bouton
accueil
japonaismembre
plan_site
 Connexion   Inscription    FAQ    Candysan

Index du forum » Ailleurs en Asie » Autres pays d'Asie




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [Conférence] Les bases du Confucianisme
 Message  Publié : 09 Fév 2007, 13:11 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2006, 22:38
Message(s) : 1515
Localisation : PARIS X
Âge : 36
Les fondements du Confucianisme

Image

Par Jean-Claude Pastor, maitre de conférence, université de Bordeaux III.

Toujours dans le cadre du cycle des conférences au Musée d'Aquitaine sur les "Religions Asiatiques" je vous propose ici une rapide introduction à la pensée Confucéenne.

Introduction :

Le terme "confucianisme" a été instauré à l'orée du XVIIème siècle par des missionaires occidentaux, principalement jésuites.
Né dans la province du Shandong sous la dynastie Zhou, et issu de la petite artistocratie, Confucius (Kong Fu Zi en chinois 孔夫子) sera considéré comme un des fondateurs de la pensée "éducatrice" chinoise.
A cette époque la dynastie Zhou perd de plus en plus ses idéaux et son rayonnement, tant étatique, que culturel. Une déperdition des anciens préceptes conduira Confucius, adepte de l'ordre ancien et laissé-pour-compte de ce régime à élaborer un nouveau mode gouvernemental basé sur la tradition chinoise.
Nombre de ses semblables deviendront précepteurs ou conseillers itinérants plus par manque de ressource tangible que par choix.

Développement de la pensée :

L'homme devient alors précepteur au premier sens du terme, allant jusqu'à rassembler autour de lui plusieurs milliers de disciples qui suivront ses pérégrinations dans la province du Shandong. Idée souvent reçue, il n'est pas le fondateur d'une religion ou d'une philosophie quelconque, mais simplement un homme de droit attaché à la tradition pluri-séculaire chinoise.
Dans ses Entretiens il le cite lui-même "je transmets l'enseignement des anciens sans rien apporter de nouveau".
Pourquoi tant d'engouement alors ?
Pour la simple raison que dans ces temps de chaos, ou la Chine est morcelée en royaumes, un retour aux anciennes méthodes rassurent la population et lui permêt d'avancer dans la vertu. A force d'ascèse et de respect des préceptes passés, l'homme de bien sert l'Etat.

Confucius instaure alors un idéal de gouvernement, non coercitif, et qui fait appel à la vieille notion de "charisme intérieur" ("virtus" en latin") qui permet au souverrain d'agir sans agir à proprement parler, comme le fait le Ciel (cf. première conférence) qui influe sur la vie sans qu'on le ressente. Ce principe d'immanence est une des clés de la pensée confucéenne.

Ainsi les rites doivent remplacer les lois, et Confucius a su habilement soustraire certaines de ces lois à caractère liturgique en enlevant justement cette charge surnaturelle et transcendante. Les rites régulent de ce fait la société, en gardant la ferveur de chacun et l'authenticité éthique de ces pratiques fait que chaque homme trouve sa place au sein de l'ensemble.
Il a également gardé la base scripturaire chinoise en censurant certains textes qu'il jugeait trop licencieux -> création d'un corpus de 13 classiques chinois qui formeront les bases de la doctrine Confucéenne, sans aucun lien religieux ; de simples textes canoniques d'anciens rois qui tendent à harmoniser la relation Homme/Cosmos.
Le Confucianisme est ainsi assimilé à la "Culture des Lettrés".

Sous la dynastie Han le Confucianisme devient doctrine d'état et ce jusqu'à l'arrivée du Bouddhisme, qui mettra un frein à l'expansion de cette pensée. On assiste cependant à un retour sous la dynastie Tang avec le "Néo-Confucianisme" (littéralement l'étude du Tao pour les chinois), ce même courant de pensée qui servira de base étatique au Bakufu Tokugawa au Japon.

_________________
Image
Jin Photo
Magical


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 30 Mars 2007, 03:53 
Hors-ligne
Donateur

Inscription : 06 Mars 2007, 11:02
Message(s) : 250
Localisation : Tokyo, Minato
Âge : 35
Anecdote :

Confucius est une traduction pour les etrangers, aucun chinois ne connait confucius mais il connaissent tous Kong Fu Zi... Qui veut dire Maitre Kong.

Confucius ne remporta que peu de succes de son vivant et mourru pauvre et presque oublie, mais ses pensees furent reconnu apres sa mort !

Ses descendants furent nommes Mandarin a Qufu (gouverneur de province) ils eurent le droit d'avoir des concubines et les descendants existent encore mais ce sont refugies a Taiwan depuis que les communistes sont arrives au pouvoir.

Le Kong Miao, le Temple de confucius se trouve a Qufu juste a cote de la residence de la famille Kong et il a obtenu le droit d'etre recouvert de tuiles Jaunes jusque la reservees aux batiments de la famille imperiale.

La residence et le temple sont visitable a Qufu.

_________________
Je suis "Camembert addicted" !


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 2 message(s) ] 

Index du forum » Ailleurs en Asie » Autres pays d'Asie


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 1 invité

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :