chine connaît tous les extrêmes. Déserts arides, paysages de glace, forêts humides… on trouve de tout en Chine. En général l’été est assez chaud partout dans le pays sauf en montagne, mais le reste de l’année le climat est totalement différent selon les régions, ce qui est plutôt une bonne chose. En ville l’impression de beau temps est souvent effacée par des nuages de pollution mais dans certaines régions on peut découvrir un ciel d’un bleu incroyable.

Chine: note
Japon: note

Les gens

Que ça soit au Japon ou en Chine les étrangers sont bien accueillis. Selon les personnes les Japonais peuvent être vus comme froids alors que les Chinois seront plutôt chaleureux, mais la politesse et la civilité des Japonais sont des traits qui ne peuvent marquer que positivement les visiteurs. S’il est sûrement plus facile d’engager la conversation avec un Chinois, il sera plus facile de débuter une vraie relation avec un Japonais. Attention en Chine les gens sont très différents d’un endroit à l’autre, et les différences entre la ville et la campagne sont extrêmes. Si dans les grandes villes les Chinois ont parfois un mode de vie similaire à celui de l’Occident, ceux des campagnes vivent à une époque différente.

Si on met à part le côté « amical » des personnes on peut noter que les Japonais sont d’apparence sérieuse, discrète et donnent l’impression de respecter les autres. Le climat de sécurité, le silence, et le bien-être qui s’en dégagent sont incomparables avec ce que l’on voit en Chine où faire la queue et laisser la priorité à un piéton qui traverse la route sont des notions inconnues à de nombreux endroits.

Chine: note
Japon: note

Les paysages

La Chine comme le Japon sont deux pays magnifiques. D’un côté on trouve des déserts de toutes sortes et des montagnes splendides, et de l’autre on a la mer d’Okinawa et le Mont Fuji. Et dans les deux pays on peut découvrir des paysages urbains à couper le souffle.

Si les plages et les fonds marins des îles du sud du Japon sont sans doute l’un des plus beaux endroits au monde, la Chine se démarque par la variété de ses décors et l’impression d’immensité que l’on peut ressentir partout dans le pays.

La Chine
Le Japon

Chine: note
Japon: note

Les sites et le patrimoine mondial de l’UNESCO

En 2013, la Chine compte 44 sites inscrits au patrimoine mondial: 30 sites culturels, 10 sites naturels et 4 sites mixtes (+ 50 sites en attente). La même année le Japon compte 17 sites inscrits au patrimoine mondial dont 13 sites culturels et 4 sites naturels (+ 13 sites en attente).

Il y a énormément de belles choses à voir dans les deux pays, mais la Chine compte bien plus de sites d’exception, et en plus beaucoup de ces sites sont totalement démesurés et sans équivalent dans le monde (la Grande Muraille, l’armée de terre cuite, le Bouddha de Leshan, La Vallée de Jiuzhaigou…).

La Chine

Chine: note
Japon: note

La nourriture

Deux pays de la gastronomie s’affrontent. Le Japon inspire la délicatesse, la fraîcheur et le dépaysement, alors que la Chine évoque la diversité, la quantité et la surprise. Deux cultures différentes que l’on prendra grand plaisir à découvrir. Les deux pays étonneront par le choix énorme offert en matière de restauration. Le voyageur comprendra vite que la cuisine japonaise ne se limite pas à du riz et à du poisson, et que les Chinois ont mille façons de cuisiner chaque légume et chaque morceau de viande. Dans un pays comme dans l’autre on fait de très nombreuses découvertes culinaires mais les plats sur les tables chinoises n’auront pas grand-chose à voir avec ceux posés sur les tables japonaises.

Là où les Chinois préfèrent avoir des assiettes bien remplies avec de la nourriture riche en goût et en calories (beaucoup d’huile, beaucoup de sauce) les Japonais préfèrent des plats fins et légers bien présentés. Là où le Japon prend un gros avantage sur la Chine c’est du côté des sucreries et des desserts qui sont excellents, abondants et variés. Autre bon point pour le Japon: la cuisine occidentale omniprésente qui permet généralement au visiteur d’avoir le choix entre goûter un nouveau plat ou rester sur une valeur sûre. Tout le monde n’aime pas changer ses habitudes alimentaires.

Nourriture en Chine
Nourriture au Japon

Chine: note
Japon: note

La sécurité

Se sentir en sécurité quand on voyage est un élément non négligeable. Sur ce point le Japon est imbattable et se rapproche de la perfection. Mais la Chine ne s’en tire pas trop mal non plus. Les voyageurs sont parfois victimes de vols ou d’arnaques mais bien moins que dans des pays comme la Thaïlande et sans doute moins qu’en Europe. De plus la violence n’est pas un trait de caractère des Chinois et si on fait attention à garder ses objets de valeur en sécurité on a rarement de problèmes en Chine.

Chine: note
Japon: note

L’ouverture sur le reste du monde

Si la Chine n’est pas un pays facile d’accès du point de vue administratif avec la nécessité d’obtenir un visa et périodes de séjour autorisées assez courtes et toujours changeantes elle offre un avantage certain sur le Japon. C’est celui d’offrir un accès facile à de nombreux autres pays. Depuis la Chine il suffit de prendre le train ou le bus pour se rendre en Russie, en Mongolie, à Hong Kong ou à Macao, au Laos, au Vietnam et j’en passe. La Thaïlande, l’Inde, le Cambodge et bien d’autres pays sont également accessibles raidement et à moindre coût en avion. Même des visites en Corée du Nord deviennent possibles depuis Pékin. Bref la Chine est idéalement placée pour les personnes désirant découvrir l’Asie alors que le Japon est une île isolée de laquelle on ne peut s’échapper qu’en avion et qui ne propose comme destination vraiment proche que la Corée du Sud.

Chine: note
Japon: note

La découverte et le dépaysement

Si on voyage à l’autre bout du monde c’est pour découvrir de nouvelles choses. Que ça soit dans le mode de vie, la nourriture, les décors, l’interaction avec les personnes, les spectacles et festivals, les objets dans les magasins, le sentiment de partir à l’aventure et bien d’autres choses, on peut placer le Japon comme la Chine dans les pays très dépaysants.

Evènements au Japon

Chine: note
Japon: note

L’enrichissement personnel

Est-ce qu’un voyage en Chine ou au Japon change les gens? Peut-être qu’un séjour d’une semaine ne suffit pas mais à la longue ces pays, et particulièrement le Japon, transforment les visiteurs.

En Chine on est appelé à beaucoup réfléchir. On rencontre un mode de vie en société, des formes de pensée et des situations que l’on n’aurait même pas imaginés. Tout ceci nous force à porter un regard différent sur notre vie et nos priorités.

Au Japon le respect impose le respect. On est presque choqué par le respect qu’ont les gens envers les autres personnes, mais aussi envers la nature et les lieux publics. Consciemment ou inconsciemment on adopte rapidement de plus en plus de règles de vie à la japonaise. Enlever ses chaussures à l’intérieur devient la chose la plus logique au monde, on se met à recycler, on adopte des gestes et formules de politesse qui nous paraissaient insensés auparavant, bref, on change vraiment, pas seulement dans la tête mais dans chaque geste du quotidien.

Chine: note
Japon: note

Les filles

Je suis obligé d’aborder le sujet, ne serait-ce que pour améliorer le référencement de cette page sur Google.

De plus en plus dans le monde la Japonaise est vue, à tort ou à raison, comme la femme qui se rapproche le plus de la femme idéale. Aucun doute que dans l’esprit de beaucoup la Japonaise est un argument qui tend à rendre le Japon attractif. Les Chinoises n’ont pas toujours cette image et sur ce point la victoire revient au Japon à mon avis. Je vais me passer de mettre un note là-dessus, ma femme étant japonaise je ne serai pas objectif de toute façon.

Japonaises à Tokyo

Bilan

Dans l’absolu on atteint presque l’égalité parfaite avec 39 cœurs pour la Chine à 40 cœurs pour le Japon. Très légère victoire pour le Japon à première vue mais à vous de faire bouger le curseur en donnant des coefficients plus grands aux points qui vous paraissent plus importants.

Idéalement il faut voir les deux pays. Personnellement j’aime beaucoup voyager au Japon, mais je préfère la Chine pour le côté aventure et le sentiment de gigantisme omniprésent. Disons que le Japon m’a donné envie de rester et que la Chine m’a donné envie de revenir.

Cet article ne reflète que mon avis et est basé sur mon expérience personnelle uniquement. Les notes sont attribuées en comparant la Chine et le Japon, deux pays dans lesquels j’ai passé beaucoup de temps, mais aussi en prenant en compte l’expérience acquise et les sentiments vécus dans d’autres pays.

Notre sélection de restaurants à Tokyo
Commentaires 16

Notre sélection de restaurants à Tokyo

Toujours avec l’objectif de compléter notre guide touristique du Japon nous proposons cette fois une sélection des restaurants à ne pas louper à Tokyo. Les établissements sont divisés en 6 groupes: Restaurants, bars et izakaya à thème, Restaurants, bars et café d’ambiance, Izakaya, Buffets et restaurants à volonté, Restaurants Familiaux, Fast Food et Divers.

Nous listons tous les endroits qui nous paraissent intéressants et nous retenons des critères très divers comme l’originalité et l’ambiance, la nourriture ou encore le prix. Vous verrez que cette rubrique est vouée à évoluer. Pour le moment nous avons répertorié 25 restaurants dont 10 accompagnés d’une fiche détaillée, et bien sûr nous avons encore un grand nombre d’adresses à ajouter à cette liste.

Calendrier des évènements à Tokyo
Commentaires 21

Calendrier des évènements à Tokyo

Aujourd’hui je vous annonce une bonne avancée sur la partie voyage du site. Celle-ci s’enrichit d’une rubrique « Évènements à Tokyo » présentée sous forme de calendrier. La liste reprend tous les salons, festivals, et autres rassemblements présentés sur le blog, avec une présentation et des infos pratiques pour chaque évènement.

Bien entendu la liste n’est pas exhaustive et la rubrique va continuer à s’enrichir au fur et à mesure de mes découvertes. Tokyo étant une ville très active il me reste encore beaucoup de conventions et de matsuri à couvrir, mais pas mal sont déjà répertoriés.

Si vous avez participé à l’un des rassemblements vous pouvez nous aider en donnant vos impressions et vos conseils en commentaire sur chaque fiche.

La meilleure période pour voyager au Japon
Commentaires 39

La meilleure période pour voyager au Japon

climat-japon Il n’y a pas de bonne réponse à la question « Quelle est la meilleure période pour partir au Japon? ». Pourtant on me la pose régulièrement cette question et je suis généralement embarrassé et fini par répondre « ça dépend ». Effectivement je ne suis pas sûr que l’on puisse trouver LA bonne période pour visiter le Japon.

Beaucoup partent lors de la saison des cerisiers en fleurs pour le hanami, début avril à Tokyo, quelques semaines plus tôt dans le sud et plus tard dans le nord. C’est vrai que c’est joli et il fait plutôt bon à cette époque de l’année. Par contre d’autres vont éviter justement cette période pour ne pas voyager en même temps que tous les touristes, ou parce que les billets d’avions et hôtels sont plus chers.

L’été est peut-être le moment de l’année où l’on voit le plus d’étrangers au Japon. C’est vrai que tant qu’à claquer ses économies pour partir au bout du monde autant voyager durant les vacances scolaires et rester 1 ou 2 mois plutôt qu’une ou deux semaines. Et puis en été il y a les matsuri et les feux d’artifice, c’est aussi la seule période où l’on peut gravir le Mont Fuji. Mais en été la chaleur et l’humidité sont parfois (souvent? généralement?) assommantes et juillet et août sont sans aucun doute les mois les moins agréables pour ce balader, surtout en ville.

Et puis il y a les périodes que l’on est tenté d’éviter. Le mois de juin par exemple, jusqu’à mi-juillet. C’est la saison des pluies. Mais saison des pluies ne veut pas dire qu’il pleut tout le temps et au final certains aiment le Japon à ce moment car le climat et plus supportable que durant les deux mois suivants. Et les billets d’avion sont moins chers. Sans parler qu’il y a beaucoup moins de monde. Allez par exemple dans les îles du sud d’Okinawa en juin et vous aurez des plages magnifiques pour vous seul. Mais voyager durant la saison des pluies c’est un peu la loterie. Certaines années il y a très peu de pluie et d’autres il y a des déluges continuellement. Alors il reste septembre. Théoriquement il fait moins chaud qu’en juillet et août et il y a moins de vacanciers. Oui mais septembre est un mois qui peut-être agité. Cette année par exemple le Japon a été balayé par plusieurs gros typhons. Et les jours de soleil il faisait aussi chaud qu’en été. Enfin les fans de jeux vidéo aimeront le Tokyo Game Show qu’il pleuve ou qu’il vente.

L’hiver est agréable au Japon. Même en plein Tokyo on a le plus souvent un beau ciel bleu au-dessus de la tête. Il n’y a pas autant d’évènements qu’en août mais tout de même des choses très intéressantes à voir (Le Tokyo Auto Salon, le Comiket, le Wonder Festival). Et puis un onsen sous la neige après une journée au ski est une expérience inoubliable. Mais en hiver les gens préfèrent souvent partir au chaud même si Tokyo est mille fois plus agréable en janvier que Paris. Personnellement c’est à Tokyo que j’ai passé mes hivers les plus agréables.

Qu’est ce qu’il reste? Mai? C’est sans doute un bon mois pour venir au Japon. Il y fait bon et c’est le mois du Sanja matsuri (l’un des 3 plus gros matsuri du Japon). Et Puis il y a octobre. Et ce mois-ci je me dis depuis quelques semaines que la première moitié d’octobre était vraiment une très bonne période pour découvrir Tokyo. Il y a eu deux ou trois fois de la pluie mais les autres jours était très doux, le genre de journée où l’on se balade avec plaisir en jean et chemise à manches longues. En plus octobre n’est pas en reste côté salons avec le CEATEC pour les geeks et l’Ita G Festa pour les otakus.

Enfin j’oublie de parler du mois de novembre qui est le mois du momiji dans le centre du Japon, le mois où l’on peut voir les magnifiques couleurs d’automne sur les érabliers. Mais il faut sortir de la ville.

Et vous, quelles est votre période préférée pour visiter le Japon? Que ce soit Tokyo ou ailleurs. Si vous ne connaissez qu’une seule saison aidez tout de même les gens qui préparent leur voyage en nous disant quel mois vous êtes parti, dans quelles région, et comment était le temps. Vous avez été nombreux à participer sur le fil consacré au budget pour voyager au Japon, j’espère que vous serez aussi nombreux cette fois.

Dernière mise à jour de cet article le 8 juin 2016.

Découvrez avec moi Tokyo durant le hanami et Okinawa fin avril/début mai

Votre budget pour le Japon
Commentaires 79

Votre budget pour le Japon

yens japon « Combien ça coûte d’aller au Japon? ». C’est la question qu’on me pose tout le temps. Le Japon a la réputation d’être un pays cher et beaucoup ont peur de partir avec un budget trop serrer et de manquer d’argent une fois sur place. Pour orienter les futurs voyageurs j’ai écris il y a quelques temps cette page: Calculer son budget pour un voyage au Japon. C’est un point de départ mais ça ne suffit pas puisque les gens veulent du concret. Ils veulent savoir combien ça coûte d’aller au Japon. Ils veulent un chiffre. Et ils le veulent maintenant!

C’est pourquoi j’invite tous ceux qui sont déjà allés au Japon à dévoiler sans complexe combien leur a coûté leur(s) voyage(s). Aidez ceux qui vont suivre le même chemin que vous en partageant votre expérience.

De petites explications sur votre type de logement, votre itinéraire etc. seraient bienvenues. Mais un simple « J’ai passé X semaines à Tokyo et ça m’a coûté X euros » aiderait déjà beaucoup de monde.

Tev, comment tu fais pour voyager autant?
Commentaires 41

Tev, comment tu fais pour voyager autant?

question-dice Comme chaque week-end je réponds à une de vos questions et pour une fois je choisis de répondre à une question concernant le voyage et non le Japon. Lors de mes articles je fais souvent référence à d’autres pays dans lesquels j’ai voyagé ou habité et régulièrement on me pose des questions ou on me demande des conseils sur le sujet. Le plus souvent on me demande comment je fais pour aller dans autant de pays, si j’ai gagné au loto ou comment faire pour passer un certain temps à voyager si on n’a pas beaucoup d’argent.

Déjà une petite mise au point. Via internet on se fait souvent une image faussée des personnes, en bien ou en mal, et si je donne parfois l’impression d’avoir été partout c’est loin d’être le cas. J’ai surtout voyagé en Asie. Du continent Américain je ne connais que le Canada et un tout petit peu les États-Unis. Je n’ai jamais mis les pieds sur le continent africain ni en Océanie. Il me reste donc énormément de pays à découvrir.

Pour voyager il faut deux éléments. L’argent et la volonté (En admettant qu’on ait la santé).

L’argent est souvent une mauvaise excuse. Ça n’est pas qu’il manque mais qu’on préfère l’utiliser autrement. C’est un problème de définition des priorités. Je n’ai jamais eu un compte en banque plein à craquer ni un salaire d’ingénieur de la Nasa mais ça ne m’a jamais empêché de partir. Évidemment tout le monde ne peut pas partir du jour au lendemain aux quatre coins du monde mais en redéfinissant ses priorités tout le monde peut arriver à voyager presque partout. Pour partir en voyage ça m’est arrivé plusieurs fois de dépenser jusqu’à mon dernier sou et quand je parle de sens des priorité ça veut dire qu’à l’époque où je voyageais beaucoup j’ai dit au revoir à beaucoup de choses. Plus de téléphone portable, plus de voiture, plus de moto etc. Pas besoin d’être un génie pour voir que le budget de la majorité des gens est grillé par les abonnements divers, les assurances, l’essence etc. Quand on se débarrasse de tout ça et qu’on décide de partir à l’étranger on a souvent plus besoin de grand chose pour vivre. Cela implique juste de choisir des pays abordables comme destination et de partir pour longtemps. Un pays comme l’Inde par exemple on peut y rester 1 an comme touriste et une fois le billet d’avion payé il ne faut pas beaucoup d’argent pour rester sur place. Et c’est pareil dans beaucoup de pays d’Asie.

Et en réalité, à part le Japon où j’ai travaillé et le Canada où je faisais des études je n’ai voyagé que dans des pays qui coûtaient 3 fois rien et souvent pendant de longues durées (1 an et demi en Chine, 7 mois en Malaisie) ou avec un sac à dos en mode routard (Inde, Laos, Thaïlande, Cambodge, Vietnam). En plus, une fois en Asie il devient très facile de passer d’un pays à l’autre pour pas cher. Depuis la France un voyage en Thaïlande peut paraître cher. Depuis la Malaisie c’est juste quelques dizaines d’euros pour un billet d’avion.

Évidemment si on veut partir en voyage organisé ou loger dans un hôtel 4 étoiles il faut un sacré budget. Mais en mode routard en logeant dans des hôtels pas chers et en mangeant dans la rue ou des petits restaurants avec les gens du pays on peut faire un super voyage de plusieurs mois pour le prix d’une semaine au club med.

J’ai tout de même deux avantages par rapport à beaucoup de monde qui sont 1. mes parents et 2. Ici Japon.

En effet tout le monde n’a pas la chance d’avoir un point de chute ou quelqu’un à pouvoir appeler en cas de problème. De mon côté j’ai toujours su que je n’avais qu’un coup de fil à passer à mes parents si j’avais besoin de quelque chose en cas d’urgence. C’est donc plus facile de partir dans ces conditions.

Ici Japon a était un coup de chance. Lorsque je suis parti vivre en Chine et ensuite voyager dans toute l’Asie je n’avais pas beaucoup d’argent devant moi. J’ai mis tout le temps et l’argent que j’avais pour faire une version des cours de japonais payante sur le site et retourner quelques semaines en France pour ouvrir une entreprise individuelle. Je ne m’attendais pas à gagner une fortune mais au moins à m’enlever le poids financier de l’hébergement du site qui coûte plusieurs centaines d’euros par an (l’équivalent de pusieurs mois de loyer en Chine dans mon optique de l’époque). Les recettes n’ont pas été exceptionnelles mais ça plus un peu de pub m’ont permis de vivre confortablement en Chine dans une ville où la vie ne coûtait pas chère. Ensuite ça m’a permis de voyager à travers l’Asie sans avoir à faire de halte pour travailler et mettre de l’argent de côté pour repartir.

Durant mes voyages j’ai rencontré beaucoup de voyageurs de divers nationalités et beaucoup étaient des gens avec un travail normal sans trop d’économie qui ont tout lâché, comme moi, pour partir faire un grand voyage ou un tour du monde. La plupart se débrouillait bien mieux que moi pour trouver du travail ou trouver des combines pour vivre pas cher.

Maintenant je suis de retour à une vie « normale ». J’ai de nouveau un travail, des factures et des abonnements à payer et je me vois mal partir en vacances plus d’une semaine dans les mois à venir. Mais j’ai déjà bien profité et je suis plutôt content de pouvoir poser mes bagages quelques temps.

La question que je vous pose est: seriez-vous prêt à tout abandonner pour partir que ce soit au Japon ou aileurs?

Partir au Japon: qu’est ce qui vous retient?
Commentaires 67

Partir au Japon: qu’est ce qui vous retient?

fuck geisha
Photo: via blog.umoor.com

Le Japon est une destination de rêve pour beaucoup de monde mais les personnes qui y partent sont finalement peu nombreuses compte tenu de la popularité du pays. Pourquoi? Le Japon est-il un pays si difficile d’accès?

Avant de partir voici quelques difficultés à surmonter qui me viennent à l’esprit:

L’argent: Le Japon est un pays assez cher et ça n’est pas la porte à côté donc partir demande un bon petit budget. En plus il y a tant à faire et à découvrir que partir une ou deux semaines seulement c’est un peu dommage.

Le visa: Partir c’est bien mais pour combien de temps? Avec un visa de tourisme on ne peut rester au Japon que pour 3 mois (6 mois pour les suisses). C’est un peu juste si l’on veut faire l’expérience de la vie au Japon. Heureusement il existe d’autres visas comme le visa vacances-travail qui permettent de rester plus longtemps. Mais si on veut passer toute sa vie au Japon… problème.

La Famille: La famille ou les proches peuvent être un obstacle à un voyage lointain. Difficile par exemple de partir aussi loin sans son conjoint. Et si celui-ci n’aime pas prendre l’avion ou préfère dépenser son argent dans un écran plat ça n’est pas demain que vous ferez vos valises.

Le Travail: Difficile de lâcher son job ou de prendre plusieurs semaines de vacances pour pas mal de monde.

La langue: Le japonais fait peur surtout que l’anglais est assez peu parlé au Japon.

La peur: Peur de voyager seul, peur de se perdre dans l’immense capitale, peur de prendre l’avion etc.

Et vous, dites nous ce qui vous retient de partir, ou quelles solutions vous proposez pour surmonter les problèmes.