Afficher la carte

Avec ses 1'600 temples Bouddhistes et 400 sanctuaires Shintô, Kyoto est l'une des villes au monde ayant le plus riche patrimoine historique.

On parle aussi de Kyoto sur le blog

Ancienne capitale du Japon de 794 à 1868, Kyoto est aujourd’hui la capitale culturelle du pays.

Avec ses 1’600 temples Bouddhistes et 400 sanctuaires Shintô, Kyoto est l’une des villes au monde ayant le plus riche patrimoine historique. Les américains l’avaient initialement choisi comme cible pour larguer la bombe atomique mais grâce à son importance historique la ville fut épargnée et Hiroshima choisie à sa place.

La ville a connu de nombreuses catastrophes : incendies, tremblements de terre et guerres mais fut toujours reconstruite à l’identique. Aujourd’hui la ville moderne et la ville traditionnelle se fondent parfaitement l’une dans l’autre. À deux pas des artères commerciales, on peut retrouver la sérénité de la nature et des temples.

À visiter

Kyoto c’est un peu comme Disneyland, il y a tellement de choses à voir que l’on ne peut jamais en faire le tour et on n’y regrette jamais l’achat de son appareil photo. Avec ses temples, palais, musées et jardins, la ville a de quoi retenir les touristes pour longtemps. Voici une petite présentation de quelques lieux immanquables.

Le Pavillon d’Or (Kinkakuji)

Sans doute le bâtiment le plus célèbre de Kyoto. Si vous ne pouvez visiter qu’une seule chose alors ça doit être ce temple zen.

Bâti en 1397 le pavillon d’or s’élève sur trois étages qui représentent chacun un style architectural différent (Heian, Kamakura, Muromachi). Les murs des 2e et 3e étages sont, à l’extérieur comme à l’intérieur, entièrement recouvert d’une fine couche d’or. Il est malheureusement impossible de pénétrer dans le bâtiment, les nombreux touristes devront se contenter d’observer le pavillon et son magnifique reflet doré dans le lac miroir depuis l’extérieur. Le jardin qui entoure le palais est magnifique en toute saison que ce soit en fleurs ou sous la neige.

En 1950 le pavillon fut incendié par un jeune moine bouddhiste et totalement reconstruit par la suite.

À noter qu’il existe aussi un superbe pavillon d’argent (Ginkakuji) qui contrairement à ce que l’on pourrait croire n’est pas recouvert d’argent.
Entrée payante

Kiyomizu Dera (“Temple de l’eau pure”)

Ce temple bouddhiste est un des temples les plus célèbre et les plus visité du Japon. Construit en 798 (et reconstruit en 1633) en l’honneur de la déesse de la miséricorde aux onze visages (Jûichimen kannon), il est connu pour son énorme terrasse en bois soutenue par 139 grands piliers d’une vingtaine de mètres. Il possède une pagode à trois étages, une source d’eau pure et un panorama magnifique. Le point négatif est qu’il y a beaucoup trop de visiteurs, difficile de profiter de la sérénité des lieux dans ces conditions.

Entrée payante

Heian Jingu (sanctuaire de la paix et la tranquillité)

Ce temple fut construit en 1895 pour marquer les 1100 ans de la ville de Kyoto. Le sanctuaire est dédié aux premier et dernier Empereurs qui ont régnés depuis Kyoto (L’Empereur Kammu et l’Empereur Komei). Il compte huit bâtiments d’une couleur orange vif, la couleur spirituelle du bouddhisme.

Le sanctuaire Heian possède un jardin réputé pour la floraison de ses lotus vers la fin du mois d’Août.

Le Grand Bouddha de Kyoto (Daibutsu)

Moins célèbre que le grand Bouddha de Kamakura (Tokyo), le Bouddha de Kyoto n’en est pas moins impressionnant de part sa taille et sa couleur blanche et pure. Il est possible de rentrer à l’intérieur de la statue pour y admirer des représentations de divinités bouddhistes mais c’est surtout l’extérieur qui vaut le coup d’oeil

Devant le Bouddha on peut voir de l’encens qui brûle (osenko) dans un grand brûle parfum et s’imprégner de la fumée qui est réputé pour ses vertus curatives.

Le Grand Bouddha est beaucoup moins visité des touristes que d’autres sanctuaires plus célèbres comme le Pavillon d’Or ou le Temple de l’eau pure. Certe ce n’est pas un lieu immanquable mais c’est le genre d’endroit où l’on peut encore apprécier la tranquillité qui y règne.
Entrée payante

Gastronomie

Il existe une cuisine typique de Kyoto, appelée “Kyô-ryori”. Au nombre des spécialités de la ville on compte notamment le Tofu (pâte de soja un peu fermentée).

Le saviez-vous?

* Lorsque l’Empereur Kammu décida de transférer sa capitale de Heijo (aujourd’hui Nara), il choisit d’abord Nagaoka en 784 mais une suite de malheurs s’abattit sur la ville qui ne restera capitale qu’une dizaine d’années. Au nombre de ces mauvais présages on compte l’assassinat du contrôleur des travaux de l’Empereur, la mort de l’Impératrice et l’apparition d’une mystérieuse maladie qui décima la cour impériale. Aussi, peu de temps après l’arrivée de l’Empereur dans sa nouvelle capitale, une coulée de boue démolit la porte principale de son palais et le point faible de Nagaoka fut découvert.

* Les kana (hiragana – katakana) se sont repandus au Japon depuis Kyoto.

Informations sur Kyoto

Se déplacer

Pour le touriste, le meilleur moyen de transport est le bus qui s’arrête devant tous les temples, palais et sanctuaires pour peu que l’on trouve la bonne ligne. Il est possible d’acheter un forfait quotidien valable sur l’ensemble du réseau de bus de la ville pour ¥500 (environ 4.5€).

Kyoto en images

4 Réponse à “Kyoto”

  1. ergogan dit :

    je me demande vers quel moment de l’année il vaudrait mieux visiter kyoto

  2. LadyAshe dit :

    Mon voyage est prévu pour l’été prochain avec ma mère.
    Etant à fond dans le bio-écolo-vie saine, celle-ci s’inquiète pas mal, par rapport à Fukushima, la radioactivité etc.
    Pour mon 1er voyage, je rêve d’aller à Kyoto. Mais ma mère me demande si ce n’est pas trop près de Fukushima, on ne pourrait pas aller plus au sud etc… Help qu’est ce que je peux lui dire pour la rassurer ?? Je veux vraiment aller a Kyoto !

  3. Dav dit :

    Bon personnellement je n’ emmènerai pas ma mère au Japon en été, surtout à Kyoto qui une ville un peut enclavée par les montagne et donc où le temps y est extrêmement lourd.
    Désolé mais c’est toujours important de le répété, la chaleur/moiteur Japonaise gâche les vacances de beaucoup de personnes peut informées.

    Sinon Kyoto c’est déjà pas mal dans le sud par rapport à la centrale et c’est un bon choix pour un premier voyage (et un bon choix pour éviter la radioactivité en même temps). Après plus dans le sud, pourquoi pas un circuit dans Kyushu à condition d’être organisé et débrouillard …
    Maiiis pour un premier voyage ca me semble difficile d’éviter Kyoto (ou Tokyo).
    http://www.tourisme-japon.fr/Actualites-du-seisme/INFORMATIONS-SUR-LA-RADIOACTIVITE-AU-JAPON

  4. LadyAshe dit :

    Merci beaucoup de l’info, voilà qui va la rassurer ^_^
    Vu qu’on part 2 semaines, on voudrait faire ça pendant les vacances, mais en avril ça risque d’être blindé niveau touristes à cause des cerisiers en fleurs etc. non ? Et si il vaut mieux éviter l’été, c’est peut être un bon plan d’y aller en hiver ?

Laisser un message