Feux d’artifice – Effets
Commentaires 6

Feux d’artifice – Effets

La semaine dernière j’ai partagé avec vous quelques photos de feux d’artifice. En voici quelques nouvelles mais cette fois un peu spéciales. C’est la première année que je m’essaie à a photo de feux d’artifice et j’ai fait quelques tests pour essayer d’obtenir des effets inattendus. Je n’ai pas retouché les photos, je vous les présente tel quel.

Les effets sont obtenus tout simplement soit en bougeant l’appareil photo, soit en zoomant durant la prise de vue. Ce qui est difficile c’est d’avoir le bon timing et ce qui est encore plus difficile c’est d’anticiper le résultat obtenu.

Nouvel An dans un temple shinto
Commentaires 6

Nouvel An dans un temple shinto

Je fais parti du groupe qui s’occupe de l’organisation des évènements qui se déroulent au temple shinto du quartier, et dans la nuit du 31 décembre je suis allé aider pour la préparation du Nouvel An.

nouvel_an_japon_shinto

Au Japon chaque quartier a son temple shinto, c’est l’endroit qui abrite le dieu qui veille sur les habitants.

Les japonais en général n’ont pas de religion mais suivent des règles venant aussi bien du Bouddhisme, du Shintoisme et du Christianisme. Et dans la nuit du Nouvel An, ainsi que dans les premiers jours de l’année, les japonais se rendent au temple bouddhiste ou shintoiste pour prier. Ils peuvent se rendre dans un grand temple ou dans le temple de quartier, voir les deux.

Cette année environ 650 personnes se sont déplacées au temple shinto de mon quartier. L’ambiance était très spéciale et bien loin des fêtes “3… 2… 1… Bonne Année!”

Les premières personnes sont arrivées vers 23h30 et ont commencé à constituer la file d’attente devant l’autel du temple. Les prières ne commencent pas avant minuit pile. Le temple était plongé dans l’obscurité, éclairé presque uniquement avec des bougies. À minuit pile, dans un silence total, le passage à la nouvelle année a été marquée par 4 coups de tambours. Aussitôt les personnes ont commencé à prier, deux par deux. Le rituel consiste à jeter de l’argent dans une urne avant de sonner une cloche à l’aide d’une grosse corde. Ensuite on s’incline et on tape des mains plusieurs fois avant de dire ses souhaits pour la nouvelle année. Le tout ne prend que quelques secondes.

Les personnes qui se sont déplacées au temple se voient remettre un porte bonheur à leur arrivée, et avant de partir elle peuvent boire un thé chaud ou un verre d’alcool, et se réchauffer autour d’un feu au milieu de la cour.

Voici quelques photos de la nuit:

Le soir du tremblement de terre (3)
Commentaires 2

Le soir du tremblement de terre (3)

tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Dans la rue on ne voit plus les installations anti-sismiques du même oeil. Ici les piliers d'un pont.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Cette station de métro comme toutes les autres a été condamnée. J'ai vu aux infos que certaines avaient ré-ouvert pour accueillir des gens durant la nuit.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Ce panneau indique au moins 1h30 de bouchon. En fait c'est bien plus que ça. Mon beau-père qui était en voiture dans le même coin que moi au moment du séisme a passé toute la nuit dans son véhicule. Je plein ceux qui ont choisi l'option taxi pour rentrer et qui ont payé une fortune pour ne pas avancer.
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Les stations de bus sont prises d'assaut par les gens qui habitent trop loin pour rentrer à pied
tremblement-de-terre-tokyo-11-mars-2011
Dans les bus ça a l'air d'être l'enfer. Les gens sont entassés alors que les véhicules restant à l'arrêt. Au bout d'un moment les bus se sont tout de même complètement vidés. J'ai demandé à un chauffeur pourquoi. Il me répond qu'il n'a pas bougé depuis deux heures.
Snow Monsters
Commentaires 14

Snow Monsters

Alors que l’on commence à avoir des températures plus douces à Tokyo ce mois-ci, on a subit aujourd’hui le retour de la chaleur d’été avec un gros soleil et pas un poil de vent. Une journée bien assommante en ville avec tout le béton. Histoire de me rafraîchir un peu j’ai cherché quelques photos de l’hiver japonais sur le web et je suis tombé sur cette galerie de l’excellent site Pink Tentacle que je mentionne de temps en temps. Je vous invite à y jeter un oeil car les photos présentent une facette du Japon que l’on ne connaît pas forcement et qui est pourtant magnifique, celle de la nature, particulièrement la montagne, en hiver.

snow_monster_7

snow_monster

snow_monster

Les États-Unis au Japon
Commentaires 22

Les États-Unis au Japon

Aujourd’hui je vous propose quelques photos qui illustrent la présence de l’armée américaine dans le sud du Japon, à Okinawa. En effet depuis la fin de la seconde guerre mondiale les États-Unis occupent une forte présence sur l’île principale d’Okinawa avec plusieurs bases mais aussi à travers une transformation d’une partie de l’île pour l’adapter aux soldats.

Lorsque l’armée américaine se pose quelque part cela entraîne toujours beaucoup de changements dans la région et Okinawa ne fait pas exception à la règle. On entend parfois dire que l’armée américaine ne se déplace jamais sans son McDo. À Okinawa ils ont surtout amené des Starbucks qui sont particulièrement nombreux mais on a aussi vu la construction de nombreux commerces ou zones commerciales dédiées en premier lieu aux soldats et à leurs familles. Dans beaucoup de magasins on peut payer en dollars américains d’ailleurs.

Mais ce que l’on remarque le plus ce sont les bases militaires et les soldats un peu partout sur l’île. Les trois armées (Terre, Air et Mer) sont installées au Japon et elles ont de sacrées installations et beaucoup de moyens.

Photo du jour: Les piles pour otaku
Commentaires 7

Photo du jour: Les piles pour otaku

Vues à Akihabara la semaine dernière. À seulement ¥50 la paire, environ 0.45€, j’en ai acheté juste pour les prendre en photo. J’imagine qu’elles de doivent pas avoir une grande durée de vie.

piles otaku akihabara

Photo du jour: Ciel rose
Commentaires 8

Photo du jour: Ciel rose

De la pluie! Enfin!

Hier il a plu à Tokyo et ça fait du bien, on a eu un été particulièrement chaud et je ne me rappelle pas avoir vu de la pluie depuis juin. En plus de la fraîcheur bienvenue on a eu la droit à un spectacle étonnant en soirée: tout le ciel est devenu rose, vraiment rose, puis a tourné au violet.

Photo du jour: Parapluies
Commentaires 10

Photo du jour: Parapluies

Si vous cherchez un objet pour définir le Japon vous penserez peut-être à une peluche Hello Kitty ou un manga hentaï, mais on pourrait tout aussi bien citer le parapluie. Le Japon est le pays du parapluie. Du parapluie et aussi de l’ombrelle d’ailleurs.

On voit des parapluies à vendre partout si bien que dès qu’une goutte de pluie tombe on n’a généralement pas besoin de faire plus de quelques pas pour s’en acheter un. Mais plus que ça la société est vraiment organisée pour les utilisateurs de parapluies. Par exemple à l’entrée des magasins on trouve des sacs en plastique tout en longueur prévus pour y ranger son parapluie et ne pas dégueulasser tout l’intérieur avec l’eau qui goutte. Mais plus fort il existe aussi le porte parapluie pour les vélos, et récemment j’ai remarqué que même les sièges de salles de cinémas étaient équipés d’un orifice spécial pour y déposer son parapluie.

Mais le plus amusant c’est de voir le nombre de parapluies devant certaines maisons. Comme on reçoit parfois des parapluies en cadeaux et qu’en plus on en achète un “jetable” presque à chaque fois qu’il se met à pleuvoir quand on est dehors (c’est entre 1 et 5 euros donc on peut se permettre), on a vite fait de les entasser. Sans compter que l’on en trouve souvent oubliés dans le train ou sur un banc – j’en ai encore ramené un ce soir.

Pour la photo du jour (les photos en fait) je n’ai pas eu à chercher bien loin puisque j’ai pris en photo quelques entrées d’appartements de mon immeuble.

parapluies-japon

parapluies-japon

parapluies-japon

Photo du jour: pas d’inquiétude 3
Commentaires 40

Photo du jour: pas d’inquiétude 3

Vous le savez le Japon est un pays dans lequel les vols, s’ils existent bien, sont assez rares. Nouvelle preuve de l’insouciance des Japonais au sujet de ce fléau, sur les parkings à vélos on remarque qu’un nombre important de deux roues ont un antivol ouvert, avec la clé dessus. Pourtant deux choses ont la réputation d’être souvent volées au Japon: les parapluies, et les vélos. Ce sont des vols plutôt “pratiques” de personnes qui pour une raison ou pour une autre n’ont pas envie de rentrer chez elles à pied ou sous la pluie.

L’expérience

Cette semaine, avant-hier, j’ai cassé l’antivol de mon vélo. Comme je n’ai pas ni l’envie, ni vraiment le temps d’aller le faire changer, je vais le laisser comme ça. Mon vélo est dehors jour et nuit, sur le parking à vélos de ma résidence ou sur celui près de la gare de trains. On va voir dans combien de temps je me le fais voler. Tic Tac Tic Tac…