Gymnastique du dimanche
Commentaires 15

Gymnastique du dimanche

En ce dimanche frais de décembre je vous propose un petit cours de gymnastique présenté par Takeshi Kitano pour vous réchauffer.

Tokyo du futur – Simcity style
Commentaires 2

Tokyo du futur – Simcity style

Si vous avez quelques minutes amusez-vous à retrouver les dizaines de petits détails qui rappellent le Japon et sa capitale sur cette représentation humoristique d’un Tokyo du futur plutôt étrange.

tokyo-futur
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Perfomances japonaises (1)
Commentaires 21

Perfomances japonaises (1)

La télé japonaise regorge d’émissions dans lesquelles les Japonais sont invités à venir faire découvrir leurs talents à travers des performances impressionnantes, drôles ou simplement originales. En voici quelques-unes:

Kintaro, la dernière célébrité éphémère japonaise
Commentaires 12

Kintaro, la dernière célébrité éphémère japonaise

Si vous connaissez un peu la télé japonaise vous avez forcement remarqué que c’étaient toujours les mêmes personnes qui étaient invitées dans les émissions. Contrairement au système adopté par la plupart des pays occidentaux, les invités ne viennent pas sur les plateaux de télé pour faire leur promo. Enfin, ça arrive, mais c’est occasionnel. Dans la majorité des cas “invité de plateau télé” est un travail à part entière.

On trouve surtout trois sortes d’invités. Vous avez d’abord les vieux habitués qui sont le plus souvent d’anciens artistes ou d’anciens sportifs qui ont connu leur période de célébrité. On les voit plusieurs fois par semaine dans diverses émissions depuis des années.
Vous avez ensuite les idoles qui viennent en groupe pour faire la promo de leur dernier album ou d’un drama. AKB48 est une exception car le groupe squatte littéralement la télé (émissions, émissions spéciales, pubs, dramas…) promo ou pas promo.
Enfin la troisième catégorie d’invités regroupe les “célébrités temporaires”. Une partie d’entre elles arrive à s’installer durablement sur ce qu’on va appeler le “PAN” (Paysage Audiovisuel Nippon) mais le reste n’est que de passage pour quelques mois. Un exemple type est Hard Gay qu’on voyait partout il y a quelques années et qui est connu même en dehors du Japon, mais qui a totalement disparu des médias dès que le public a commencé à montrer des signes de lassitude. Vous avez peut-être aussi entendu parler de Koriki, le danseur en slip? Vous l’avez au moins vu dans le clip Night of Fire. Pareil, il était partout pendant un temps et il a complètement disparu.

Depuis quelques semaines la nouvelle célébrité éphémère japonaise est Kintaro [キンタロー]. Le mois dernier encore elle vivait de plusieurs petits boulots dans des restaurants et aujourd’hui on la voit tous les jours à la télé. Son blog perso est passé de 100 visites à 500 000 visites quotidiennes du jour au lendemain. Son succès elle le doit à ses imitations des membres du groupe AKB48 et surtout à sa parodie de danse.

Commencez la vidéo à 3:01 si vous voulez voir ses talents de danseuse.

Mine de rien avant de faire sa parodie des AKB48, Kintaro participait à des concours de danse latine, et a une formation de danse au top. Et petite anecdote au passage, elle a arrêté la compétition car elle avait une trop grosse tête et ça entraînait chez elle des problèmes au niveau des cervicales.

À 70 ans il menace de faire sauter un studio d’enregistrement
Commentaires 11

À 70 ans il menace de faire sauter un studio d’enregistrement

Que faire lorsque vous pensez avoir le talent pour être chanteur ? Vous participez à une émission de télévision. Mais que faire lorsque vous êtes recalé alors que vous pensiez être la nouvelle star de demain ? Vous exprimez votre mécontentement.

Voici l’histoire de Kazumi Yaoita, 70 ans, qui pensait avoir toutes les qualités requises pour être un véritable chanteur connu et reconnu. Las de chanter devant ses amis ou au karaoké, notre bon vieux (et c’est le cas de le dire) Kazumi Yaoita voulait viser encore plus haut afin de faire connaître au public japonais l’étendue de ses talents artistiques. Par conséquent, c’est sûr de lui qu’il s’est inscrit à un concours de chant organisé par la télévision publique japonaise NHK en vue de participer à l’émission Nodo Jiman (Fier de ma voix, l’équivalent de The Voice). Pour ceux qui ne connaissent pas, cette émission a pour but de révéler de nouveaux talents tous les dimanches après-midi.

Mais après avoir passé une première audition le courrier qu’il a reçu en réponse de la production de l’émission commençait pas les mots malheureux “Monsieur, nous sommes au regret de…”. Kazumi Yaoita a vu rouge. Comment pouvait-il subir une telle humiliation alors qu’il est bourré de talent ? Ni une, ni deux notre bon monsieur a pris son téléphone, portable qui plus est, et a appelé la chaîne de télévision. Mais ce n’était pas simplement pour exprimer son désarroi face à cette injustice. Le papy de 70 ans qui a de la ressource et des idées derrière la tête a purement et simplement menacé de faire sauter, à l’aide d’une bombe, le studio d’enregistrement de Nodo Jiman.

Si tout cela peut prêter à sourire, ce genre de menace est généralement traité avec sérieux et l’intéressé risque tout de même jusqu’à trois ans d’emprisonnement s’il écope de la peine maximale. Imaginez les réactions de ses codétenus en le voyant arriver dans la cellule !

L’explication en vidéo animée: