Nouveau: la formation des employés du McDonald’s sur Nintendo DS
Commentaires 1

Nouveau: la formation des employés du McDonald’s sur Nintendo DS

La dernière nouveauté du McDo japonais ça n’est pas un sandwich dauphin wasabi mais une toute nouvelle méthode de formation pour ses employés. Ceux-ci seront bientôt formés sur Nintendo DS grâce à un programme appelé “eSmart”.

La chaîne espère étendre ce système à ses 3’700 restaurant d’ici février 2011 et réduire le temps de formation de ses nouveaux employés par deux grâce à son nouveau jouet.

La DS pour faire ses courses
Commentaires 2

La DS pour faire ses courses

On avait déjà parlé de la DS faisant son apparition dans les écoles japonaises et même dans les Mc Donald’s pour aider à la formation des employés. Aujourd’hui on apprend que la console portable de Nintendo pourrait éventuellement, un jour, peut-être, devenir utile dans les supermarchés.

Grâce à un programme spécial et en recevant des informations par wireless l’appareil pourrait nous guider dans les rayons, nous aidant à trouver les produits rapidement, servir de comparateur de prix ou encore porter à notre attention des promotions.

Ce n’est pas demain que l’on verra tout le monde aller acheter son pot de Nutella une DS à la main mais l’idée n’est pas mauvaise.

Visa Love Plus
Commentaires 8

Visa Love Plus

Il y a quelques jours je vous parlais de la sortie au Japon d’une carte Visa Gundam pour les otakus. Et bien toujours pour les otakus, mais d’un autre genre cette fois, voici la nouvelle carte Visa “Love Plus”. Love Plus (ラブプラス) est un jeu de simulation de drague sur Nintendo DS assez connu au Japon. À chaque fois que l’on utilise sa carte Visa Love Plus on gagne des points que l’on peut ensuite échanger contre des goodies du jeu.

visa_love_plus_girl

Mais qui est ce Taro Kokusai qui a son nom sur toutes les cartes Visa?

Max Payne 3
Commentaires 11

Max Payne 3

La chronique jeux vidéo d’Ohlwë

Perdu, solitaire, accro au painkiller et maître du bullet time, c’est bien entendu le retour du grand Maxxxuuuu Payynnnuuuu (à lire à la japonaise).

On avait peur d’un retour en demi-teinte de la série à la suite des trailers diffusés avant la sortie du jeu. Un Max crâne rasé, la barbe fournie, le marcel suintant, tirant à tout va dans des décors ensoleillés laissait le doute quant à l’ambiance du titre et la psychologie du personnage tant apprécié par les fans.
Autre point de doute, l’équipe de développement. Si le travail de Rockstar est généralement aux petits oignons sur leurs blockbusters, une dénaturation du gameplay aurait pu tout simplement faire passer le jeu pour un vulgaire jeu d’action lambda sans âme. Heureusement pour nous il n’en est rien !

On ne change pas une équipe qui gagne et Rockstar l’a bien compris puisqu’il nous ressert exactement le même gameplay que celui des précédents opus, des déplacements lourds mais convaincants, des gunfights rythmés par un bullet time toujours aussi efficace et spectaculaire.
Un gameplay à l’ancienne qui s’accompagne d’une difficulté à l’ancienne. Ici pas de cache-cache en attendant que votre santé remonte, juste quelques pilules disséminées en nombre limité ici et là au travers des stages.

Adieu donc aux joueurs bourrins qui pensent que foncer dans le tas est la solution pour tout ! Deux, trois balles bien placées suffiront à vous mettre à genoux si ce n’est pas face contre terre et cela même au niveau de difficulté normale !
Petit plus de ce troisième volet, un mode arcade (rejouer les actes du scénario principal en maximisant le nombre de points ou en faisant un time attack) et un mode multijoueur…puisque apparemment ça devient obligatoire dans le cahier des charges…même quand ceux-ci remplissent aisément ce cahier rien qu’avec leur mode solo.

Si le soleil est quasi omniprésent dans ce jeu, l’ambiance quant à elle est faussement chaleureuse. A travers les favelas, les boites de nuit et autres lieux, on retrouve notre héros là où on l’avait laissé, ravagé par l’alcool et les drogues, au fond du trou en train de creuser sa propre tombe. Pour les retardataires et les néophytes, quelques séquences flash-back vous permettront de comprendre comment Max en est arrivé là.
Cette reprise de la licence et le travail apporté au niveau des doublages et des musiques en font une œuvre proche des meilleurs films d’action.

Je pourrais vous en parler des heures durant et vous en faire moult éloges mais je me contenterai de vous dire que c’est un excellent jeu d’action, une valeur sûre pour tout joueur un tant soit peu passionné !
Et puis pour les autres, squattez les consoles et pc de vos amis pour vous faire une idée de la bête !

madworld

Max Payne 3

Plate-forme: PC, PlayStation 3, Xbox 360
Sortie: Mai 2012
Genre: Third-person shooter – Action
Nombre de joueurs: Un joueur, multijoueur
Développeur Rockstar Studios
Éditeur Take 2 Interactive

PS Vita
Commentaires 7

PS Vita

La chronique jeux vidéo d’Ohlwë

Pourquoi ?
Pourquoi la PlayStation Vita traîne t-elle de la patte dans le marché des portables ?

Insuffisance technique ?
Sûrement pas, la Vita est un petit bijou technique, et de loin la meilleure console portable sur le marché d’un point de vue hardware.
Pour ceux qui cherchent un confort visuel proche d’une expérience de salon, la Vita ne déçoit pas… mais alors où se situe l’épine du pied de Sony ?

Tout simplement au niveau de son catalogue et de son prix.

Même si la Vita possède quelques bons titres, le fait est qu’aucun où presque n’est un « system seller » à savoir un jeu qui à lui seul fait vendre une machine (citons les Mario pour Nintendo).

Commence alors le cercle vicieux : la Vita ne se vend pas aussi bien qu’elle le mériterait, le parc installé ne fait pas le poids contre la 3DS, les éditeurs préfèrent alors développer pour la portable de Nintendo afin d’augmenter leurs chances ventes, la Vita n’offre pas assez de gros jeux, ses ventes ne décollent pas.

Au lieu d’annoncer une baisse des prix, Sony continue sur sa lancée en alimentant sa Vita de portages et de remakes HD (positif pour ceux n’ayant jamais fait ces jeux mais totalement inintéressant pour le joueur cherchant un titre tirant partie des capacités techniques de la consoles). Ajoutons aussi la perte d’une licence monstrueuse pour Sony, Monster Hunter, la licence “million seller” au Japon qui faisait la joie de la PSP, et qui s’est vu portée chez Nintendo, un fait important même si chez nous cette licence reste encore peu connue et pas aussi porteuse.

Sa grande sœur la PSP, profite elle d’un second souffle avec des baisses de prix annoncés et des sorties qui viennent réconforter le joueur dans l’idée que la Vita reste dispensable.

Même si Sony compte sur une longue durée de vie pour que la Vita se mette en place, le danger reste tout de même présent. Une console morte ne rapporte pas vraiment d’argent et ce même sur dix ans !

Les joueurs attendant plus que toute autres choses une baisse des prix et des gros packs pour les fêtes, la combinaison gagnante pour rebooster les ventes de la console.
En espérant que Sony entende les joueurs et se décide enfin à bouger, même si cela implique de s’asseoir sur sa fierté le temps de remonter la tête hors de l’eau.

UFO Catchers
Commentaires 26

UFO Catchers

La chronique jeux vidéo d’Ohlwë

Au Japon, il est une destination qu’aucun accro de la manette ne doit manquer : Le Game Center.

Si en France les quelques salles d’arcade se contentent d’afficher des bornes plus ou moins récentes de divers types de jeux, il est un détail qui fait toute la différence au pays du soleil levant ; Les UFO Catchers… non pas les soucoupes volantes, amis bilingues, mais les grues, les bouffe-fric des fêtes foraines !

Jeux aux allures basiques, ils remplissent tout de même excellemment bien leur rôle de coach minceur pour porte-monnaie de par la grande diversité des produits mis en vitrine.
Le Japon étant connu pour sa population de geeks, d’otakus et de collectionneurs en tout genre, les UFO Catchers sont en fait une parfaite représentation de cette société/culture, et un rapide tour d’horizon des machines permet généralement de trouver son bonheur.

Peluches kawaï en tout genre (Hello Kitty, Rirakkuma….) ou doudou crappy ^^

Figurines d’anime/manga

Vêtements (je n’ai pas trop fouillé mais il doit sûrement exister des versions pour adultes… si vous voyez ce que je veux dire…CULOTTES !!)

Goodies en tout genre (oreillers, coussins, les fameux tapis de souris avec poitrine en silicone…)

Nourriture, de la confiserie au sachet de thé en passant par des maxi tubes de Pringles. Parce que c’est toujours drôle de dépenser 1 000 yens dans un Cup Noodle alors qu’il est à 200 yens dans un combini !

Bref vous l’aurez compris, cette introduction au Game Center est la bête noire des faibles volontés, et si les plus prudents d’entre nous savent s’arrêter avant de dépenser leur salaire dans une peluche Kirby, les plus accros auront à peine le temps de se rendre compte que l’argent liquide coule à flot dans ces appareils.

Allez encore 200 yens et j’arrête… après tout c’est quand même un Hello Kitty Panda !

Contrôler son reflex Canon avec sa Nintendo DS
Commentaires 0

Contrôler son reflex Canon avec sa Nintendo DS

Plutôt cool. Un groupe de passionnés qui n’étaient pas satisfait de la télécommande classique de leur reflex a réussit à mettre au point une méthode permettant de contrôler son appareil photo depuis une Nintendo DS.

À quoi ça sert? En plus des fonctions d’une télécommande classique l’utilisation d’une DS permet par exemple, grâce à son micro intégré, de déclencher son appareil photo à la voix ou tout autre son. Vous pouvez aussi programmer la console pour prendre une photo à l’heure que vous voulez avec les réglages que vous voulez. La fonction AEB, limitée sur un reflex Canon et très utile pour la photo HDR, est également améliorée , et plein d’autres choses.

Le système fonctionne également avec les reflex Olympus, Sigma et Casio.

Avant de sauter au plafond sachez que ce gadget n’est pas en vente. Toutefois sur le site hdrlab qui est à l’origine du projet on trouve toutes les indications nécessaires pour s’en fabriquer un.

Lego Wiimote
Commentaires 0

Lego Wiimote

Jamais le Lego n’a été plus à la mode. Après les clés USB Lego, les hubs Lego voici venir la Lego Wiimote. Vous l’avez compris c’est une Wiimote à monter soi-même, enfin plutôt à personnaliser soi-même, et bien sûr elle fonctionne comme une “vraie”. Je ne sais pas ce que vous en pensez mais moi je trouve le concept sympa. Le contrôleur est vendu aux Etats-Unis depuis le week-end dernier au prix de 40$.