Samba Festival à Asakusa
Commentaires 1

Samba Festival à Asakusa

Il y a 2 semaines je suis allé voir 3 festivals dans la même journée. Un le matin, un l’après-midi, et un le soir. Une journée épuisante, surtout avec la chaleur, mais une journée extra!

Le festival principal c’était le “Samba Festival” qui a lui tous les ans fin août à Asakusa et attire environ 500’000 personnes.

Cette année la 30e édition a connu pas mal de succès mais paradoxalement c’est de très loin celui des trois festivals que j’ai le moins aimé. En fait il s’agit d’une petite parade qui s’étale sur deux rues seulement, à peine quelques centaines de mètres. Avec la foule c’était quasiment impossible de voir quoi que ce soi, il faut vraiment arriver très longtemps à l’avance pour avoir de bonnes places au raz du trottoir.

Et pour le peu que j’ai vu j’ai trouvé ça ridicule comme festival. Je ne m’attendais pas au carnaval de Rio mais j’imaginais tout de même quelque chose dans le même esprit, surtout à cause de la popularité de l’évènement. Premièrement j’ai été déçu de voir que les costumes c’était du grand n’importe quoi. Je m’habille en martien, moi en poulet, moi en cuisinière…, aucun rapport avec la samba dans 80% des cas. Et puis surtout les participants faisaient vraiment ce qu’ils voulaient. Aucune coordination entre les membres des groupes, aucune réflexion au préalable à part pour le choix des costumes ridicules etc. Et enfin je soupçonne une bonne partie des personnes qui défilaient d’être complètement bourrées.

Dommage, l’évènement avait l’air prometteur sur le papier. Heureusement les deux autres festivals de la journée, dont un que j’ai découvert par hasard, étaient exceptionnels. En attendant que je parle des ces deux festivals dans de prochains postes je vous laisse une petite galerie photo du Samba Festival. Toutes les photos ont été prisent à bout de bras au dessus de la foule.

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 4
Commentaires 5

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 4

salon auto tokyo

Je vous ai montré plein de belles voitures mais jusqu’à maintenant nous n’avons découvert que l’extérieur des véhicules. Hors les modifications les plus impressionnantes étaient sûrement les arrangements intérieurs des voitures. Bien entendu on pouvait voir de nombreux systèmes de son surdimensionnés mais le design des planches de bord étaient souvent à couper le souffle également. Et certains véhicules aussi avaient un coffre plutôt surprenant, parfois transformé en penderie et parfois en garage à moto ou en tente de camping.

Je vous laisse découvrir ça en photos.

Ultra Trail Mont Fuji
Commentaires 5

Ultra Trail Mont Fuji

Aujourd’hui débute le premier Ultra Trail du Japon et il se déroule sur les pentes du Mont Fuji.

L’Ultra Trail est une grande course de randonnée qui se déroule chaque été dans les Alpes, et c’est la première fois qu’un évènement semblable se déroule au Japon.

La course se déroule en 48h maximum du 20 au 22 mai et le parcours fait 160km. Parallèlement une course plus petite de 90km et 26h est également organisée. On attend 2 000 participants pour cette première édition.

Sur la vidéo de promotion vous pourrez découvrir quelques belles images du Mont Fuji et en plus travailler votre japonais (et votre anglais même).

Pixiv Festa Vol.5
Commentaires 19

Pixiv Festa Vol.5

Ce week-end avait lieu à Harajuku la Pixiv Festa vol.5. L’évènement se déroulait à la Design Festa Gallery, une galerie d’exposition branchée assez spéciale dont je reparlerai une autre fois car le lieu mérite un article à lui tout seul.

Vous connaissez tous Pixiv puisque j’en parle chaque semaine depuis un bout de temps déjà. Vous connaissez Pixiv pour être un gros site internet qui regroupe les dessinateurs japonais mais peut-être pas comme une entreprise organisant des évènements culturels. La communauté de Pixiv est tout bonnement énorme et vraiment active, et le site organise plusieurs rassemblements chaque année. Le plus important d’entre eux est le Pixiv Market qui est la version Pixiv du célèbre Comic Market dont on parle souvent sur Ici Japon. La Pixiv Festa n’est pas une convention gigantesque qui attire des dizaines de milliers de personnes mais une exposition de taille modeste qui permet à monsieur tout le monde de voir les illustrations qu’il regarde d’habitude sur son écran d’ordinateur “en vrai”. C’est aussi l’occasion de venir à la rencontre de certains auteurs ou encore de découvrir les techniques de dessins qui se cachent derrière quelques œuvres.

L’entrée coûte ¥500, environ 5€. En fait c’est le tarif du catalogue Pixiv Festa Vol.5 qui sert de ticket. Il est très fréquent dans ce genre d’occasion d’acheter un billet d’entrée qui prend la forme d’un magazine, voire même d’un annuaire pour les grosses conventions, qui présente les lieux et les exposants. Parfois c’est assez difficile à lire mais dans le cas présent le catalogue est fort utile car non seulement tous les dessins exposés y sont représentés en couleur mais en plus le nom de leurs auteurs est toujours accompagné de leur id Pixiv. Concrètement ça vous permet, une fois de retour chez vous, d’identifier facilement les œuvres qui vous ont plu et de tout de suite regarder le portfolio des auteurs sur le site de Pixiv.

L’exposition occupait les deux bâtiments (Est et Ouest) de la galerie d’art. Dans la partie Ouest, la plus petite, on voyait beaucoup de tableaux faits entièrement à la main, alors que dans la partie Est étaient exposées des impressions d’illustrations réalisées ou finalisées sur pc.

Comme dans le catalogue, chaque dessin était accompagné du nom de l’auteur et de son id Pixiv mais aussi de son avatar sur le site. L’avatar s’est révélé bien utile pour repérer les travaux réalisés par des membres du site que je connaissais déjà. J’en ai reconnu quelques-uns, peut-être un dizaine, mais j’en ai surtout découvert énormément d’intéressants. J’avais la semaine dernière une liste d’une centaine d’auteurs à vous faire découvrir, et j’en ai encore bien plus maintenant. D’ailleurs je profite de l’occasion pour vous annoncer en exclu l’ouverture du chaîne Pixiv que j’animerai dès que notre Projet de chaînes sera en place (ça me frustre de ne vous montrer qu’une toute petite partie des milliers de choses que j’aimerais faire découvrir sur Pixiv).

Toujours pour rester dans l’esprit du site internet, chaque visiteur était invité à “poster des commentaires” sous les dessins sous forme de tags autocollants ou dans un livret. On pouvait aussi coller des étoiles sous les œuvres qui nous plaisaient en guide de notation. Ces fonctions bien pensées permettaient d’être actif et pas seulement passif comme lors d’expositions plus traditionnelles. Dans le même ordre d’idée des espaces avaient aussi été aménagés pour permettre aux visiteurs de dessiner, soit sur des cahiers, soit sur les murs.

Par ailleurs, si on pouvait voir les œuvres exposées des dessinateurs, on pouvait aussi dans certains cas voir leurs portfolios sous forme de classeurs posés sur un coin de table. Ça nous permettait de découvrir plus qu’un seul dessin, et dans certains cas on pouvait aussi suivre les étapes qui menaient au résultat final exposé (croquis, colorisation etc.).

Et comme si ça ne suffisait pas les amateurs de goodies ont pu repartir avec un bon gros paquet de cartes postales et de cartes de visites distribuées gratuitement (le plus souvent – j’en ai acheté une à 1€50). Ma petite récolte sur la photo ci-dessous. Je pense en distribuer une bonne partie lors d’un prochain concours 🙂

Cerise sur le gâteau, j’ai rencontré la personne en charge d’organiser l’évènement et elle m’a invité (ou plutôt je me suis invité) à venir visiter le siège social de l’entreprise. Je vais essayer d’y aller bientôt et bien sûr vous saurez tout de cette visite. En attendant je vous parle d’un nouvel artiste présent sur Pixiv demain comme tous les mardis.

Harajuku Yosakoi Matsuri
Commentaires 2

Harajuku Yosakoi Matsuri

Comme je vous le disais dans un post précédent, fin août j’ai assisté à 3 festivals dans la journée. Celui qui m’a le plus plu c’est le Yosakoi Matsuri de Harajuku. Je suis tombé dessus tout à fait par hasard et j’ai été très agréablement surpris.

Le Yosakoi est un style de danse japonais qui mixe danse traditionnelle et danse moderne. C’est souvent dynamique et coloré et ça se danse en grands groupes. Le festival Yosakoi de Harajuku est immense, avec plusieurs scènes de danse et un défilé. Les groupes sont très nombreux et très diversifiés et beaucoup de jeunes participent. Les spectateurs sont assez nombreux aussi mais comme le festival occupe un très grand espace on ne bouscule jamais, ce qui est plutôt rare pour un festival au Japon.

Ce qui m’a plu c’est l’énergie et l’investissement des participants, surtout des jeunes qui donnaient tout ce qu’ils avaient. Les costumes également étaient souvent magnifiques et par dessus tout le mélange tradition et modernité était parfait. Je ne suis resté que deux heures car mon objectif était de voir le festival de samba à Asakusa, et ce dernier m’a beaucoup déçu. Il a clairement souffert la comparaison avec le festival de Harajuku.

Comme d’habitude voici une petite galerie. Vivement l’année prochaine!

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 5
Commentaires 3

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 5

tokyo-auto-salon-2011

Pour cette 5e partie j’ai regroupé des véhicules qui m’ont particulièrement plu. Plutôt que les modèles c’est la couleur qui m’a attirée. Il s’agit de couleurs mates, noire, grise ou blanche. Les couleurs mates donnent un look moderne à la fois sobre et agressif , et je ne m’explique pas pourquoi on ne voit pas de voitures comme ça chez les concessionnaires. Peut-être que ce genre de peinture résiste mal au temps?

Ita G Festa 2011
Commentaires 19

Ita G Festa 2011

Hier se tenait à Odaiba l’Itasha G Festa, l’un des plus grand rassemblement d’Itasha du pays (le plus grand?). Plus d’un millier de véhicules d’otaku étaient dévoilés lors de l’évènement et même si les voitures restent les stars incontestées on pouvait aussi voir d’autres sortes de véhicules comme de nombreux vélos, des motos et bien d’autres choses.

ita-g-festa-2011

L’Ita G Festa est tout simplement incroyable. On est d’abord étonné par le nombre de voitures qui occupent un grand parking puis par l’ambiance et enfin par la découverte de chaque véhicule. Cette année le rassemblement devait avoir lieu en mars mais a été repoussé à cause du séisme. De nombreux participants habitant dans le nord-est du pays n’ont pas fait le déplacement mais malgré cela il y a avait assez de voitures pour que les photographes remplissent leurs cartes mémoires et vides leurs batteries.

L’évènement a débuté à 9h30 et déjà la queue devant l’entrée était très longue et il y avait environ 30 minutes d’attente. Par chance je connait l’un des participants et j’ai pu récupérer une entrée gratuite. J’ai économisé les 1000 yens de l’entrée et surtout évité de faire la queue. Il faisait très chaud et il y avait un vent à décorner les boeufs le matin mais dans l’après-midi une pluie torrentielle s’est invitée à la partie.

itasha-odaiba-japon

En plus de l’attraction principale qui est de découvrir les véhicules tunés on pouvait aussi assister à un petit concert extérieur auquel participaient quelques personnes assez connus par les fan d’animés comme le chanteur d’un des génériques de Dragon Ball. Certains mini-évènements avez aussi lieu comme des tirages au sort de cadeaux et le très apprécié “itasha-cosplay collabo” où des cosplayers se laissent photographier devant des voitures en rapport avec le personnage qu’ils incarnent.

L’Ita G Festa attire surtout des hommes, et les femmes qui participent viennent surtout faire du cosplay. Un grand nombre de voitures sont décorées de personnages de manga féminins sexy et on arrive vite à passer du kawaii au hentaï. Toutefois on pouvait voir aussi des véhicules au concept très original et surprenant et une grande partie des itasha était très intéressante à découvrir.

J’ai environ 2000 photos de l’évènement. Je pense que beaucoup de itasha méritent d’être présentés individuellement donc voici pour le moment quelques photos en vrac et je vous reparle des véhicules marquant plus en détail dans quelques temps.

Tokyo Motorcycle Show 2012
Commentaires 23

Tokyo Motorcycle Show 2012

Ce week-end a lieu le Tokyo Motorcycle Show 2012. C’est le salon annuel de la moto au Japon. L’édition 2012 était particulièrement attendue par les motards après l’annulation de l’évènement l’année dernière à cause du tremblement de terre. Toutes les grandes marques sont présentes cette année. Les japonaises (Suzuki, Honda, Yamaha, Kawasaki) mais aussi les européennes (Ducati, Aprilla, Triumph, BMW, Moto Guzzi) et les américaines (Harley-Davidson, Indian) ainsi que d’autres marques moins connues et un paquet de préparateurs et d’accessoiristes.

icon Découvrez les plus beaux bolides en photos

icon Découvrez les plus beaux bolides en photos

Tokyo Game Show 2010
Commentaires 0

Tokyo Game Show 2010

tgs 2010

Ce week-end a lieu le Tokyo Game Show, la plus grande convention de jeux-vidéo du Japon et l’une des plus grandes du monde. Je pensais y aller mais cette année l’évènement est tombé en même temps que le festival organisé par mon quartier et auquel je participe. Donc comme d’habitude je me contente de suivre l’évènement sur le net même s’il a lieu juste à côté de chez moi.

Voici quelques liens intéressants pour découvrir le TGS 2010:

icon Reportages vidéos sur Gamekult

icon Les 10 meilleurs vidéos du TGS 2010, sur jeuxvideo.com

icon Tous les cosplayers en plus de 100 photos, sur Gameblog

icon Le site officiel du TGS en anglais

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 6
Commentaires 3

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 6

tokyo-auto-salon-barbie

Hier je vous ai montré des voitures qui m’ont plu et aujourd’hui c’est au tour des voitures que je n’ai pas aimé. Sur le salon on trouve de tout y compris ce que je considère comme du mauvais goût. Je veux parler des voitures avec des paillettes ou des faux diamants partout, le style housse de siège en léopard et queue de renard au rétroviseur, ainsi que du phénomène “voiture barbie” ou “voiture Hello Kitty” très présent au Tokyo Auto Salon et qui semblait apprécié de pal mal de femmes. Le pire étant la combinaison des trois styles.