Komike 79 – Itasha
Commentaires 4

Komike 79 – Itasha

J’ai déjà parlé des itasha sur Ici Japon, ces voitures d’otakus. Et bien le Komike est l’occasion de pouvoir découvrir certains de ces véhicules.

itasha_tuning_japon

Cette année on pouvait voir une vingtaine ou une trentaine de voitures et quelques motos. La qualité du tuning varie grandement d’un véhicule à l’autre mais la plupart était très bien fait. Certains d’ailleurs participent à des compétitions et montrent même leurs trophées.

Ce qui marque surtout c’est la variété des véhicules, qui vont de la voiture de monsieur tout le monde à la voiture le sport en passant par la voiture de collection.

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 3
Commentaires 7

Tokyo Auto Salon 2011 – Partie 3

itasha-ferrari

Qui dit salon du tuning dit Itasha, ces voitures décorées aux couleurs de manga ou jeux vidéo. Les itasha n’étaient pas très nombreuses sur le salon mais celles qui étaient là étaient de vrais bijoux. Je vous laisse juger par vous-même.

Wonfest 2011 – Partie 1
Commentaires 13

Wonfest 2011 – Partie 1

Aujourd’hui c’était le Wonder Festival (Wonfest) près de Tokyo, un gigantesque salon de la figurine qui a lieu deux fois par an, sans doute le plus grand du monde dans le genre.

wonder-festival-2011

Wonfest c’est d’abord un énorme rendez-vous d’otaku. La figurine y tient la place d’honneur mais l’évènement accueille aussi son lot de cosplayers et on peut y voir également du modélisme, des itasha, des manga et des produits dérivés.

Wonfest occupe l’intégralité des 8 grands halls du Makuhari Messe soit une surface de 54 000 m². C’est la même surface qui est occupée par des salons connus mondialement comme le Tokyo Game Show ou le Tokyo Auto Salon.
Cette année les halls 1 et 2 étaient réservés aux grands noms de la figurine comme Banpresto, Megahouse ou Alter; seul Kotobukiya faisait bande à part avec un beau stand dans le hall 3. Les grands fabriquants présentent les modèles qui vont sortir dans les rayons durant l’année, souvent avant l’été. Parfois les produits finis sont dévoilés, parfois on peut voir seulement la figurine sans peinture.
Les halls 3 à 8 étaient destinés à accueillir les stands de petits magasins et surtout beaucoup de particuliers ou petites compagnies qui vendent des figurines réalisées par leurs soins. Souvent le résultat est excellent.
Notons aussi qu’une partie du hall 8 avait été transformée en zone interdite aux moins de 18 ans.

Les cosplayers étaient regroupés à l’extérieur des bâtiments sur une place qui leur était réservée. Les règles pour prendre des photos de cosplayers étaient plus strictes que lors d’autres évènements comme le Komike. Ici on ne prend pas de photos en groupe mais un par un, et on attend son tour à la file. L’avantage c’est qu’on peut faire de bien plus belles photos car le sujet se concentre sur un seul objectif, sans compter que l’on est pas bousculé et que l’on peut choisir son angle de vue sans avoir à jouer des coudes. Le désavantage c’est qu’il faut souvent patienter 5 bonnes minutes pour prendre la photo de chaque cosplay. Cette fois j’ai été pris par le temps et je n’ai pas pu prendre beaucoup de photos de costumes différents, j’ai juste volé quelques clichés.

Ce qui frappe dans ce genre de rassemblement ce n’est pas autant les stands que les visiteurs. Le public est constitué en grande partie d’homme souvent entre 20 et 40 ans et on comprend bien qu’ils ne viennent pas pour passer le temps. Ce sont tous des otaku et on peut globalement les diviser en deux groupes:
– Les fous de photos qui viennent pour les photos de figurines et de cosplay, voir les photos d’hôtesses. On les reconnaît facilement avec leur(s) appareil(s) photo(s) reflex monté(s) d’un, deux ou trois flashs avec diffuseur(s).
– Les collectionneurs de la mort qui viennent pour faire des achats. Ce sont eux qui arrivent le plus tôt pour ne pas louper les éditions limitées et ils se promènent toute la journée avec des sacs l’un mètre de long remplis de figurines, produits dérivés, prospectus et … d’autres sacs (l’otaku collectionne aussi les sacs – sans rire -). D’ailleurs à chaque évènement pour otaku, vous verrez dans la galerie photo, il y a toujours un service d’expédition disponible ou l’on peut acheter des gros cartons et expédier directement ses achats chez soi. C’est très utilisé car pratique et pas très cher (moins de 20€ pour un très gros carton).

Maintenant que je vous ai planté le décor voici une première galerie photo qui rassemble un peu de tout, des photos de l’ambiance du salon, les cosplays, les itasha et bien sûr des figurines. Deux autres galeries suivront pour présenter les figurines plus en détail.

Itasha Evangelion – Rei
Commentaires 19

Itasha Evangelion – Rei

Je vous parle régulièrement des itasha, les voitures d’otaku, et bien en voici une décorée à l’extrême que j’avais vu cet hiver au Komike. Le propriétaire est peut-être le plus grand fan du personnage de Rei d’Evangelion.

itasha-rei-evangelion
On ne peut pas se tromper, c'est bien une itasha Rei d'Evangelion. Remarquez les trophées exposés sur le pare-chocs.

itasha-rei-evangelion
Apparemment le conducteur ne prévoit pas de se déplacer avec un passager. Même tout seul on se demande comment il fait pour conduire car la plupart des objets sont fixés de manière permanente. pas juste posés.

itasha-rei-evangelion
L'arrière de la camionnette est un vrai musée.

itasha-rei-evangelion
C'est lui le super fan de Rei, avec sa casquette Evangelion et son blouson Rei en kimono il n'y a pas d'erreur possible.