Blue Impulse
Commentaires 2

Blue Impulse

Hier, et comme chaque année, avait lieu à la base aérienne d’Iruma un show aérien avec en vedette l’escadrille de vol acrobatique des forces de défenses japonaises: Blue Impulse. L’évènement a été un grand succès. Le temps était superbe malgré toute une semaine pourrie, les fans très nombreux, et le spectacle tout simplement grandiose. Ici Japon était de la partie et voici quelques photos de l’évènement:

Blue Impulse
Blue Impulse

Wonfest 2011 – Partie 2
Commentaires 12

Wonfest 2011 – Partie 2

Pour cette seconde galerie sur le Wonder Festival 2011 Winter Edition je vous propose de découvrir certaines des plus belles figurines de l’évènement.

wonfest-2011-figurines

Tous les éditeurs étaient présents et les figurines dévoilées au public étaient très nombreuses. Désolé pour les puristes mais je n’ai pas pu prendre tous les nouveaux modèles en photo en raison de la foule, et je ne me suis pas non plus donné la peine de faire un classement par éditeur. Vous trouverez dans la galerie un peu de tout, à l’exception de la marque Banpresto qui était la seul du salon à interdire les photos sur son stand. Dommage car je ne suis pas fan de cet éditeur mais j’y ai tout de même vu des choses intéressantes.

Feu d’artifice de Sumidagawa
Commentaires 28

Feu d’artifice de Sumidagawa

Samedi j’ai assisté au feu d’artifice de Sumidagawa qui se déroule chaque année dans le centre de Tokyo, près du célèbre quartier d’Asakusa. C’est la troisième année consécutive que j’assiste à ce spectacle et je l’aime particulièrement car je peux le voir depuis chez un ami qui habite au 11e étage d’un immeuble proche, et depuis ce point de vue on a l’impression que les fusées sortent vraiment du milieu de la ville.

feu-artifice-sumidagawa

Comme les fusées sont tirées très proche de nombreux immeubles le feu d’artifice est tout en hauteur et donc très différent de celui de Shibamata dont je vous ai parlé le mois dernier. Ce n’est pas le feu d’artifice le plus rythmé de Tokyo mais il se démarque par sa longueur puisqu’il dure près d’une heure et demi alors que beaucoup font “seulement” entre 40 minutes et une heure. Cette année j’ai trouvé que les nouvelles formes et les nouvelles couleurs étaient aussi très nombreuses et bien trouvées.

Au début de l’été on entendait que, pour cause du tremblement de terre, il y aurait moins de sponsors que d’habitude pour financer les évènements et donc des spectacles plus modestes. Mais je constate avec joie qu’il n’en ait rien et que chaque année est aussi grandiose.

Comme la dernière fois voici une petite vidéo, si vous passez à Tokyo un été vous saurez quel spectacle ne pas manquer.

Petit jeu: sur la vidéo entre 1 min 25 et 2 minutes explosent des fusées de forme bizarre. Arrivez-vous à reconnaître ce qu’elles sont censées représenter?

Feux d’artifice: Shibamata et Sumidagawa
Commentaires 22

Feux d’artifice: Shibamata et Sumidagawa

La saison des feux d’artifice a débuté à Tokyo et elle continuera jusqu’à courant septembre. Cette semaine comme chaque année pour la troisième ou quatrième fois consécutive je me suis rendu aux feux d’artifice de Shibamata et de Sumidagawa.

Feu d’artifice de Shibamata

C’est l’un des rassemblements de l’été que je préfère à Tokyo. Et en plus c’est tout près de chez moi. L’évènement est énorme et une foule énorme se forme sur les rives de la rivière depuis lesquelles on assiste au spectacle. Certains feux d’artifice attirent jusqu’à 100 000 ou 200 000 personnes et celui de Shibamata est sans doute l’un d’entre eux.

Le show dure une heure pile et on n’a pas le temps de s’ennuyer. Le rythme est soutenu et même si les spectateurs prennent le temps de boire et de manger façon “pique-nique la nuit” on s’en prend plein les yeux et les oreilles.

Cette année le feu d’artifice de Shibamata avait lieu le 24 juillet.

Feu d’artifice de Sumidagawa

Tiré depuis le centre de la ville, vers Asakusa, le feu d’artifice de Sumidagawa n’a rien à voir avec celui de Shibamata. Ici le spectacle est tout en hauteur et pas du tout en largeur, et plutôt que la cadence de tir on vise l’originalité dans les formes des explosions.

Cette année on a été servi en formes nouvelles avec des fusées en forme de fleurs de sakura, de Tokyo Sky Tree et plein d’autres. Par contre j’ai trouvé qu’il y a avait trop de temps mort et sur les 1h30 que dure le show on a bien eu la moitié de “vide”. L’année prochaine je zapperai peut-être ce rassemblement pour aller à un autre feu d’artifice tout proche de celui-là et qui a lieu le même jour chaque année.

Cette année le feu d’artifice de Shibamata avait lieu le 28 juillet.

Je précise que les évènements d’été de type matsuri ou feu d’artifice sont très nombreux partout dans le pays et gratuits.

Blue Impulse: vidéo 2010
Commentaires 0

Blue Impulse: vidéo 2010

Si vous avez aimé les photos, vous aimerez la vidéo officielle du show aérien 2010 des Blue Impulse à la base aérienne d’Iruma (près de Tokyo).

Wonfest 2011 – Partie 3
Commentaires 18

Wonfest 2011 – Partie 3

Troisième et dernière galerie d’images du Wonfest 2011. C’est fois-ci c’est du très lourd pluisque je vous dévoile les figurines “adultes” du salon.

wonder-festival-hentai

La plupart des photos de la galerie ci-dessous ont été prisent dans le carré du salon réservé aux plus de 18 ans * éloignez les enfants de l’écran * et alors que certains modèles sont assez softs d’autres sont vraiment hardcore. Voilà donc de quoi enfoncer encore un peu plus les japonais dans leur image de pervers.

Super Yosakoi 2011
Commentaires 11

Super Yosakoi 2011

Dimanche je me suis rendu au Super Yosakoi 2011 qui se déroulait comme tous les ans à Harajuku. C’est un festival de danse qui accueille des dizaines de groupes venus d’un peu partout au Japon. Le Yosakoi est une forme de danse très énergétique rythmée par de la musique traditionnelle modernisée. Le genre de musique que l’on retrouve dans l’animé Naruto pour vous donner un exemple.

super-yosakoi-harajuku

Cette année l’évènement a attiré beaucoup moins de spectateurs que l’année précédente et les groupes participants étaient aussi moins nombreux et souvent composés d’enfants et de personnes âgées alors que le spectacle est le plus intéressant lorsqu’il est assuré par des jeunes dans la vingtaine. Malgré ça le rassemblement était tout de même très plaisant, plein de couleurs, de joie et de musique entraînante.

Komike 82 – Vidéo
Commentaires 24

Komike 82 – Vidéo

Ce week-end (de vendredi à dimanche) avait lieu le Komike, 82e édition, et comme d’habitude je suis allé y faire un tour. C’est gratuit et toujours intéressant. Je vous ai déjà parlé de cet évènement plusieurs fois puisque c’est déjà la 5e fois que je fais le déplacement, mais d’habitude je vous montre surtout des photos de cosplayers ou d’itashas, alors qu’en fait le gros de l’évènement se passe à l’intérieur, où sur l’ensemble des 3 jours environ 35 000 auteurs font le déplacement pour présenter et vendre leurs mangas amateurs (et le nombre de places est limité sinon il y aurait encore plus de stands).

Le Komike qui se déroule deux fois par an est donc un évènement gigantesque qui occupe un espace incroyable et attire une foule énorme. Honnêtement se déplacer à l’intérieur est infernal, on est bousculé dans tous les sens et il fait une chaleur étouffante. On voit tous les Japonais avec une serviette autour de la tête pour éponger la transpiration, ou parfois avec des gadgets insolites pour lutter contre la chaleur (ventilateur en pendentif qui souffle de l’air au visage, gel froid autour du cou, vêtements remplis de boissons fraîches avec paille qui sort d’une poche pour boire, et même les fameux vêtements ventilés).

Sur la vidéo ci-dessous vous avez une petite idée de ce que ça donne une fois à l’intérieur. On n’y voit qu’une petite partie de la convention qui occupe quatre ou cinq halls comme celui-ci. On voit beaucoup d’hommes sur la vidéo car on est dans la zone “adulte hétéro” mais d’autres parties aussi importantes du salon sont occupées en majorité par des filles (le yaoĩ). Pareil pour les auteurs, même dans les cercles pour adultes, l’immense majorité, on voit autant de femmes que d’hommes “mangaka”.

Komike 79
Commentaires 4

Komike 79

Du 29 ou 31 décembre se déroule la 79ème édition du Komike à Tokyo, et comme cet été j’ai mis ma casquette rouge et je me suis jeté corps et âme dans la foule pour prendre plein de photos.

Le Komike, ou Komiket, ou encore Comiket, pour le diminutif de “Comic Market” est un rassemblement bisannuel d’otakus. L’évènement rassemble des milliers de fans de manga et l’objectif premier de la convention et de permettre aux particuliers et aux petits éditeurs de manga de faire découvrir leurs publications. Ce qu’on peut acheter ici ça n’est pas le manga format poche que l’on trouve en librairie mais des manga publiés dans un format proche de celui des comics américains, très fin et plus grand qu’un manga classique. Et au Komike l’immense majorité des manga sont des manga érotiques, avec une bonne partie d’ouvrages gays ou avec des personnages androgynes. Ce sont donc des mangas réservés à une niche, mais une niche très importante au Japon. Les éditeurs se comptes par milliers et les fans se retrouvent avec un choix immense.

En plus de collectionner les manga, les otakus pur et dur qui représentent la plus grande partie des visiteurs collectionnent également les sacs dans lesquels sont vendus les manga. Beaucoup d’ailleurs doivent acheter certains titres uniquement pour avoir le sac qui va avec. Dehors donc on voit les personnes se balader avec des dizaines de grands sac aux couleurs de manga. Certains en fin de journée ont même beaucoup de mal à rentrer chez eux tellement ils achètent.

komike 79

Mais le Komike ça n’est pas que les manga, c’est aussi les goodies qui vont avec. On ne peut pas dire que les stands de produits dérivés soient très nombreux. Mais chaque jour sont vendus des figurines et autres objets en série limitée. Et on peut voir des files incroyables de gens qui patiente pendant des heures pour pouvoir acheter une figurine collector. La foule et particulièrement impressionnante le matin car évidemment les premiers arrivés sont les premiers servis. Et les files d’attente prennent parfois des airs bizarres car les organisateurs peuvent demander aux personnes de se déplacer en levant la main, si bien qu’on a presque l’impression d’assister à des défilés Nazi. Il y a des ventes et des dédicaces un peu partout sur un espace immense et en général on a du mal à savoir ce qui se passe quand on est pas habitué.

Mais bien plus intéressant que les manga, la convention attire un très grand nombre de cosplayers. Des milliers. On peut les voir se balader à travers tout le site, et deux emplacements sont spécifiquement réservés aux cosplayers. Et ces deux endroits sont dédiés aux photos et attirent une autre sorte d’otakus (dont je fais un peu parti j’avoue).

komike 79

Les cosplayers japonais sont très bons dans la réalisations des costumes et prennent vraiment leur rôle au sérieux en s’entraînant pour respecter un maximum l’attitude et les positions du personnage qu’ils incarnent. Et devant les appareils photos ils sont très pros. Certains cosplayers en font même leur métier et il n’est pas rare qu’ils vous remette leur carte de visite. En effet même si la majorité des cosplayers participe pour le plaisir, certains viennent pour se faire connaître et espèrent se faire embaucher pour des séances de photo payantes.

Cette fois-ci encore j’ai beaucoup de photos que je vais les publier dans plusieurs posts différents. En voici déjà quelques unes pour vous faire une idée de l’ambiance:

Japan CampingCar Show 2011
Commentaires 9

Japan CampingCar Show 2011

Cette semaine de vendredi à dimanche se tenait près de Tokyo le Japan CampingCar Show 2011.

japan-campingcar-show-2011

Vous allez peut-être penser que ça n’est pas l’évènement le plus excitant de l’année au Japon et vous aurez raison. Cependant en tant que fan de camping car et ancien possesseur d’une caravane j’avais vraiment envie de voir ce qu’il se faisait au Japon de ce côté là et le Japan CampingCar Show était noté sur mon calendrier depuis un bout de temps.

J’ai été à la fois déçu et agréablement surpris. Déçu car je me fais du camping car l’image d’un véhicule dans lequel on peut véritablement vivre confortablement, or au Japon c’est plutôt un véhicule pour partir en camping le week-end et pas plus. La grande majorité des véhicules présentés étaient en fait des vans aménagés et non de “vrais” camping car. La bonne surprise c’est que justement j’ai découvert un type de véhicule nouveau et je reconnais que ces vans sont très bien pensés. Impossible de vivre dedans évidemment, même impossible de se tenir debout dans la plupart des modèles, mais très pratiques pour partir quelques jours.

Je m’étonnais de ne jamais vour de camping car ou de caravanes au Japon, même en dehors de la ville, je comprends maintenant que c’est parce que les gens achètent plutôt des vans aménagés plus adaptés au manque de place au Japon. D’ailleurs à chaque fois que je m’approchais d’un camping car de taille “normale” j’entendais toujours une femme dire à son mari “c’est énorme, on dirait une maison” ou encore “tu voudrais le garer où ce truc?”.