Visa Love Plus
Commentaires 8

Visa Love Plus

Il y a quelques jours je vous parlais de la sortie au Japon d’une carte Visa Gundam pour les otakus. Et bien toujours pour les otakus, mais d’un autre genre cette fois, voici la nouvelle carte Visa “Love Plus”. Love Plus (ラブプラス) est un jeu de simulation de drague sur Nintendo DS assez connu au Japon. À chaque fois que l’on utilise sa carte Visa Love Plus on gagne des points que l’on peut ensuite échanger contre des goodies du jeu.

visa_love_plus_girl

Mais qui est ce Taro Kokusai qui a son nom sur toutes les cartes Visa?

Akiba’s Trip: Le jeu de pervers sur PSP
Commentaires 7

Akiba’s Trip: Le jeu de pervers sur PSP

akibas-trip

Acquire a annoncé la sortie prochaine d’un jeu PSP typiquement japonais dont le but est de déshabiller de force des filles dans la rue. L’action se déroule à Tokyo dans le quartier d’Akihabara, le quartier des otaku (d’où le titre “Akiba’s Trip”, Akiba étant le diminutif de Akihabara. Remarquez au passage le superbe jeu de mots avec “Akiba Strip”).
La ville a été envahi par des vampires et vous incarnez un jeune garçon de 18 ans qui cherche à les démasquer sous leur apparence humaine. Pour se faire vous devez arracher les vêtements des passants (surtout des jolies filles apparemment) dont la peau exposée se mettra à brûler au soleil.

Sortie prévue le 14 avril au Japon (et pas ailleurs on imagne). Plutôt originale non?

akiba-s-trip-2 akiba-s-trip-3

Cosplay Heaven – Dance Party
Commentaires 22

Cosplay Heaven – Dance Party

D’habitude je vous parle des gros évènements de Tokyo, des conventions qui rassemblent des dizaines de milliers d’otaku. Aujourd’hui je me suis aventuré dans un rassemblement plus intime qui regroupait quelques centaines de participants seulement. Il s’agit d’une Dance Party organisée par Cosplay Heaven qui est à l’origine de nombreux petits évènements du genre.

cosplay-heaven

Une Dance Party de Cosplay Heaven ce sont des coplayers qui se retrouvent pour danser sur des génériques d’animés ou autres morceaux connus comme ceux d’Hatsune Miku. Les clips sont projetés sur des écrans géants et les fans se relaient en petits groupes pour monter sur scène et danser les chorégraphies qu’ils connaissent le mieux.

Évidemment ce genre d’évènement est réservé aux initiés et on ne se sent pas vraiment à sa place si on est le seul sans costume et sans connaître les danses. Mais ça vaut tout de même le coup d’oeil.

À peine avais-je pris ma première photo qu’on m’a dit que c’était interdit à l’intérieur. Alors que j’ai un peu payé ¥1500 pour ça. Heureusement on ne m’a rien dit pour les vidéos donc j’ai pris quelques films depuis le fond de la salle bien discrètement.

Le RER vu par les japonais
Commentaires 47

Le RER vu par les japonais

Le Japon compte son lot de fans de trains. On les appelle les “densha otaku”. On les voit dans les magasins de “hobby” acheter des trains électriques hors de prix, on au bout du quai dans les gares pour prendre des photos et vidéos des trains qui passent. Et quand ils voyagent, entre deux monuments, ils regardent ce qui se fait en matière de transport ferroviaire dans le pays qu’ils visitent.

Visa Gundam
Commentaires 5

Visa Gundam

La banque japonaise Mitsui Sumitomo vient de dévoiler le design de sa nouvelle carte Visa et on peut dire que “ça le fait grave”. On est habitué au Japon a voir des cartes bancaires plutôt sympa mais l’alliance avec Gundam est particulièrement réussie je trouve.

carte_visa_gundam

Et pour marquer le coup la banque offrira aux 5.000 premiers acquéreurs une figurine du Gundam RX-78 Pilot qui a servi de modèle. Et si vous regardez bien on peut lire “visa” sur le bouclier. Dans les prochains jours les banques Mitsui Sumitomo vont sûrement voir débarquer tous les otakus du pays. Enfin moi je m’en fous, ma carte c’est une carte “Winnie l’ourson” (et c’est pas une blague en plus).

gundam_rx-78-pilot

Wonfest 2011 – Partie 2
Commentaires 12

Wonfest 2011 – Partie 2

Pour cette seconde galerie sur le Wonder Festival 2011 Winter Edition je vous propose de découvrir certaines des plus belles figurines de l’évènement.

wonfest-2011-figurines

Tous les éditeurs étaient présents et les figurines dévoilées au public étaient très nombreuses. Désolé pour les puristes mais je n’ai pas pu prendre tous les nouveaux modèles en photo en raison de la foule, et je ne me suis pas non plus donné la peine de faire un classement par éditeur. Vous trouverez dans la galerie un peu de tout, à l’exception de la marque Banpresto qui était la seul du salon à interdire les photos sur son stand. Dommage car je ne suis pas fan de cet éditeur mais j’y ai tout de même vu des choses intéressantes.

Dream Party 2011
Commentaires 12

Dream Party 2011

Dimanche dernier à Tokyo se tenait la Dream Party 2011. C’est chaque année l’évènement à ne pas louper pour les otaku purs et durs, fans de cosplay et de hentaï, venus pour réaliser leurs fantasmes. On peut y voir du cosplay, des itasha et acheter pas mal de produits à caractère hentaï. Des évènements comme des tournois de trading cards ou des concerts sont également organisés, et une grande partie de la convention est réservée aux plus de 18 ans. En plus, conjointement, se tient le Comic 1. Il s’agit d’un grand marché où l’on peut acheter des doujin, les manga fait par des amateurs.

La Dream party et le Comic 1 se tiennent à Tokyo Big Site et font penser au Komike qui se tient deux fois par an au même endroit. Les différences sont toutefois très nombreuses. Le Komike est un évènement gratuit qui est immense, le plus grand rassemblement du genre au monde, alors que la Dream Party et le Comic 1 sont plus intimistes (mais tout de même très grands) et l’entrée de la Dream Party est payante (2000 yens soit environ 17 euros). La différence toutefois se situe principalement au niveau du contenu. Alors qu’au Komike on trouve un très grand nombre de doujin gay ou androgyne le Comic 1 est réservé au doujin érotique 100% hétéro. À la Dream Party également les cosplays d’hommes incarnant des personnages féminins sont interdits alors qu’ils sont légion au Komike. Enfin la Dream Party joue sur le côté intime et le but est clairement de permettre aux otaku de réaliser leurs fantasmes en leur permettant de rencontrer certaines de leur idoles et de prendre leur temps avec les coplayers pour parler ou les prendre en photo sous toutes les coutures. On notera aussi que la Dream Party et le Comic 1 se tiennent en intérieur exclusivement alors que le Komike occupe une grande partie des zones extérieures du complex. C’est important surtout pour les photos de cosplay qui demandent un matériel photo différent dans les deux cas.

dream-party-2011-tokyo

Le Comic 1 occupe deux halls du Tokyo Big Site. C’est assez pour accueillir plusieurs centaines d’auteurs de doujin et offrir un choix énorme en manga amateurs. L’immense majorité des doujin vendus ici, pour ne pas dire tous, sont des hentaï, très hardcore pour la plupart. Leur prix varie entre 200 et 800 yens avec une majorité de manga à 300 ou 500 yens. Les couvertures sont extrêmement soignées mais l’intérieur l’est souvent beaucoup moins, mais heureusement il est permis de feuilleter le contenu sans restrictions sur tous les stands. Notons d’ailleurs que l’évènement n’est pas interdit aux moins de 18 ans même si l’on voit des mentions “pour adulte” un peu partout. Comme je le disais plus haut presque tous les doujin du Comic One sont destinés aux hétéros et avant tout aux hommes.

La Dream Party qui se tient à quelques mètres est l’évènement principal de la journée. C’est le cosplay qui y tient la plus grande place et on y voit surtout des cosplayeuses en tenues sexy. Les passionnés de photos peuvent s’en donner à coeur joie puisque la Dream Party est organisée de façon à ce que chaque personnes puisse photographier les cosplayers à son rythme. Les cosplayers jouent vraiment le rôle de modèles privés et posent pour une seule personne à la fois. Il n’y a pas de limite de temps et on peut demander n’importe quoi aux cosplayers et en général ils s’exécutent avec plaisir. Comme l’évènement joue la carte hentaï au maximum on assiste partout à des scènes où des photographes demandent à des filles de prendre des positions très exhaustives. On est vraiment dans un monde à part où le visiteur de passage n’a pas vraiment ça place mais qui est idéal pour les passionnés de photo et/ou de cosplay.

Outre le cosplay on peut voir à la Dream Party quelques itasha, les voitures décorées aux couleurs de manga ou jeux vidéo. Elles ne sont pas très nombreuses mais cette années elles étaient très réussies. Les stands de produits dérivés, souvent à caractère hentaï occupent aussi une grande partie des lieux. On peut y acheter par exemple des taies d’oreillers ecchi ou n’importe quel produit avec des personnages de manga féminin dessus. L’espace consacré au tournoi de trading cards prenait aussi une grande place à la Dream Party et semblait attirer beaucoup de monde.

Je vous laisse découvrir tout cela avec une première galerie photos. D’autres suivront rapidement avec entre autre, et en dernier, les cosplayeuses sexy.

Timbres Dragon Ball Kai
Commentaires 24

Timbres Dragon Ball Kai

Après One Piece, Naruto, Fullmetal Alchemist et quelques autres c’est au tour de Dragon Ball de débarquer à la poste (enfin!). Cette superbe planche de timbres Dragon Ball Kai est en vente dans les bureaux de poste japonais depuis le 26 janvier et pour quelques semaines.

timbres-dragon-ball-kai

Vous pouvez vous la procurer aussi dans la boutique du site.

Café Pokka Dragon Ball Kai
Commentaires 21

Café Pokka Dragon Ball Kai

Je parle de Dragon Ball Multiverse et ça me fait penser que j’ai toute une série de boissons à vous présenter dont les excellentes cannettes de café Pokka qui reprennent tous les personnages principaux de la série d’Akira Toriyama. Je dis “excellentes” pour le design, pour le goût je ne sais pas, je ne bois pas de café.

La série Pokka Dragon Ball Kai se décompose en fait en quatre sous-séries avec à chaque fois 10 personnages à collectionner, soit 40 cannettes différentes au total!

Dans le même style vous avez aussi la boisson énergisante Dragon Ball Kai Power Squash.