Des consoles Nintendo Wii et DS dans les écoles japonaises?
Commentaires 3

Des consoles Nintendo Wii et DS dans les écoles japonaises?

Voilà une nouvelle qui va faire des jaloux. Shigeru Miyamoto, le papa de Mario, Zelda et autres jeux innovateurs, veut introduire les Nintendo Wii et DS dans les classes d’écoles. On savait ces deux consoles très polyvalentes et on connaissait la capacité de Nintendo à toucher un public toujours plus grand. Mais là c’est une petite révolution qui se prépare. Des jeux vidéo à l’école, vous imaginez? Le système éducatif peut-être appelé à changer complètement.

On utilise déjà la DS pour améliorer son QI, travailler sa mémoire et apprendre des langues. Au Japon la console est même utilisée comme outils pédagogique dans les musées, galeries ou aquariums. L’intégration dans le milieu scolaire n’est que la suite logique du plan de Nintendo de rendre ses consoles utiles à tous et en toute occasion.

Les premières consoles devraient arriver entre les mains des élèves dés la rentrée prochaine, en avril au Japon.

Concert géant avec une chanteuse en hologramme
Commentaires 9

Concert géant avec une chanteuse en hologramme

Il n’y a que les japonais pour avoir des idoles virtuelles. Miku Hatsune, le personnage féminin mascotte du jeu vidéo Project DIVA (jeu d’arcade musical), est devenu un véritable phénomène au Japon depuis l’été 2009. La popularité du personnage est telle que sont même organisés des concerts holographiques géants de cette nouvelle idole dématérialisée. Et le résultat est bluffant.

Sony lancera bien une PSP smartphone
Commentaires 2

Sony lancera bien une PSP smartphone

psp_smartphone Ça fait un bout de temps que les rumeurs couraient sur la sortie d’une PSP faisant office de smartphone. Hier le très sérieux journal japonais Asahi a confirmé la rumeur et a même annoncé une sortie en Europe et aux États-Unis pour le printemps 2011.

Rien de sûr quand au design et au système d’exploitation de la nouvelle console, mais selon le journal on peut raisonnablement s’attendre à voir le système Android de Google sur un modèle basé sur la PSP Go en plus petit.

Tokyo Game Show 2011
Commentaires 14

Tokyo Game Show 2011

Hier je me suis déplacé au Tokyo Game Show, le salon du jeu vidéo qui se déroule chaque année au Makuhari Messe près de Tokyo, et où les constructeurs et éditeurs viennent présenter leurs nouveautés. C’était mon premier TGS et j’ai découvert l’évènement en compagnie de Valentin, qui est le nouveau programmeur d’Ici Japon (vous allez commencer à le savoir).

tgs 2011
L'affiche du TGS 2011

Le Tokyo Game Show est un salon très connu, un rendez-vous immanquable aussi bien pour les fans que pour les professionnels. On peut y découvrir et essayer de nombreux jeux qui vont sortir dans les mois à venir et tester les consoles et accessoires à venir. Cette année la star était la nouvelle portable de Sony, la PS Vita, est le grand absent était comme d’habitude Nintendo qui boude le TGS depuis plusieurs années.

Qui dit salon populaire dit beaucoup de monde qui se déplace. Et cette année il y avait beauuucoup de monde et donc beauuuucoup d’attente devant chaque jeu. Hier matin il fallait patienter environ 1h15 pour rentrer sur le salon et entre 45 minutes et 2h pour essayer chaque jeu quelques minutes. En plus, coincé dans la foule il faisait une chaleur étouffante. Au TGS il faut être prêt à souffrir pour essayer quelques jeux et au final ce qui pourrait être l’un des meilleurs évènements de l’année devient, pour moi en tout cas, un rassemblement dans lequel je ne retournerai avec plaisir que si j’y vais durant les deux jours réservés à la presse. Les deux jours réservés au public sont trop pénibles et frustrants.

tokyo game show 2011
La photo a été prise en fin de journée alors que les stands étaient en train de fermer. Quelques minutes plus tôt une foule compacte remplissait chaque centimètre carré du hall.

Une fois à l’intérieur avec Valentin on a quand même eu la chance de trouver un jeu sur le stand de Konami que l’on pouvait tester 15 minutes et ô miracle il n’y avait aucun temps d’attente. Personne ne voulait y jouer. Le jeu était Major League Baseball – Bobblehead et effectivement c’était vraiment un jeu nul, moche et inintéressant au possible. Mais grâce à lui on a pu s’assoir quelques minutes après avoir patienté immobiles et sous le soleil plus d’une heure sur le parking avant de rentrer. Pour tous les autres jeux il fallait faire la queue environ 1h. Mais on a vite compris que si l’on voulait s’amuser un peu il fallait se diriger vers le stand de la Xbox 360. Les Japonais ne sont pas fans de cette console est du coup il y avait bien moins de monde qu’ailleurs. Bon, il y avait quand même jusqu’à deux heures d’attente pour certains grands titres mais certaines bornes attiraient peu de monde et on a pu se faire quelques parties de Soulcalibur 5 assez rapidement et même jouer contre d’autres visiteurs. Je me suis fait laminer 2 fois, royalement contre un Japonais, et plus modestement par un autre Français qui s’appelle Olivier.

Après ça on a délaissé les grands stands dans lesquels il fallait faire la queue… avant de pouvoir faire la queue devant le jeu qu’on voulait tester. Le salon ferme à 17h et on a réussi à rentrer vers midi donc on ne peut quasiment rien faire si l’on veut essayer les gros jeux. Vraiment dommage. On a donc parcouru les petits stands d’accessoires et s’arrêtant de temps en temps pour prendre des photos des hôtesses particulièrement jolies et vraiment bien sélectionnées cette année – Malheureusement le salon étant très sombre on a du mal à faire de bonnes photos. La zone aménagée pour les appareils mobiles (portables et tablettes) était assez imposante et on imagine qu’elle va gagner en importance d’année en année. C’est là-bas que l’on recevait le plus de goodies (T-shirt, pochettes plastifiées…) qui étaient presque inexistantes sur le reste du salon. Décevant ça aussi.
Notons qu’une partie était également dédiée aux jeux sur PC mais celle-ci était largement sous-représentée par rapport aux jeux sur console et même moins grande que celle des portables.

tokyo game show 2011
Comme à chaque évènement beaucoup ne viennent que pour prendre des photos des filles courtement vêtues.
tgs tokyo 2011
Ça c'est un écran!

Puisque l’on parle de photos, on a noté la présence de nombreux cosplayers dont beaucoup d’étrangers, étrangers qui étaient venus en masse sur le salon, je n’en ai jamais vu autant en un seul endroit au Japon. Comme d’habitude il y avait des cosplays de haut niveau mais les photographes étaient très nombreux encore une fois, et comme pour les jeux vidéos il fallait attendre longtemps avant de pouvoir prendre un cliché.

tgs 2011
Un groupe de cosplayers

Enfin un mot sur la PS Vita. Ça nous a pris 1h30 pour l’essayer mais on l’a essayée. On a pu faire une partie du jeu Asphalte Injection d’Ubisoft. C’était l’occasion d’essayer l’écran tactile et le gyroscope de la console mais je ne suis pas sûr que l’on ait choisi le meilleur jeu pour se rendre compte des capacités de la PS Vita. On a choisi en fonction du temps d’attente devant la borne en fait.

Je ne suis pas un grand connaisseur puisque je ne possède pas la PSP mais quand même je vois la différence au niveau des graphismes. On a effectivement l’impression de jouer sur une petite PS3. L’écran est très agréable et la console très ergonomique même pour les grandes mains. Sans être une révolution la PS Vita a l’air d’être une bonne évolution par rapport à la PSP.

tgs 2011 ps vita sony
Le stand Sony et particulièrement l'espace PS Vita était le plus imposant du salon.

Enfin et pour conclure il est bon de savoir que parallèlement au TGS se déroulait au Makuhari Messe, dans les halls 9 et 10, le Amusement Machine Show. 49e édition cette année. Cet événement est consacré aux bornes d’arcades. On peut y voir les mêmes éditeurs (Sega , Konami etc.) mais venus présenter leurs jeux sur arcade. On n’a malheureusement pas eu le temps de s’y arrêter mais à voir tous les gens ressortir avec d’énormes sacs remplis de peluches on a l’air de bien s’amuser sur les UFO Catchers à l’intérieur, et il y a sûrement beaucoup moins de monde.

-Prix de l’entrée du TGS: 1 200 yens
– Prix de l’entrée de l’Amusement Machine Show: 1 000 yens

Amnesia: The Dark Descent
Commentaires 30

Amnesia: The Dark Descent

La chronique jeux vidéo d’Ohlwë

…j’étais quasiment sûr d’avoir un jeu à vous présenter mais impossible de me rappeler de quoi il s’agit… attendez je regarde mes tatouages…

Vous vous réveillez dans un château… voilà le pitch de départ, à vous de progresser et d’en apprendre plus sur le pourquoi du comment. Alors on pourrait s’attendre à un scénario à la Mémento ou autre film qui ont réussi à se débrouiller avec l’ultra classique thème de l’amnésie mais hélas pour ce jeu, on ira chercher un autre aspect de sa réalisation pour lui trouver un coté unique ^^
Amnesia est un jeu à usage unique, une expérience d’un moment.

Ce jeu est à lui seul un représentant de la gamme horreur, un jeu qui se joue dans une pièce noire avec les écouteurs sur les oreilles et votre courage ^^
Toute l’essence du jeu est dans l’ambiance, aucune interface ne vient obstruer votre vision du jeu, la musique est tout simplement absente et laisse donc place aux bruitages de l’environnement, votre souffle, vos battements de cœur, grincements et grognements.
Oubliez les Resident Evil (premiers épisodes) ou encore les Alone in the Dark et tous les jeux du même style, en terme d’immersion il les supplante tous.

Courage fuyons ! Voilà comment résumer le gameplay du jeu, ici point d’affrontements avec rafales de balles, triple axel piqué savaté dans la tronche ou fulguro poing dans les valseuses, mais un bon vieux cache-cache dans les placards et l’obscurité.
Obscurité qui sera votre meilleure ennemie, utile pour se cacher d’un monstre mais mentalement épuisante pour vous puisque après un certain temps à déambuler dans la noirceur oppressante de l’environnement votre vision se déformera, des bruits étranges viendront détourner votre attention et vous plongeront dans un stress encore plus important que celui dans lequel vous vous trouviez.

On pourra reprocher au jeu un manque de technique (qui passe complètement inaperçu tellement on est pris dans le jeu) et une « répétition » de la mécanique de peur sur le long terme, mais comme je l’ai précisé un peu plus haut ce jeu est à usage unique, pas de rejouabilité possible puisque la surprise aura complètement disparu.

Pour ceux qui ne seraient pas d’attaque à débourser pour un jeu kleenex, je leur conseille tout de même de tester la démo disponible sur Steam afin de ne pas passer à coté d’un des jeux les plus angoissants du monde vidéoludique.

Éteignez les lumières et serrez les fesses !

madworld

Amnesia: The Dark Descent

Plate-forme: PC (Windows, Linux) et Mac OS X
Année: 2010
Genre: Aventure, Survival horror
Nombre de joueurs: 1
Développeur Frictional Games

Nintendo 3DS XL
Commentaires 39

Nintendo 3DS XL

Surprise! Alors qu’aucune annonce n’a été faite à l’E3 qui se finit tout juste, Nintendo vient d’annoncer la sortie prochaine de la 3DS XL (3DS LL au Japon). La console portable arrivera en France très bientôt, dès le 28 juillet, et son prix devrait tourner autour de 200€.

Comparée à la 3DS “classique” la 3DS XL aura des écrans presque deux fois plus grands (90%) et une meilleure autonomie grâce à une batterie plus grosse; ce qui en fera en passant la DS la plus lourde jamais sortie. On note aussi que le pack comprendra une carte SD de 4Go pour que les joueurs puissent télécharger tout de suite sur le Nintendo e-shop. Mais par contre la console sera apparemment vendue sans chargeur en Europe et au Japon, et le joueur devra soit utiliser son vieux chargeur 3DS/DSi soit en acheter un neuf à part. Les Japonais sont habitués à ce genre de chose puisque les téléphones portables sont souvent vendus sans chargeur pour réduire les coûts et protéger l’environnement.

Autre absence notée et étonnante, celle d’un second stick analogique pourtant très attendu.

Little Big Planet
Commentaires 3

Little Big Planet

La chronique jeux vidéo d’Ohlwë

Il aurait pu être un jeu estampillé Nintendo de part son univers et son concept mais LBP est bel et bien un titre Playstation.

Jeu de plateforme/aventure starifié par le charmant Sackboy, avec un univers tout en patchwork qui a su attirer une communauté de joueurs sur une plateforme dite « gamer ».
Loin de là la démonstration de skill lorsque l’on sait que le principal but du jeu est de traverser des niveaux en collectant le maximum de globes, et si possible dans un laps de temps assez court.

Non, là où LBP à tiré sa force, c’est dans son mode éditeur de niveaux.
Avec des centaines d’objets, textures, vêtements disséminés dans les niveaux du mode solo, l’éditeur laisse la part belle au génie créatif des joueurs pour construire des aventures hors normes.
Mais attention tout de même aux faux espoirs car s’improviser level designer n’est pas donné à tout le monde comme le montre la pléthore de niveaux médiocres (pour ne pas dire pourris) que l’on peut télécharger gratuitement en zappant parmi les créations de la communauté.

Comptez des centaines d’heures pour maîtriser l’outil sur le bout des doigts et enfin proposer une création digne des manettes des joueurs les plus exigeants et peut être que vous aurez l’honneur d’être dans les petits papiers de Sony comme certains joueurs cités en exemples dans leurs conceptions.

Alors oui le jeu solo est intéressant, l’univers enfantin adorables mais l’intérêt principal du titre repose sur la fonction éditeur du soft et de sa communauté.
Little Big Planet est un jeu accessible mais faussement enfantin, et il faudra beaucoup d’investissement pour vraiment profiter du potentiel énorme de cette petite perle.

Little Big Planet

Plate-forme: PlayStation 3, PS Vita
Sortie: 2008-2012
Genre: Puzzle, Platforme
Nombre de joueurs: 1 à 4 joueurs
Éditeur Sony Computer Entertainment Europe
Développeur Media Molecule

30 millions de Nintendo DS au Japon
Commentaires 4

30 millions de Nintendo DS au Japon

Le magazine Famitsu vient de déclarer que Nintendo avait dépassé la barre des 30 millions de consoles DS vendues rien qu’au Japon. Ce chiffre englobe les ventes de toutes les Nintendo DS vendues depuis décembre 2004 soit les DS “classique”, DS Lite, DSi et DSi LL.

La Nintendo DS est la console portable la plus vendue de tous les temps avec plus de 125 millions d’exemplaires écoulés à travers le monde.

2.5 millions de Playstation move vendus en 1 mois
Commentaires 0

2.5 millions de Playstation move vendus en 1 mois

Playstation_Move C’est plutôt un bon démarrage pour le Playstation Move qui c’est écoulé à 2.5 millions d’exemplaires en Europe et aux Etats-Unis en à peine un mois après sa sortie. Un million de contrôleurs se sont vendus en Amérique du nord (États-Unis et Canada) et environ un million et demi ont trouvé preneur en Europe. Selon Sony, la cadence de production a du être doublée pour répondre à la demande.

Rappelons que ce chiffre ne prend pas en compte les ventes en Asie où le Playstation Move n’est pas encore sorti. Voilà de quoi mettre un peu la pression à Microsoft qui sort son Kinect dans quelques jours, le 4 novembre.

La 3D va elle nous flinguer les yeux?
Commentaires 1

La 3D va elle nous flinguer les yeux?

3ds La Nintendo 3DS c’est pour bientôt. Mais pas pour tout le monde. Nintendo a annoncé que l’utilisation de sa future console en mode 3D sera déconseillée aux enfants de moins de 6 ans pour ne pas abîmer leurs yeux en développement. De plus la firme japonaise conseille des pauses toutes les 30 minutes de jeu contrairement aux 60 minutes habituelles. Il est trop tôt pour dire si la 3D sur petit écran est mauvaise pour les yeux ou si Nintendo prend des précautions “au cas où”, mais on imagine mal une console connaître un grand succès si on se fatigue les yeux après quelques minutes de jeu.