bouton
accueil
japonaismembre
plan_site
 Connexion   Inscription    FAQ    Candysan

Index du forum » Le coin détente » Littérature




Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 
Auteur Message
 Sujet du message : [Dossier] Le Clan des Otori
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 18:35 
Hors-ligne
Donateur

Inscription : 18 Mars 2007, 21:01
Message(s) : 809
Localisation : Lille
[center]Le Clan des Otori[/center]

[center]ImageImageImage[/center]

Présentation :

Titre : Le Clan des Otori
Editeur : Gallimard
Auteur : Gillian Rubinstein (pseudonyme : Lian Hearn)
Illustration : Christian Broutin
Thème : Japon Féodal, société & moeurs ...
Style : aventure, action, fantastique
Site officiel : http://www.leclandesotori.com
Prix moyen des tomes belle édition : 17 euros
Prix moyen des tomes collection Poche : 7-8 euros

[center]Intrigue...[/center]

Image Dans un Japon féodal, au XVe siècle, Takeo, jeune homme vivant dans un village tranquille, voit un jour son peuple massacré par l'impitoyable Seigneur Iida Sadamu du clan des Tohan qui voue une haine sans merci pour ce peuple. Leur religion leur interdisant de tuer, Takeo est sauvé de justesse et adopté par Shigeru, seigneur Otori. Takeo est alors mélé a des affaires de clans...

Découvrant des capacités qui jusque là sommeillaient en lui, il est alors propulsé par sa loyauté pour Shigeru et sa soif de vengeance dans Inuyama, la capitale du seigneur Iida...
Mais celui-ci, devenant de plus en plus soucieux pour sa sécurité, fit construire un "parquet du rossignol" qui mène à sa chambre. Ce parquet étant construit avec art, il chante dès que quelqu'un ose y poser le pied... Autant dire que c'est un défi de plus pour Takeo...
Arrivera-t-il à venger son peuple et à protéger son maître ... ?

L'intrigue suit aussi en parrallèle l'histoire de Kaede, jeune femme noble qui est elle aussi melée à des réglements de clans qui la dépassent...

Qu'adviendra-t-il de Takeo et de Kaede à travers cette époque si brutale et pourtant si interessante ... ?

[center]Image[/center]

[center]Personnages...[/center]

Takeo
Jeune homme élevé parmis le peuple des Invisibles, il est sauvé et adopté par Sire Shigeru et devient donc un Otori...

Kaede
Jeune femme noble qui a la réputation, après tous ses mariages vécues, de tuer quiconque la désir. En effet, tous ses mariages ont apportés la mort de ses époux. Elle est alors entrainé dans des affaires qui la dépassent...

[center]Image[/center]

Tome I
Image

[center]Image[/center]

Tome II
Image

Image

[Spoil]Takeo, héritant à la mort de l'héritage de Shigeru, est obligé de le renier pour s'engager dans la tribu, une organisation s'étalant dans tous les pays. Il doit alors oublier héritage, pouvoir, apprentissage et même son amour pour Kaede...
Celle-ci quand à elle va devoir s'imposer dans le monde des hommes avec les quelques atouts qu'elle a... et ainsi protéger son secret...

Mais Kaede et Takeo sont-ils voués à ne plus jamais se revoir ? La tribu peut-elle éloigner Takeo de sa déstinée ?
[Fin du Spoil]

[center]Image[/center]

Tome III
Image

Image

[Spoil]Takeo s'étant enfin libéré de l'emprise de la tribu et réfugié au temple de Terayama, il devient alors un seigneur d'armée qui veut récupérer son héritage laissé par Shigeru et ainsi s'imposer dans le monde des seigneurs Japonais. Cependant Takeo a entendu une mystérieuse prophétie d'une vieille femme pure :

"Tu conquerras la paix en cinq batailles : quatre victoires et une défaite."

Takeo, seigneur Otori et Kaede, souveraine de Shirakawa vont-ils arriver à leur objectif et honorer la mémoire de Sire Shigeru et dame Shirakawa... ? La prophétie va-t-elle se réaliser ?
[Fin du Spoil]

[center]Image[/center]

Tome IV
Image

N'ayant pas encore lu le tome IV, je ne veux pas me risquer dans le résumé ^^ je le ferai dès que je l'aurais terminé.

[center]Image[/center]

[center]Avis...[/center]

Image Je ne sais vraiment pas par où commencer...Ce livre restera pour moi un des meilleurs que j'ai lu.

On découvre un univers très poétique, une écriture très fluide, belle et claire, des descriptions très réalistes et envahissantes...

Au niveau de l'intrigue, elle suit parallelement l'histoire de nos deux héros, ce qui rythme bien le scénario et permet de varier les actions... l'alternance entre scènes épiques et autres est très apprécié, et le suspens est bien sur très présent...

On retrouve bien entendu avec ce thème du Japon Médiévale tout le code rigoureux spécifique à cette société. On peut ainsi découvrir à travers ce livre les moeurs de cette société, la hiérarchie sociale, l'histoire de certains évenements historiques, des descriptions de lieux réels ( l'auteur ayant bien entendu visité les lieux de fons en comble) ainsi que des anecdotes diverses... mais il y a bien entendu une part de fictivité dans tous cela, tous les lieux n'étant pas forcément des lieux réels...etc
Une grande partie du livre est donc plongé dans une réalité historique et culturelle.

[center]Image[/center]

[center]Remarques...[/center]

Image Lian Hearn est diplomé de lettres a l'université d'Oxford. Elle adopte un pseudonyme, étant avant l'ecriture du Clan des Otori une écrivaine de livre pour enfants et ne voulant donc pas que son livre soit épris de préjugés. Elle voulait en effet que l'oeuvre soit jugée pour ce qu'elle est et non pour l'auteur qui l'avait écrit. Après le succés du livre, elle admit alors que le clan des Otori avait bien été écrit par elle.

Gillian Rubinstein (L.H), bien qu'étant d'origine Anglaise et habitant en Australie, voue une passion profonde pour le Japon. Elle a donc appris la langue, a découvert son histoire et sa poésie et a fait de nombreux voyages...
Dans son oeuvre, elle se sert surtout de ses souvenirs pour façonner son monde. Elle fut également aidé par de nombreuses personnes Japonaises de façon a ce que son oeuvre soit la plus crédible et la plus réaliste possible (bien qu'il y ait présence de fantastique).

[center]Image[/center]

[center]Extrait & informations supplémentaires...[/center]

Citer :
Le seigneur essuya le sabre et le remit dans le fourreau fixé à sa ceinture.
“ Viens ”, me dit-il.
Je restai là, tremblant, incapable de bouger. Cet homme avait surgi de nulle part. Il venait de tuer, sous mes yeux, pour sauver ma vie. Je me jetai à ses pieds en essayant de trouver des mots pour exprimer ma reconnaissance.
“ Lève-toi, dit-il. Le reste de la bande sera à nos trousses dans un instant. ”
Je parvins à articuler : “ Il faut que je retrouve ma mère.
- Pas maintenant. Tout ce que nous devons faire, c'est filer ! ” Il me força à me relever et commença à me presser de monter plus haut : “ Que s'est-il passé là-bas ?
- Ils ont incendié le village et tué… ” Le souvenir de mon beau-père s'imposa de nouveau à moi et je fus incapable de poursuivre.
“ Les Invisibles ? ”
Je chuchotai : “ Oui.
- C'est la même chose dans toute la province. Iida attise partout la haine à leur égard. J'imagine que tu es des leurs ?
- Oui. ” Je grelottais. On était encore en été et la pluie était tiède, cependant je n'avais jamais eu aussi froid de ma vie. “ Mais ce n'était pas uniquement pour ça qu'ils me pourchassaient. J'ai fait tomber sire Iida de son cheval. ”
À mon grand étonnement, le seigneur éclata de rire. “ Voilà un spectacle qui devait en valoir la peine ! Mais du coup, tu es doublement menacé. Il va devoir laver un tel affront. Enfin, maintenant tu es sous ma protection. Je ne laisserai pas Iida remettre la main sur toi.
- Vous avez sauvé ma vie, dis-je. A partir de ce jour, elle vous appartient. ”
Pour une raison ou pour une autre, ma remarque le fit rire de nouveau. “ Nous avons une longue marche devant nous, et nos estomacs sont vides et nos vêtements trempés. Il faut que nous ayons franchi la montagne avant que le jour soit levé et qu'ils se soient lancés à nos trousses. ”
Il s'éloigna à grands pas et je courus à sa suite, en faisant de mon mieux pour empêcher mes jambes de trembler et mes dents de claquer. Je ne connaissais même pas son nom, mais je voulais qu'il soit fier de moi et n'ait jamais à regretter de m'avoir sauvé la vie.
“ Je suis Otori Shigeru, dit-il quand nous commençâmes l'ascension du col. Du Clan des Otori, de Hagi. ”


[center]Image[/center]

Pour plus d'informations : http://www.leclandesotori.com/savoir.htm
- Ce qu'en dit l'auteur
- La caste des samuraïs
- la "voie du guerrier"
- la "voie du sabre"

[center]Image[/center]

[center]Image[/center]

_________________
Code Geass Forum & Fansite


Dernière édition par Light le 10 Oct 2007, 05:29, édité 1 fois.

Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 18:43 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 31 Mars 2006, 22:38
Message(s) : 1515
Localisation : PARIS X
Âge : 35
Je laisse le topic parce qu'il est bien présenté et parce qu'on voit que tu y a mis les formes ^^.
Mais il y avait déja un topic sur ces oeuvres quelques lignes plus bas :P.

Très bonne série by the way, même si l'écriture est parfois assez naïve (voulu), elle dégage quand même une certaine fraicheur, et permet de s'initier un peu à ce Japon ancien (mais ne pas prendre en compte les noms et lieux bien intégrés par l'auteur ^^.).

_________________
Image
Jin Photo
Magical


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 19:15 
Hors-ligne
Donateur

Inscription : 18 Mars 2007, 21:01
Message(s) : 809
Localisation : Lille
Oui j'avais vu, mais bon j'avais pensé à détailler d'avantage et a parlé de chaque livre... bref c'est un peu plus développé (non pas que l'autre sujet n'était pas intéressant :oops:, c'est juste que j'aime faire des dossiers sur ce que j'aime).

Sinon en effet l'auteur a repris certains nom de villes, mais beaucoup d'entre eux sont fictifs...

voilà une petite note de l'auteur à ce propos :

Lian Hearn a écrit :
Les [4] livres qui composent le Clan des Otori sont situés dans un pays imaginaire vivant à l'heure de la féodalité. Cette situation et cette période n'ont pas d'équivalents réels dans l'histoire, même si l'on peut découvrir dans ces pages l'écho des coutumes et des traditions japonaises et même si les saisons et les paysages sont ceux du Japon. Les "Parquets du rossignol" (uguisubari) sont une invention authentique. On en confectionnera dans un grand nombre des temples et de manoirs, et on peut en admirer les deux exemples les plus fameux au chateau de Nijo et au Chion'in, à Kyoto. J'ai donné des noms Japonais aux lieux du roman, mais ils n'ont que peu de rapport avec la réalité, en dehors de Hagi et de Matsue qui occupent à peu près leur position géographique réelle. Quant aux personnages, ils appartiennent tous à la fiction, si l'on excepte le peintre Sesshu, auquel il semblait impossible de forger un double.
J'éspère que les puristes de me tiendront pas rigeur des libertés que j'ai prises. Ma seule escuse est qu'il s'agit ici d'une oeuvre d'imagination.

_________________
Code Geass Forum & Fansite


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 19:30 
Hors-ligne
Administrateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 06:14
Message(s) : 7554
Localisation : Tokyo - Japon
Âge : 39
Je ferme l'autre sujet pour ne pas multiplier les fils semblables.

J'ai lu les deux premiers il y a déjà quelques années et j'ai trouvé ça très bon, facile à lire, une intrigue intéressante dans un décors intéressant. J'aurais bien lu la suite mais elle a tardé à sortir et j'ai perdu l'intérêt.

Je conseil.

_________________
Mon profil Japon


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 19:55 
Hors-ligne
Donateur

Inscription : 13 Jan 2007, 13:34
Message(s) : 1076
Localisation : Haute Garonne
Âge : 45
C'est une belle présentation Light
Ca me donne envie de lire :D
+点
:jap:

_________________
Image


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 21:30 
Hors-ligne

Inscription : 10 Août 2007, 12:35
Message(s) : 256
Âge : 30
Merci beaucoup de nous faire découvrir (enfin, à ceux qui ne connaissaient pas déjà !) ce livre !
Superbe présentation en plus ;)

Je pense que j'vais aller faire un p'tit tour dans les environs de la Fnac un de ces quatres car tu m'as vraiment donné envie de le lire !!



A++


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 09 Oct 2007, 22:04 
Hors-ligne
Donateur
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 20 Jan 2005, 10:17
Message(s) : 4072
Localisation : Suisse
Âge : 35
Jolie présentation en effet :jap:

_________________
Il le pratèle et le libucque et lui barufle les ouillais.


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message :
 Message  Publié : 10 Oct 2007, 05:33 
Hors-ligne
Donateur

Inscription : 18 Mars 2007, 21:01
Message(s) : 809
Localisation : Lille
Merci beaucoup :jap:

(De rien Sehotep, c'est le but de l'article que de faire découvrir ^^)

_________________
Code Geass Forum & Fansite


Haut 
 Profil  
 
 Sujet du message : Re: [Dossier] Le Clan des Otori
 Message  Publié : 09 Juil 2008, 16:20 
Hors-ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription : 22 Août 2005, 17:24
Message(s) : 310
Localisation : Colmar 68
Âge : 35
Hello Tout le monde,
je me permet de faire "remonter" ce topic.
Les volumes 4 et 5 du clan des Otori sont sortis depuis environ 6mois-1ans.

Le Vol du Heron :
Image

Ce livre se déroule 16ans après le 3eme tome,
[spoil]Takeo et Kaede gouvernent les 3 pays qui n'ont jamais été aussi heureux. Des etrangers arrivent alors et essayent de d'imposer leur religion. L'apparation des armes à feux rompt l'équilibre et des membres renégat de la tribu tente d'assassiner Takeo. De Plus, le fils caché de Takeo a grandi et celui-ci est, d'aprés la prophétie, celui qui pourra le tuer. [/spoil]

J'ai bien aimé retrouver les personnages 16 ans plus tard, on voit bien que rien n'est figé et que les caractères des personnages ont, pour certain, beaucoup évolué !
Je trouve cependant que la fin est légèrement bâclé, un deuxième Tome n'aurait pas été de trop. (eh oui car le tome 5 et en fait un tome 0)

Le fil du destin :
Image

Ce livre se déroule donc avant les 4 autres tomes. On retrouve le personnage D'Otori Shiregru âgé alors de 12ans. Héritier du clan des Otori, il va devoir tenter d'éviter les fourberies d'Iida Sadamu qui tente d'unifier les 3 pays sous son aile, celle de ses oncles qui tentent de contrer son pouvoir.
A travers la découverte de la Tribu, de son apprentissage de la voie du samouraï, de son engagement dans la bataille de Yaegahara, l'auteur met en place toutes les pièces du plan élaborer par Otori Shiregru.
Ce livre se termine exactement là ou commence le premier tome, c'est à dire lors de sa rencontre avec Tomasû alias, Takeo.

_________________
"Il n'existe que deux choses infinies, l'univers et la bêtise humaine... mais pour l'univers, je n'ai pas de certitude absolue."

Albert Einstein


Haut 
 Profil  
 
Afficher les messages publiés depuis :  Trier par  
 
Publier un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 9 message(s) ] 

Index du forum » Le coin détente » Littérature


Qui est en ligne ?

Utilisateur(s) parcourant ce forum : Aucun utilisateur inscrit et 2 invité(s)

 
 

 
Vous ne pouvez pas publier de nouveaux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vous ne pouvez pas éditer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages dans ce forum
Vous ne pouvez pas insérer de pièces jointes dans ce forum

Aller vers :