Suicide en direct sur internet
Commentaires 5

Suicide en direct sur internet

webcam Un japonais de 24 ans s’est donné la mort mardi, et ce devant l’oeil de sa webcam et en diffusant les images en streaming sur internet.

Le jeune homme était en arrêt maladie depuis plusieurs mois et se plaignait apparemment de son travail sur les forums de discussion du net. Dimanche dernier il a annoncé son intention de se suicider avant de passer à l’acte mardi en se pendant sur son balcon. Ce sont les internautes qui ont alerté la police.

Le suicide coûte cher au Japon
Commentaires 39

Le suicide coûte cher au Japon

suicide-japon Tout le monde le sait le taux de suicide est très élevé au Japon, le double de la moyenne mondiale, et l’un des moyens les plus populaires de mettre fin à ses jours ici et de se jetter sous un train. La dernière fois mon train était immobilisé à cause d’un suicide ou d’un accident sur la voie (“un incident voyageur” selon le terme employé ici), ça arrive de temps en temps, et en parlant avec ma femme j’ai appris que la famille des victimes devait dédommager la compagnie de train (sûrement pour le retard causé et le “nettoyage”) à hauteur de sommes folles, “au moins l’équivalent du prix d’une maison”. Et en cherchant sur le net j’ai en effet vu mentionné la somme de 100 millions de yens, soit plus de 850 000€, à verser à la compagnie de train (et 0¥ si c’est le métro!?).

Mais ça n’est pas tout, la famille doit aussi verser une somme considérable au propriétaire de l’appartement de la victime, si celle-ci était locataire, car un appartement dont l’ancien locataire s’est suicidé devient très difficile à louer car considéré comme non propice à une vie heureuse. D’après ma femme ce dédommagement est considéré comme normal au Japon.

Je trouve que ça fait un sacré coup de massue supplémentaire pour la famille qui vient déjà de perdre un proche. Et vous qu’en pensez-vous?

Aokigahara, la forêt du suicide
Commentaires 61

Aokigahara, la forêt du suicide

J’ai découvert un documentaire passionnant (japonais/anglais) sur la forêt de Aokigahara, une forêt située au pied du Mont Fuji qui est l’un des endroits du Japon connu comme lieu de nombreux suicides. On y trouve une centaine de corps chaque année. Attention aux images qui peuvent choquer.

Edit: quelques années plus tard nous avons exploré cette forêt par nous même !

Ceci est interdit au Japon !
Commentaires 20

Ceci est interdit au Japon !

Lorsque l’on voyage ou que l’on vit à l’étranger il est toujours préférable de se renseigner sur les coutumes et les lois du pays d’accueil pour éviter les mauvaises surprises. Au Japon par exemple il est généralement interdit de se baigner en public lorsque l’on a un tatouage. Mais dire adieu aux onsens et aux piscines municipales n’est pas la seule restriction à laquelle vous aurez à faire face au Japon.

Ainsi n’importe lequel d’entre nous peut se retrouver dans une position difficile s’il ne sait pas que les autorités japonaises ont interdit depuis le XIXe siècle, à la surprise de tous, l’auto-momification.

Cela paraît incroyable mais l’auto-momification que vous connaissez tous sous le nom de Sokushinbutsu est belle et bien interdite car apparentée à un rituel suicidaire. Impossible donc de venir au Japon pour tenter de défier la science et atteindre l’illumination en suivant le chemin de Bouddha ! Le touriste devra se contenter de visiter les temples de Kyoto et de faire des achats à Akihabara !

Si vous vous exposez à des sanctions au Japon ce rituel reste heureusement possible dans la majorité des pays civilisés. Aussi un rappel de la marche à suivre pour vivre pleinement l’expérience ne fera pas de mal.

C’est très simple puisqu’il y a seulement 4 étapes à suivre, c’est à la portée d’un enfant :

– D’abord se nourrir uniquement de noix, de graines et de baies durant 1 000 jours et penser à faire un maximum d’exercices physiques pour maigrir et éliminer toutes les graisses de son corps.

– Ensuite durant les 1 000 jours suivant on entame un réel régime à base de racines et d’aiguilles de pin (sans sauce bien évidemment). Après cette période vous aurez perdu une bonne partie de vos fluides corporels.

– La troisième étape consiste à consommer uniquement du thé réalisé à base de plantes toxiques pour achever le processus de déshydratation et préserver les tissus de l’attaque de certaines bactéries.

– Vous êtes enfin prêt à être enfermé en position du lotus dans une cavité juste assez grande pour y tenir assis. Chaque jour signalez que vous êtes encore vivant à l’aide d’une petite cloche. Si un jour la cloche ne tinte plus vos amis à l’extérieur sauront qu’ils peuvent sceller définitivement la cavité. Ils reviendront dans 1 000 jours pour vérifier que le processus d’auto-momification à bien réussi.

L’auto-momification est extrêmement complexe et peu de gens y arrivent. Au Japon seuls une vingtaine de moines ont réussis. N’oubliez pas de nous envoyer une photo sur Instagram ou Twitter si vous parvenez à finir le rituel avec succès, mais encore une fois ne tentez pas l’expérience au Japon car c’est interdit.