Otoroshi (おとろし)

Ce youkai a environ la taille d’un loup et possède une très longue fourrure qui cache son corps. Il a le visage plat avec des gros crocs protubérants. Il possède aussi de longues griffes tranchantes. Il est parfois dit qu’il peut se cacher dans sa fourrure pour ne pas montrer sa vraie taille et qu’il se camoufle dans les ombres.
Il est le gardien des temples au Japon et les protéget des gens irrespectueux envers la religion qui y est pratiquée. Pour cela, il monte se cacher sur le toit du temple ou au-dessus du torii (porte extérieure qui indique l’entrée du temple) et, dès qu’un "impie" passe la porte, il se jette sur lui et le dévore. S’il est blessé durant le combat, ses blessures se soigneront dans les 24h suivantes. L’otoroshi ne dort jamais et surveille constamment le temple.

Sagari (下がり / さがり)

Le sagari est un yuurei qui naît lorsqu’un cheval meurt au pied d’un arbre. Son âme se retrouve alors liée à celui-ci. Il a l’apparence d’une tête de cheval sans corps et s’accroche aux branches grâce à sa crinière ou, selon les descriptions, grâce à un bras humanoïde. Une personne ayant bon coeur peut libérer l’esprit, mais tous ne souhaitent pas aller dans l’au-delà, préférant rester dans le confort de leur arbre. Cette créature n’est pas dangereuse. On la trouve communément sur l’île de Kyuushuu dans les préfectures de Fukuoka et de Kumamoto.

Dotorabou (どとらぼう)

Le dotorabou est l’esprit en colère d’un fermier dont on a vendu les champs de riz après sa mort. La boue et la terre lui donnent une forme physique en prenant l’aspect d’un torse avec trois doigts à chaque main et un seul gros oeil globuleux. Ils surgissent brusquement de la terre pour demander qu’on leur rende leurs champs et effrayer ceux qui ont négligé leurs terres mais ils ne sont pas dangereux.

Kama-itachi (鎌鼬 / かまいたち)

Le kama-itachi est un youkai ressemblant à une fouine avec des griffes en forme de faucille (ou portant une faucille selon les descriptions). Il se déplace tellement vite qu’on ne peut pas bien le distinguer.
Il attaque occasionnellement les humains voyageant seuls en forêt ou dans les marais, spécialement la nuit. Ces attaques se font par groupes de trois : le premier kama-itachi pousse la victime par terre, le second la coupe et le troisième soigne ses blessures pour qu’elle ne saigne pas trop. Celles-ci ne sont pas graves mais sont douloureuses. Lorsqu’ils chassent, ils ressemblent à de petites tornades à cause de leur rapidité.

La raison de leurs attaques est inconnue mais il est possible que ce soit pour défendre leur territoire.

Amikiri (網きり / あみきり)

L’amikiri est un youkai aquatique de la taille d’un enfant. Il possède une queue de serpent, des pinces de homard et une tête ressemblant à celle d’une mouette. Leur nom leur vient du fait qu’il coupe les filets de pêche étendus dans les eaux où ils nagent. Malgré cela, ce sont des créatures pacifiques qui peuvent se lier aux humains s’ils sont respectueux envers la nature, particulièrement envers les eaux où ils vivent. Ils peuvent sortir de l’eau pour de courtes périodes en prenant forme humaine ou en "nageant" dans l’air.

Il existe aussi un cousin terrestre de ce youkai possédant des jambes à la place de la queue de serpent: le kamikiri. Celui-ci vit dans les forêts et saute sur la tête des gens qu’il rencontre pour leur couper les cheveux.

Retour: Les créatures mythiques japonaises – partie 1
Suite: Les créatures mythiques japonaises – partie 3

Auteur: Nataku

Une réponse à “Les créatures mythiques japonaises – partie 2”

  1. Fuyuka-chan dit :

    Le Kama-itachi n’est pas un des esprits qu’ invoque Temari dans Naruto? (quand Sasuke quitte Konoha)

Laisser un message