bouton
accueil
japonaisguide
plan_site
 Connexion   Inscription    FAQ    Candysan

Index du forum » Ailleurs en Asie » Autres pays d'Asie




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : Brèves, news, insolite
 Message  Publié : 19 Juin 2008, 11:09 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 36
20min.ch a écrit :
Un lycée ouvre des toilettes pour les élèves travestis

Des WC seront réservés aux jeunes garçons qui fréquentent les cours habillés en filles.

La société thaï est très tolérante avec les travestis.
«Ces étudiants pourront aller aux toilettes tranquillement sans avoir peur qu’on les regarde, qu’on se moque d’eux ou qu’on les pelote», souligne le directeur de l’établissement situé en pleine zone rurale, au nord-est de la Thaïlande.

Sur la porte des nouvelles toilettes unisexes, trône un panneau dont le symbole montre une silhouette coupée en deux, pour moitié un homme dessiné en bleu, pour l’autre une femme en rouge. Il est indiqué en dessous «toilettes pour travestis».

Les katoey, nom thaïlandais des transgenres, qui choisissaient les toilettes pour filles mettaient mal à l’aise certaines élèves et ceux qui allaient chez les garçons se faisaient souvent harceler ou agresser, explique encore le directeur du lycée. Dans cet établissement tout à fait conventionnel, 200 des 2600 élèves se considèrent comme «transgenre», a révélé une récente étude menée par la direction.

Si les régions rurales de Thaïlande restent très conservatrices sur bien des points, l’initiative du lycée reflète un autre aspect de la société thaï: sa tolérance vis-à-vis de la très visible communauté transgenre, qui regroupe travestis, transsexuels ou hermaphrodites. Les élèves «n’ont pas de problèmes avec les travestis, mais aller dans les mêmes endroits privés, comme des toilettes, les rend mal à l’aise, commente le directeur. Même si les jeunes travestis se comportent de façon encore plus féminine que les jeunes filles, leur anatomie reste celle d’un garçon.»

(ap)

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Brèves, news, insolite
 Message  Publié : 19 Juin 2008, 11:21 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 36
20min.ch a écrit :
Inquiétudes pour le panda en Chine

Les autorités estiment qu'environ 80% de l'habitat naturel du mammifère menacé a souffert lors du séisme qui a frappé la province du Sichuan le mois dernier.


La réserve de Wolong, connue dans le monde entier, et 48 autres créées dans la province pour protéger les pandas et autres espèces menacées ont subi des dégâts lors du séisme, selon Cao Qingyao, un porte-parole de l'administration forestière. Il a estimé qu'environ 80% de l'habitat du panda au Sichuan avait été dégradé par le tremblement de terre qui a provoqué nombre de glissements de terrain.

Il a ajouté qu'on ignorait toujours combien de pandas ont été tués lors du séisme du 12 mai dernier. «On ne peut toujours pas avoir accès à certains des habitats locaux, alors c'est impossible d'évaluer précisément les pertes», a-t-il confié mardi à des journalistes à Pékin.

La Chine est le seul pays au monde où des pandas vivent à l'état sauvage et le plantigrade y est presque vénéré comme un symbole national. Environ 1.600 des mammifères vivent dans les forêts de bambous des montagnes du Sichuan essentiellement et de la province voisine du Shaanxi. Environ 180 autres ont été élevés en captivité.

La réserve de Wolong, qui abritait 64 pandas, a subi de très importants dégâts et l'un des animaux a été tué tandis qu'un autre est toujours porté disparu. Le centre reste fermé aux visiteurs et pourrait ne pas rouvrir avant l'année prochaine.

Selon David Wildt, un spécialiste des pandas du Zoo national de Washington, les photos montrent que l'habitat du panda a été fortement endommagé par endroits. Mais il juge que les 80% de dégradations avancés par Cao Qingyao relèvent plus de la supposition. La seule façon d'évaluer précisément les dégâts serait d'envoyer des équipes dans ces zones largement inaccessibles, a-t-il estimé.

Les scientifiques de Wolong ont fait état de l'instinct de survie inné des pandas, un sixième sens qui les aurait incité à se mettre à l'abri avant le tremblement de terre et quitter les zones menacées par les glissements de terrain pour se réfugier dans les hauteurs.

Mais pour David Wildt, aucun élément scientifique ne vient étayer cette théorie: «Nous n'avons vraiment aucun indice sur la façon dont un animal va réagir par anticipation d'un séisme», assure-t-il.

Source: AP

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Brèves, news, insolite
 Message  Publié : 20 Juin 2008, 08:47 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 36
20min.ch a écrit :
Une force antiterroriste de 100.000 hommes pour les JO

La Chine mobilise environ 100.000 policiers et militaires pour prévenir d'éventuelles attaques terroristes contre les Jeux olympiques de Pékin (8-24 août), rapporte l'agence Chine Nouvelle jeudi.


Des commandos et unités spéciales de la police et des soldats de l'armée régulière composent cette force, qui a été activée après une série d'exercices au début du mois. Elle inclut l'Unité de commando loup des neiges, un groupe paramilitaire qui a pour mission de gérer les alertes terroristes et les troubles à l'ordre public à l'occasion des JO de Pékin, précise Chine Nouvelle.

Le passé montre «que des attentats terroristes peuvent se produire avant les Jeux, donc nos forces terroristes sont opérationnelles avant la cérémonie d'ouverture», a précisé Liu Shaowu, directeur du département sécurité du Comité d'organisation des Jeux de Pékin, cité par Chine Nouvelle.

Selon M. Liu, son département a préparé plus de 500 plans spécifiques pour la sécurité, le transport, la lutte anti-incendie et la protection de personnalités.

La Chine avait déjà instauré une série de mesures de sécurité et organisé une autre force de 440.000 agents de sécurité et bénévoles pour prévenir des attaques.

Le gouvernement chinois estime que le terrorisme représente la menace la plus importante pour les Jeux et affirme avoir déjà déjoué de multiples complots de séparatistes en Chine visant à saboter l'événement.

Pékin considère le dalaï-lama, chef spirituel des bouddhistes tibétains, comme un séparatiste, et a accusé ses partisans d'orchestrer des manifestations au Tibet cette année pour faire capoter les JO et de préparer des «escadrons suicides» en vue de commettre des attentats.

Les autorités chinoises affirment avoir déjoué des complots contre les Jeux préparés par des séparatistes au Xinjiang, une région du nord-ouest de la Chine voisine du Tibet où vit une grande partie de la population musulmane du pays.

Source: AP

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Brèves, news, insolite
 Message  Publié : 21 Juin 2008, 09:43 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 36
20min.ch a écrit :
La Chine libère 1157 personnes

La Chine a libéré 1157 personnes accusées d'être impliquées dans les émeutes au Tibet en mars dernier, a déclaré vendredi l'agence officielle Chine nouvelle.


Cette annonce a eu lieu la veille du passage à Lhassa de la flamme olympique.

Les 1157 personnes avaient été arrêtées à la suite de «délits mineurs» dans le cadre des troubles, a déclaré le vice-président du Tibet, Palma Trily, au cours d'une conférence de presse à Lhassa.

Auparavant, il avait annoncé que les tribunaux tibétains avaient infligé des «peines» dont la nature n'a pas été précisée à 12 personnes impliquées dans les émeutes à Lhassa. Par ailleurs, 116 personnes attendent d'être jugées, a-t-il ajouté. Selon lui, 1315 personnes au total avaient été arrêtées ou s'étaient rendues aux autorités après les émeutes.

Au total, 42 personnes ont jusqu'à présent été jugées après les manifestations anti-chinoises du mois de mars. En avril, 30 personnes avaient été condamnées à des peines allant de trois ans de prison à la réclusion à vie.


Amnesty «encouragée»

Dans un bref communiqué diffusé à Londres, Amnesty International s'est dit «encouragée» par cette annonce. L'organisation de défense des droits de l'homme avait appelé mercredi le gouvernement chinois à fournir des informations sur plus d'un millier de personnes placées en détention lors des violents troubles dans la région autonome.

Les manifestations pacifiques, qui avaient commencé le 10 mars à Lhassa pour marquer l'anniversaire du soulèvement de 1959 contre la domination chinoise, avaient dégénéré en violences généralisées le 14 mars, s'étendant à d'autres régions de la Chine où résident des Tibétains.

Selon les dirigeants tibétains en exil, 203 personnes sont mortes au cours de la répression déclenchée ensuite par le gouvernement chinois. La Chine de son côté revendique la mort d'un Tibétain «insurgé» et accuse les «émeutiers» d'être responsables de 21 décès.


Flamme olympique

La question du Tibet a été au centre des manifestations contre le parcours de la flamme olympique avant son arrivée en Chine, pays qui organise en août les Jeux olympiques d'été à Pékin.

Les militants pro-tibétains, les défenseurs des droits de l'homme et de la liberté de la presse ont organisé des manifestations massives à Londres, Paris et San Francisco et des rassemblements de moindre ampleur en Australie, en Inde et ailleurs.

L'étape tibétaine de la flamme est considérée comme l'une des plus sensibles du parcours chinois. La Chine accuse les Tibétains de prendre pour cible les Jeux olympiques, bien que leur chef spirituel, le dalaï lama, ait apporté à plusieurs reprises son soutien à l'organisation des JO à Pékin.


Source: SDA/ATS

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: Brèves, news, insolite
 Message  Publié : 23 Juin 2008, 09:43 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 36
20min.ch a écrit :
Naufrage aux Philippines: Aucun signe de vie dans le ferry

La marine philippine a annoncé lundi qu'il ne semblait y avoir aucun signe de vie à bord d'un ferry qui a chaviré en plein typhon avec plus de 800 personnes à son bord, dans le centre de l'archipel.


Une de ses équipes s'est approchée du navire dimanche après-midi.

«Nous nous sommes approchés de la coque du navire, nous avons tapé, frappé pour signaler notre présence et voir s'il pouvait y avoir encore des personnes à l'intérieur. Malheureusement, nous n'avons obtenu aucune réponse», a déclaré le lieutenant-colonel Edgard Arevalo.

Le MV Princess of the Stars, transportant 862 personnes (751 passagers et 111 membres d'équipage), selon un nouveau décompte fourni par la compagnie, a sombré samedi. Jusqu'à présent, 32 survivants ont été recensés, dont un membre d'équipage.

Des plongeurs de la marine comptaient forer la coque du navire, lundi, pour tenter de déterminer s'il pouvait y avoir des survivants enfermés dans des poches d'air.

Un navire de guerre américain a appareillé d'une base navale au Japon pour se diriger vers la zone du naufrage et aider aux opérations de secours, a indiqué lundi la présidence philippine. Le navire, parti de sa base d'Okinawa, doit arriver mardi sur la zone du naufrage.


Compagnie suspendue

Le gouvernement philippin a par ailleurs annoncé lundi qu'il avait décidé de suspendre les opérations de tous les navires appartenant à la compagnie Sulpicio Lines. Celle-ci est «responsable» du naufrage, a affirmé la sous-secrétaire aux Transports Elena Bautista.

D'autres navires de la compagnie ont été à l'origine de tragédies par le passé, a rappelé Dante Jimenez, responsable d'un groupe de défense des victimes, les «Volontaires contre le crime et la corruption» qui envisage de mener une action collective en justice contre la compagnie.

Ainsi, le Dona Paz, avec plus de 4000 personnes à bord, avait sombré en 1987 après une collision avec un pétrolier, dans l'une des pires catastrophes maritimes de l'histoire.

En septembre 1998, le Princess of Orient avait coulé avec 150 passagers et 250 personnes avaient également trouvé la mort en 1988 dans le naufrage du Dona Marilyn. «Cette compagnie devrait se voir retirer sa licence car (beaucoup) de ses bateaux sombrent», a estimé M. Jimenez.

Au moins 598 personnes sont mortes ou portées disparues à la suite du passage du typhon Fengshen aux Philippines, ont indiqué lundi les secouristes. Un bilan qui ne tient pas compte du naufrage du ferry.


Source: SDA/ATS

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 message(s) ] 

Index du forum » Ailleurs en Asie » Autres pays d'Asie


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :